home | Nederlands | English | Français
> blog
> photographs
> UCI cycling calendar
> it's your Tour!
> videos
> guestbook
> search engine
> my CV
> >> copyright <<



follow velowire on Instagram
   
  • Latest photos on this site:
RSS |

Paris-Roubaix 2017 : Greg van Avermaet remporte l'Enfer du Nord !

Added: sunday 09 April 2017 at 20:27:00
  • < Blog | share on Facebook | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Paris-Roubaix 2017 : Greg van Avermaet remporte l'Enfer du Nord !Unfortunately this article is not (yet) available in English. In most cases this means it's currently being translated. You can read it below in French or click here to read the Dutch version.

    Un Paris-Roubaix 2017 plein de suspense encore aujourd'hui, avec un dénouement seulement dans les 40 derniers kilomètres, a vu Greg van Avermaet s'imposer, après une saison de classiques belges déjà très réussi !

    Le résumé de Paris-Roubaix 2017 : la victoire pour Greg van Avermaet

    Dès le départ de cette 115ème édition de Paris-Roubaix on a vu plusieurs attaques mais avec une vitesse élevée ça avait tout de même du mal à sortir. Après un peu plus d'une dizaine de kilomètres, 8 coureurs réussissent néanmoins à sortir du peloton et on trouve alors à l'avant Patrick Bevin et William Clarke (Cannondale-Drapac), Edward Theuns (Trek-Segafredo), Kenneth van Bilsen (Cofidis, solutions crédits), Pierre-Luc Périchon (Fortunéo-Vital Concept), Brian van Goethem (Roompot-Nederlandse Loterij), Ivan Garcia (Bahrain-Merida) et Matteo Bono (UAE Team Emirates).

    Une dizaine de kilomètres plus loin ils sont rejoints par Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) mais le peloton commence alors déjà à s'approcher dangereusement et après 22 kilomètres cette échappée aussi est terminée.

    Après une tentative de Jasha Sütterlin (Movistar Team) et Cyril Lemoine (Cofidis, solutions crédits), le peloton reste à nouveau compact pendant plusieurs dizaines de kilomètres alors que ceux-ci sont toujours avalés à grande vitesse (51 km/h dans la première heure de course).

    Peu avant d'arriver à Saint-Quentin ce sont alors 5 hommes qui sortent du peloton, Michael Morkov et Mads Wurth Schmidt (Team Katusha-Alpecin), Hugo Hofstetter (Cofidis, solutions crédits), Maxime Daniel (Fortuneo-Vital Concept) et Benjamin Giraud (Delko Marseille Provence KTM). Alors qu'à Saint-Quentin leur écart est monté jusqu'à 25 secondes, celui-ci descend tout aussi vite derrière et après 73 kilomètres de course le peloton est à nouveau regroupé.

    Au kilomètre 92, à 5 kilomètres de l'entrée sur le premier secteur de pavés à Troisvilles, on voit alors un trio de coureurs prendre de l'avance, il s'agit de Yannick Martinez (Delko Marseille Provence KTM) qui passe en premier à l'attaque, suivi par Jelle Wallays (Lotto-Soudal) et Mickaël Delage (FDJ) et à l'entame du premier secteur pavés ce trio de tête a déjà 50 secondes d'avance sur le peloton.

    Dans le secteur de Viesly à Quiévy l'instigateur de cette échappée (Martinez) est néanmoins distancé par les deux autres coureurs du groupe de tête avant d'être victime d'une chute. Dans ce secteur on voit également des chutes d'Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) et plusieurs autres coureurs dont Tony Gallopin (Lotto-Soudal) et Sebastian Langeveld (Cannondale-Drapac). Pendant ce temps-là le duo de tête continue son chemin et creuse l'écart jusqu'à la minute à la sortie du 3ème secteur pavé, où on voit une énorme chute au sein du peloton, alors que Naesen ajoute à son malheur une crevaison après la chute !

    Le groupe dans lequel figure Naesen, avec entre autres Tony Gallopin mais également Luke Rowe (Team Sky) revient toutefois sur le groupe en chasse derrière le duo de tête et à l'entrée du secteur de Vertain à Saint-Martin-sur-Ecaillon, l'aventure se termine quasiment pour les deux hommes en tête. L'arrivée de Stijn Vandenbergh (AG2R La Mondiale) dans ce groupe redonne néanmoins vie à l'échappée et les trois hommes de tête continuent leur chemin détachés du peloton.

    Du côté des secteurs près de Maing c'est Niki Terpstra, vainqueur de la course en 2014, qui chute et c'est tellement sévère que le courur néerlandais quitte la course.

    A l'approche du secteur de Haveluy à Wallers, Greg van Avermaet (BMC Racing Team) est victime d'un souci mécanique sur son vélo et alors qu'il tente dans un premier temps de le réparer en roulant, il s'arrête à l'entrée du secteur pour changer de vélo. Il perd ainsi forcément du temps et c'est l'occasion pour Tom Boonen (Quick-Step Floors), sur son dernier Paris-Roubaix, de passer la vitesse pour faire rouler le groupe des favoris.

    Dans le secteur d'Arenberg, Mickaël Delage se fait alors distancer alors que Greg van Avermaet tente désespéremment de boucher le trou avec le groupe des favoris, à l'aide de deux de ses coéquipiers. A la sortie de ce secteur ils roulent toujours avec 25 secondes de retard sur le groupe des favoris et alors que Vandenbergh est repris à l'avant par ce même groupe, c'est Sylvain Chavanel (Direct Energie) qui prend le relais avec le dernier survivant de l'échappée, Jelle Wallays.

