home | Nederlands | English | Français
> blog
> foto's
> UCI wielerkalender
> aan u de Tour!
> video's
> gastenboek
> zoekmachine
> mijn CV
> >> copyright <<



volg velowire op Instagram
   
  • Laatst toegevoegde foto's:
RSS |

Tissot est le chronométreur officiel du Tour de France, mais comment cela se passe-t-il ?

Toegevoegd: maandag 12 juli 2021 om 19:57:07
  • < Blog | deel op Facebook | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Tissot est le chronométreur officiel du Tour de France, mais comment cela se passe-t-il ?Helaas is dit artikel niet in het Nederlands beschikbaar. U kunt het hieronder in het Frans lezen.

    Depuis 2016, Tissot est à nouveau le chronométreur officiel du Tour de France. La même année, la marque d'horlogerie est également devenue chronométreur officiel de la Vuelta a España et en 2020 Tissot est devenu maître absolu en chronométrage dans les Grands Tours, en rajoutant le Giro d'Italia à la liste. La particularité de Tissot est que l'horlogiste n'associe pas juste son nom à ce rôle mais effectue réellement la prestation de chronométrage, comme on le verra dans cet article.

    Les contraintes et les conditions du chronométrage sur le Tour de France

    Quand on dit chronométrage, on dit précision et Tissot a donc sa réputation à défendre dans ce contexte. Sur un événement itinérant comme le Tour ce sont pas moins de 8 chronométreurs, et des chronométreurs supplémentaires sur les contre-la-montre (jusqu'à 16), qui sont à l'oeuvre pour y arriver. Le chronométrage sur le Tour représente 2 tonnes de matériel qu'il convient de déplacer d'étape en étape.

    La précision est de rigueur, mais la rapidité également. Pour que le tout se déroule dans de bonnes conditions et sans attente après l'arrivée il s'agit là de disposer d'experts en cyclisme pour ce qui concerne les chronométreurs : sont attendus dans les 5 secondes après l'arrivée les 3 premiers, dans les 10 secondes le classement complet de l'étape en version provisoire et dans les 15 secondes le classement général provisoire - puisque la TV est alors encore en direct et le podium se prépare pour la cérémonie protocolaire ; les classements sont bien sûrs validés par le jury des commissaires du Tour de France pour obtenir le classement définitif.

    Historiquement d'autres partenaires du chronométrage faisaient alors appel à des sous-traitants sans aucun lien avec la marque d'horlogerie. Chez Tissot ce n'est pas le cas. En effet, même si on peut voir sur le Tour la présence d'un prestataire au nom de Swiss Timing, il s'agit en fait d'une filiale de Swatch Group, tout comme Tissot, et c'est donc bien la même entreprise qui donne son nom au rôle chronométrage sur le Tour de France que celui qui le réalise, depuis l'arrivée de Tissot en

    Comment fonctionne le chronométrage, à l'arrivée d'une étape en ligne ?

    Sur la ligne d'arrivée, différents systèmes sont en place (et communiquent entre eux), afin de déterminer avec précision le classement de l'étape. En effet, une antenne connectée à un décodeur permet d'identifier les coureurs grâce à leur transpondeur. Ces identifications sont envoyées à un ordinateur dans la salle de contrôle du chronométrage qui s'appelle chronopôle. Au niveau du chronopôle on trouve également plusieurs caméras qui servent à la réalisation de la photo finish.

    Ce dispositif est installé chaque jour, au départ, au sprint intérmédiaire, au point des 3 derniers kilomètres et à l'arrivée de l'étape; pendant trois semaines.

    La difficulté sur une épreuve cycliste, comme le Tour de France, réside donc surtout dans le fait qu'il s'agisse d'une épreuve sportive itinérante et que le dispositif de chronométrage doit donc être mis en place quotidiennement, en s'adaptant au contexte qui peut être différent d'un jour à l'autre.
    Sur un contre-la-montre, le fonctionnement est assez similaire, mais cette fois-ci c'est le coureur lui-même qui va déclencher la mesure de son temps à l'aide de cellules photo-électriques. Sur le ou les points de chronométrage intermédiaire (comme à Pomerol et à Montagne sur le contre-la-montre individuel entre Libourne et Saint-Emilion à la veille de l'arrivée sur les Champs-Elysées à Paris ; cliquez sur le lien pour en voir le parcours détaillés) ainsi qu'à l'arrivée, c'est alors le transpondeur monté sur le vélo du coureur qui va déterminer le temps intermédiaire et le temps à l'arrivée en temps réel pour chaque coureur.

    De l'histoire jusqu'aux innovations

    La première photo finish destinée aux juges a été mise en place en 1948 alors qu'il a fallu attendre 1970 pour que les diffuseurs TV puissent disposer des temps intermédiaires et mesurer les écarts à la seconde sur les contre-la-montre. En 1972 les média accèdent alors aux écarts dans les cols alors qu'en 1980 est mise en place la première cellule photo-électrique sur la ligne d'arrivée, pour mesurer la vitesse d'un vainqueur lors d'une arrivée au sprint.

    En 1991 le système photo finish évolue et fonctionne alors avec un moniteur et une cassette vidéo alors que ce n'est qu'en 1992 que l'on découvre pour la première fois les résultats diffusés en temps réel sur les chaînes TV, grâce au passage à l'ère digitale du chronométrage.

