home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 168 jours avant le départ du Tour de France 2019, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2019 !
RSS |

Milan-San Remo : Oscar Freire (Rabobank) remporte la Primavera

Ajouté: samedi 20 mars 2010 à 17:14:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Milan-San Remo : Oscar Freire (Rabobank) remporte la PrimaveraLa grande classique italienne du début de saison, Milan-San Remo, a connu son départ sous la pluie pour l'édition 2010. Si les conditions météorologiques se sont un peu améliorées après quelques heures de course, les coureurs n'ont jamais trouvé les conditions printanières qu'ils y avaient connu l'année dernière.

    Les quasiment 300 kilomètres ont bien épuisés les coureurs, mais comme d'habitude ça s'est terminé en sprint et c'est Oscar Freire (Rabobank) qui a été le plus rapide en terminant le sprint à deux longueurs de vélo devant Tom Boonen (Quick Step) et Alessandro Petacchi (Lampre-Farnese Vini). L'espagnol remporte ainsi pour la 3ème fois (après 2004 et 2007) la Primavera !

    Le président de la Fédération Italienne de cyclisme, Renato Di Rocco, a annoncé au départ de ce Milan-San Remo que Paolo Bettini, double Champion du Monde (2006 et 2007) et Champion Olympique en 2004, devient le nouveau sélectionneur de l'Italie. Il succède ainsi à Franco Ballerini, décédé dans un accident sur un rallye automobile début février, qui tenait ce poste depuis 2001.

    Le résumé de Milan-San Remo 2010

    208 coureurs étaient ce matin au départ de cette classique italienne de 298 kilomètres. C'est tout de suite après le départ que 3 coureurs italiens ont attaqués, Fabrice Piemontesi (Androni Giocattoli), Daniele Ratti (Carmiooro) et Diego Caccia (ISD Neri) pour prendre une avance de pas moins de 22 minutes. Si au pied de la première difficulté - le Turchino - le groupe de tête a encore 16'25" d'avance, après les presque 20 kilomètres de montée son écart s'est réduit à 12'10".

    Dans la descente du Turchino Murilo Fischer (Garmin-Transitions) a chuté et le peloton s'est scindé en deux : dans le premier peloton de 81 coureurs avec entre autres Filippo Pozzato (Team Katusha) et Tom Boonen (Quick Step) manquait notamment le vainqueur de Milan-San Remo 2009, Mark Cavendish (HTC-Columbia). Dans le deuxième peloton on trouvait également Andy Schleck (Team Saxo Bank) et Damiano Cunego (Lampre-Farnese Vini).

    Après 202 kilomètres d'échappée les trois fuyards de la journée ont été repris par le premier peloton et l'écart entre les deux groupes est alors d'environ une minute. Les coéquipiers de Cavendish dans l'équipe HTC-Columbia travaillent dur pour ramener le sprinteur maison dans le premier groupe et ils y arrivent à 68 kilomètres de l'arrivée.

    Maxime BouetSi on doit saluer deux coureurs, ce sont bien les jeunes français Maxime Bouet (AG2R La Mondiale) et Yoann Offredo (Française des Jeux). Le premier, déjà à l'attaque sur Paris-Nice 2010 dans l'étape Pernes-les-Fontaines > Aix-en-Provence, était le premier à attaquer à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée.
    Maxime Monfort (HTC-Columbia), Jure Kocjan (Camioro NGC), Alan Pérez Lezaun (Euskaltel-Euskadi), Dmytro Grabovskyy (ISD-Neri), Manuele Mori (Lampre-Farnese Vini), Roy Sentjens (Milram) et Frank Hoj (Team Saxo Bank) se lancent à sa poursuite mais le jeune coureur de l'équipe chambérienne reste quand même devant pendant 20 kilomètres.

    Dmytro Grabovskyy prend alors le relais pendant une dizaine de kilomètres et dans la montée de la Cipressa les favoris se cherchent donc une position à l'avant du peloton. Dans la descente c'est l'équipe Liquigas-Doimo qui tire sur ce peloton, mais finalement c'est Yoann Offredo (Française des Jeux) qui attaque et au pied de la dernière difficulté, la Poggio, il a une avance de 18 secondes, mais il ne résiste pas au retour du peloton (de nouveau scindé en deux) sous le contrôle de Stefano Garzelli (Acqua & Sapone-Caffè Mokambo) et à 8 kilomètres de l'arrivée l'aventure se termine donc pour lui.

    Philippe GilbertLes attaques se poursuivant alors avec Michael Rogers (HTC-Columbia) qui savait son coéquipier Mark Cavendish pas en forme, puis Philippe Gilbert (photo, Omega Pharma-Lotto), Filippo Pozzato (Team Katusha) et Vincenzo Nibali (Liquigas-Doimo).

    Oscar FreireA la flamme rouge le premier peloton se retrouve néanmoins de nouveau groupé et le sprint final se prépare donc. Oscar Freire s'est montré plus fort que tout le monde en terminant le sprint à quelques longueurs d'avance sur Tom Boonen (Quick Step). Alessandro Petacchi (Lampre-Farnese Vini) termine troisième dans le classement, devant Sacha Modolo (Colnago-CSF Inox) et Daniele Bennati (Liquigas-Doimo).

    La vidéo du dernier kilomètre

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > aucun commentaire | lu 3235x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Cyclisme en général (hors Tour de France)| Classiques | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à envoyer votre commentaire !!

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font six plus cinq ?