    A 85 kilomètres de l'arrivée, Greg van Avermaet opère alors la jonction avec le groupe des favoris et dans le secteur numéro 17 (Hornaing à Wandignies) et peu après on voit un petit groupe prendre le large, avec Van Avermaet visiblement pas fatigué de ses efforts fournis pour revenir, mais également Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), le Champion du Monde et l'un des favoris de la course. Il manque néanmoins Boonen à l'appel !

    C'est alors depuis ce groupe que Peter Sagan passe à l'attaque à la sortie du secteur 17, suivi notamment par son coéquipier Maciej Bodnar mais également Daniel Oss (BMC Racing Team) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo). Rapidement après Sagan est néanmoins victime d'un incident mécanique et avec Bodnar qui l'attendait ils sont alors rejoints à l'entrée du secteur numéro 15 de Tilloy à Sars-et-Rosières. On voit alors plus que Stuyven et Oss à l'avant de la course et à 60 kilomètres ce duo de tête a un écart de 30 secondes sur les favoris. Gianni Moscon (Team Sky) et Dimitri Claeys (Cofidis, solutions crédits) lancent alors la poursuite, rejoints par Jurgen Roelandts (Lotto-Soudal) et à 3 ils reprennent le duo de tête pour continuer avec un groupe de 5 en tête de la course à la sortie du secteur 11 de Mons-en-Pévèle.

    Le groupe de Peter Sagan ne se laisse pas faire néanmoins et rejoint également ce groupe de tête, à 42 kilomètres de l'arrivée. Dans ce groupe on trouve, outre le Champion du Monde, alors notamment Tom Boonen, Greg van Avermaet, Dylan van Baarle et Sebastian Langeveld (Cannondale-Drapac).

    Ils devient alors évident que c'est dans ce groupe de 15 coureurs que la victoire va se jouer. Juste avant le secteur 9 de Pont-Thibaut à Ennevelin, Daniel Oss tente alors à nouveau sa chance, suivi un petit peu plus loin par Jurgen Roelandts et Sebastian Langeveld. Quand Zdenek Stybar s'y met également, c'est au tour de Van Avermaet et Sagan de réagir. A nouveau victime d'un problème mécanique, cette fois-ci à sa roue arrière, Sagan perd néanmoins le contact et c'est Van Avermaet, Moscon et Stuyven qui rejoignent Stybar, Langeveld et Roelandts, alors à 20 secondes de Oss en tête de la course.

    Daniel Oss attend alors ce groupe pour venir aider son leader Greg van Avermaet dans sa quête d'une première victoire sur Paris-Roubaix ! Le groupe Tom Boonen est alors à 30 secondes quand le groupe revient sur Oss et ils attaquent ensemble les secteurs pavés de Camphin-en-Pévèle et le Carrefour de l'Arbre. A l'entrée du premier de ces deux secteurs le groupe perd alors Oss puis Roelandts et quand ils arrivent dans le secteur du Carrefour de l'Arbre le moment est venu pour Greg van Avermaet de placer son accélération, à 17 kilomètres de l'arrivée, suivi par Zdenek Stybar et Sebastian Langeveld.

    C'est dans cette configuration à trois qu'ils continuent alors vers le vélodrome et le suspense atteint alors son maximum quand ils se regardent sur la piste à Roubaix. Au final c'est Greg van Avermaet qui se montre le plus rapide au sprint dans la dernière ligne droite et il remporte ainsi ce Paris-Roubaix 2017 devant Zdenek Stybar, clairement très déçu ! Une première pour le coureur belge qui avait déjà montre ses muscles sur l'Omloop Het Nieuwsblad, E3 Harelbeke et Gand-Wevelgem.

    Le classement de Paris-Roubaix 2017

    Le podium de Paris-Roubaix 2017Voici le top 10 de ce 115ème Paris-Roubaix :

    1/ Greg van Avermaet (BMC Racing Team) - 5h41'07"
    2/ Zdenek Stewart (Quick-Step Floors)
    3/ Sebastian Langeveld (Cannondale-Drapac Professional Cycling Team)
    4/ Jasper Stuyven (Trek-Segafredo)
    5/ Gianni Moscon (Team Sky)
    6/ Arnaud Démare (FDJ) - +0'12"
    7/ André Greipel (Lotto-Soudal)
    8/ Edward Theuns (Trek-Segafredo)
    9/ Adrien Petit (Direct Energie)
    10/ John Degenkolb (Trek-Segafredo)

    Le résumé vidéo de Paris-Roubaix 2017



    photos © A.S.O./P.Ballet

    by Thomas Vergouwen
    Did you like this article? Tell your friends on Facebook by clicking the buttons below!

    > 1 comment | shown 3257x

    this article appears in the following categories: Paris-Roubaix| Classics | share on Facebook | delicious | twitter | Google | technorati

Comments

Currently 1 comments!
  1. Très bon résumé de l'épreuve.
    Merci !!!!

    | Honoré BONNET | monday 10 April 2017 at 9:03:02

Post your comment

Your name
*
Your e-mail address
*
[this will never be published and is only used to allow me to contact you if necessary and potentially to receive notifications of new comments]
Be informed about new comments
Check this box if you want to receive an e-mail when new comments are posted to this article (please make sure your e-mail address above is correct to make sure you'll receive those notifications!)
The address of your website

Your comment


Attention!! In order to fight spam you need to answer the simple question below. The answer needs to be given as a number between 2 and 100. If your answer is not correct the other input in this form will be ignored.

What is the result of nine plus eight ?