home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 46 jours avant le départ du Tour de France 2018, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2018 !
RSS |

Jelle Wallays bat Thomas Voeckler dans Paris-Tours 2014, l'échappée jusqu'au bout !

Ajouté: dimanche 12 octobre 2014 à 17:24:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Jelle Wallays bat Thomas Voeckler dans Paris-Tours 2014, l'échappée jusqu'au bout !Contrairement aux attentes, Paris-Tours 2014 ne s'est pas décidé au sprint ! L'échappée (enfin, ce qu'il en restait) est allé jusqu'au bout et c'est Jelle Wallays (Topsport Vlaanderen-Baloise) qui bat Thomas Voeckler (Team Europcar).

    Le résumé de Paris-Tours 2014

    Tout de suite après le départ, un groupe de tête s'est formé à l'initiative de Thomas Voeckler (Team Europcar), accompagné de Yoann Paillot (La Pomme Marseille 13), Cesare Benedetti (Team NetApp-Endura), Kevin van Melsen (Wanty-Groupe Gobert) et Jelle Wallays (Topsport Vlaanderen-Baloise). Deux coureurs partis en contre, Pierre Gouault (BigMat-Auber 93) et Julien Duval (Roubaix Lille Métropole), les ont rapidement rejoint et l'échappée du jour à 7 coureurs était ainsi formé.

    Le peloton laissant sa chance à ce groupe de tête, leur écart monte jusqu'à 6'30" avant de redescendre progressivement, notamment sous l'impulsion des équipes Giant-Shimano (pour John Degenkolb) et FDJ.fr (pour Arnaud Démare). Alors que l'écart oscille autour des 2'30" à 58 kilomètres de l'arrivée, Pim Ligthart (Lotto-Belisol) et Maarten Tjallingii (Belkin Pro Cycling Team) tentent brièvement leur chance en partant en contre mais une quinzaine de kilomètres plus loin leur aventure était déjà terminée.

    La pluie a marqué cette 108ème édition de Paris-Tours et il n'était donc pas surprenant de voir que les routes humides ont donné lieu à des chutes. Après une chute d'une dizaine de coureurs dans le peloton, celui-ci s'est reformé et a alors encore 2 minutes de retard sur les 7 hommes de tête à 35 kilomètres de l'arrivée et à l'approche de la première côte, la Côte de Crochu.

    Dans cette montée une nouvelle chute, de Yoann Offredo (FDJ.fr), est venue ralentir le peloton. Le coureur francilien semble avoir attaqué trop vite le virage à l'entrée de la côte et a glissé sur la route mouillée. En conséquence, le peloton ne reprend pas vraiment de temps sur le groupe de tête, qui perd tout de même quelques éléments, avec Yoann Paillot, Cesare Benedetti, Pierre Gouault et Julien Duval qui n'arrivent pas à suivre le rythme de Voeckler, Wallays et Van Melsen.
    Une nouvelle chute à une quinzaine de kilomètres a continué à empêcher le peloton de reprendre du temps sur ce trio de tête et ça commençait alors à sentir bon pour l'échappée.

    Thomas Voeckler se dit que c'est peut-être l'occasion de prendre la victoire dont il rêvait cette année et accélère alors dans la Côte de Beausoleil et le groupe de tête perd ainsi Kevin van Melsen. Dans cette même montée, le peloton se décompose complètement et dans la Côte de l'Epan, au pied duquel l'avance des deux hommes de tête n'est plus que de 29 secondes, Cyril Lemoine (Cofidis, solutions crédits) décide de passer à l'attaque, rejoint par un petit groupe de 7 autres coureurs, parmi lesquels on trouvait John Degenkolb (Team Giant-Shimano), l'un des grands favoris de ce Paris-Tours, en cas d'arrivée au sprint.

    A cause de la présence du sprinteur allemand, les chances de ce groupe de poursuivants étaient bien sûr réduites à néant puisque personne ne comptait rouler pour se faire battre par lui sur la ligne. Bonne nouvelle donc pour Voeckler et Wallays qui avaient encore une quarantaine de secondes d'avance en passant sous la flamme rouge !

    Alors que c'est Thomas Voeckler qui lance le sprint en premier, Jelle Wallays attend le bon moment à environ 200 mètres de la ligne d'arrivée pour accélérer et battre Voeckler facilement ! La victoire du coureur Europcar, ça sera encore pour une autre fois ...

    Après l'arrivée, Jelle Wallays n'était pas sans rappeler qu'il avait remporté en 2010 Paris-Tours espoirs, qui s'était également déroulé entre Bonneval et Tours !

    Cette année, sur Paris-Tours espoirs c'est l'équipe néerlandaise Rabobank Development Team qui a brillé puisque Mike Theunissen a remporté la version pour les coureurs de moins de 23 ans, devant ses coéquipiers Martijn Tusveld et Sam Oomen.

    Le classement de Paris-Tours 2014

    Voici le top 10 de Paris-Tours 2014, 108ème édition de cette course :

    1/ Jelle Wallays (Topsport Vlaanderen-Baloise) - 5h26'18"
    2/ Thomas Voeckler (Team Europcar)
    3/ Jens Debusschere (Lotto-Belisol) - +0'12"
    4/ Roy Jans (Wanty-Groupe Gobert)
    5/ Heinrich Haussler (IAM Cycling)
    6/ Jean-Pierre Drucker (Wanty-Groupe Gobert)
    7/ Kristian Sbaragli (MTN-Qhubeka)
    8/ Pierre-Luc Périchon (Bretagne-Séché Environnement)
    9/ Guillaume Levarlet (Cofidis, solutions crédits)
    10/ Jos van Emden (Belkin Pro Cycling Team)

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook ou Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 1 commentaire | lu 5043x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Paris-Tours | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 1 commentaires!
  1. bonne chance a toi .pour ce paris tours.2014.mes amitiées a toute l'équipe. sarrians,le:13.10.2014. a:14h16.13. frédit de sarrians.

    | bauso.laurent. | lundi 13 octobre 2014 à 14:17:31

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font huit plus cinq ?