    En 1995 la photo finish passe alors à 1000 images par seconde (chaque image correspondant alors à un écart d'un millième de seconde). Les transpondeurs font également leur apparition, avec une précision au centième de seconde, pour l'arrivée et pour les temps intermédiaires en contre-la-montre comme sur les étapes en ligne. En 2006, la vitesse d'acquisition de la photo finish passe à 2000 images par seconde.

    La dernière innovation concerne toujours la performance de la photo finish, avec un scan continu de la ligne d'arrivée de 10.000 images par seconde, ce qui permet de déterminer avec une précision extrême qui passe la ligne en premier. La précision obtenue est actuellement de l'ordre du millimètre. C'est depuis 2014 que cette vitesse a été atteinte.

    Quelques précisions sur la photo finish

    Afin de réaliser la photo finish, Tissot installe pas moins de 3 caméras sur la ligne d'arrivée : deux côté chronopôle en redondance l'une de l'autre et une qui est en face et qui offre un autre angle de vue en cas de besoin.

    Le transpondeur sur le vélo permet de déterminer plus rapidement l'ordre d'arrivée, mais n'est pas un élément officiel puisqu'il n'est pas suffisamment précis (seule la photo finish est officielle). Par ailleurs, sur un vélo de remplacement (en cas d'ennui mécanique par exemple, lorsque le coureur se fait dépanner par son équipe ou par le dépannage neutre) il n'y a pas de transpondeur et le passage du coureur sur la ligne d'arrivée n'est donc pas enregistré dans le système sur base des transpondeurs. Celui-ci permet donc seulement d'accélérer l'établissement du classement.

    Sur un Tour de France, les chronométreurs déterminent donc presque 4000 fois l'ordre d'arrivée d'un coureur (21 étapes fois 184 coureurs) : en effet, c'est sur la base de la photo finish qu'est déterminé l'ordre d'arrivée et donc le classement de chaque coureur.

    Une adaptation aux contraintes qui peuvent évoluer pendant l'étape

    Parfois, des faits imprévus peuvent faire en sorte que le dispositif installé sur la ligne d'arrivée ne puisse pas servir à l'établissement du classement de l'étape.

    Le plus récemment on aura en tête l'année 2019 avec l'arrivée à Tignes où, à cause de la grêle et d'une coulée de boue, il a été décidé de juger l'arrivée au sommet du col de l'Iseran, au lieu de l'arrivée à Tignes : c'est quelque chose qui n'est pas vraiment prévu et où aucun élément technologique n'est donc disponible pour déterminer l'ordre d'arrivée. Ce sont alors les juges qui ont dû le déterminer, ce qui a été possible puisqu'il s'agissait d'une arrivée au sommet et donc pas en sprint massif, auquel cas cela aurait été impossible.
    Il a également failli y avoir un cas avec arrivée en sprint massif en Corse, lors de l'arrivée de la première étape à Bastia en 2013, lorsque le bus Orica-Greenedge avait foncé sur la ligne d'arrivée et y était resté coincé. Il avait alors un moment été envisagé de juger l'arrivée à 3 kilomètres de l'arrivée, où un dispositif est installé pour déterminer l'ordre de passage des coureurs, à la base pour déterminer l'appartenance à un groupe de coureurs en cas de chute (puisqu'en cas de chute dans les 3 derniers kilomètres, les coureurs sont crédités du temps du groupe dans lequel ils étaient à 3 km de l'arrivée). Finalement cela n'avait pas été nécessaire puisque la ligne d'arrivée avait pu être dégagée à temps pour que l'arrivée puisse avoir lieu à l'endroit prévu, mais il est donc bon de savoir qu'aux 3 derniers kilomètres il est toujours possible de juger l'arrivée également !

    door Thomas Vergouwen
    Vond u dit artikel interessant? Laat het uw vrienden op Facebook weten door op de buttons hieronder te klikken!

    > 1 reactie | 1252x bekeken

    dit artikel is geplaatst in: Tour de France| Tour de France 2021| Marketing | deel op Facebook | delicious | twitter | Google | technorati

Reacties

Er zijn 1 reacties!
  1. a savoir que la chaud de fond, Le locle, Morteau candidatent pour accueillir le tour en 2022. Comme beaucoup, me direz vous.
    des toutes petites fumées... mais il y a bien une candidature pour 2022
    (le siège et les usines de tissot sont à la chaud de fond et au locle)

    | steph70 | donderdag 15 juli 2021 om 16:45:20

Plaats een reactie

Je naam
*
Je e-mail adres
*
[dit wordt uitsluitend gebruikt om mij de mogelijkheid te geven eventueel contact met je op te nemen en wordt niet bij je reactie geplaatst en om je op de hoogte te stellen van nieuwe reacties]
Blijf op de hoogte van nieuwe reacties
Vink dit hokje aan als je een e-mail wilt ontvangen wanneer er nieuwe reacties worden achtergelaten (controleer goed je e-mail adres hierboven om er zeker van te zijn dat je deze e-mails ontvangt!)
Het adres van jouw website

Je bericht


Let op!! Om spam te bestrijden dient u voor het gebruik van deze functie nu het antwoord op de eenvoudige vraag hieronder te geven. Het antwoord dient gegeven te worden in de vorm van een cijfer tussen 2 en 100. Indien het antwoord onjuist is zal de overige invoer in dit formulier verder worden genegeerd.

Hoeveel is vier plus één ?