home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 45 jours avant le départ du Tour de France 2018, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2018 !
RSS |

La 3ème est la bonne pour John Degenkolb à Paris-Nice 2014 !

Ajouté: mardi 11 mars 2014 à 18:00:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    La 3ème est la bonne pour John Degenkolb à Paris-Nice 2014 !Les jours se suivent et se ressemblent sur Paris-Nice 2014 ! A nouveau une journée très ensoleillée et un petit groupe qui prend le large (Julien Fouchard [Cofidis], Perrig Quémeneur [Europcar] et Romain Feillu [Bretagne-Séché]) avant d'être repris avant la fin.

    Perrig Quémeneur arrive encore seul sur le Circuit de Nevers Magny Cours mais n'a pas su résister au peloton menaçant derrière lui et finalement l'étape s'est à nouveau terminée au sprint. Deux fois deuxième, dans les étapes précédentes de ce Paris-Nice, cette fois-ci c'était la bonne pour John Degenkolb (Team Argos-Shimano), qui prend non seulement la victoire de l'étape mais également le maillot jaune, vert et blanc. Christophe Laborie garde son maillot à pois de meilleur grimpeur.

    Le résumé de la 3ème étape de Paris-Nice 2014 : Toucy > Circuit de Nevers Magny Cours

    Trois coureurs n'ont pas pris le départ de la 3ème étape de Paris-Nice 2014 à Toucy ce matin : Lars Boom (Belkin) a quitté la course suite à sa chute d'hier avec une fracture de son coude droit, Gianni Meersman (Omega Pharma-QuickStep) a annoncé sur Twitter ce matin se rendre à l'hôpital en Belgique, également suite à sa chute hier, et Kris Boeckmans (Lotto-Belisol) était le dernier coureur à ne pas prendre le départ à cause des blessures suite à sa chute.

    L'échappée du jourA 11h40 le départ réel a été donné à la sortie de Toucy et en direction de Saint-Fargeau, pour une étape de 180 kilomètres en direction du Circuit de Nevers Magny Cours. Après 2,5 kilomètres, ce sont alors 3 coureurs qui prennent le large, Perrig Quémeneur (Team Europcar), Julien Fouchard (Cofidis, solutions crédits) et comme tous les jours un coureur de l'équipe Bretagne-Séché Environnement, cette fois-ci Romain Feillu.

    L'écart de ce groupe de tête est ensuite monté à 2'55" au kilomètre 11 avant de dépasser pendant très peu de temps les 3 minutes. Après environ 80 kilomètres, l'équipe FDJ.fr -en tête du peloton depuis le début de l'étape- a néanmoins monté le tempo et l'écart a alors littéralement fondu, pour atteindre les 1'35".

    Ça n'a néanmoins pas duré très longtemps et les 3 fuyards ont alors à nouveau repris un peu d'avance. Suffisamment même pour attendre Julien Fouchard quand il est victime d'une crevaison et remonter ensuite à nouveau l'écart, à 2'05" à 40 kilomètres de l'arrivée.

    Perrig Quémeneur arrive sur le circuit de Nevers Magny CoursA 11 kilomètres de l'arrivée, quand l'écart est descendu à 35 secondes, Perrig Quémeneur s'extirpe du petit groupe de tête pour tenter d'aller chercher la victoire d'étape en solitaire. Au moment où il arrive sur le Circuit de Nevers Magny Cours il a toujours 25 secondes d'avance sur le peloton, qui a repris les 2 autres fuyards entre-temps, et il commence donc le tour du circuit seul. Avec l'équipe Giant-Shimano, du sprinteur John Degenkolb, aux commandes, le coureur français ne peut néanmoins pas résister au retour du peloton et à 2 kilomètres de la ligne d'arrivée face aux stands du circuit, Quémeneur est donc repris.

    John Degenkolb, désireux de prendre enfin une victoire d'étape après avoir fait deuxième ces deux derniers jours, remporte ce sprint brillamment, devant Matthew Goss (Orica-GreenEDGE). Le coureur allemand disait à ce sujet : ça faisait 3 fois qu'on a essayé, ça n'a pas marché deux fois mais cette fois-ci c'est un grand succès pour l'équipe. On a prouvé qu'on a le meilleur train de sprinteurs du peloton et je suis vraiment fier d'être celui qui peut terminer le travail de cette façon.

    Les photos de la 3ème étape de Paris-Nice 2014 : Toucy > Circuit de Nevers Magny Cours

    Tout au long de la journée vous avez à nouveau pu découvrir une sélection de photos de cette 3ème étape. Toutes les photos sont maintenant en ligne et vous pouvez donc découvrir 100 photos de cette étape dans la catégorie photos dédiée :

    >> Les photos de la 3ème étape de Paris-Nice 2014 : Toucy > Circuit de Nevers Magny Cours

    Les classements de Paris-Nice 2014 après la 3ème étape

    Ci-dessous vous trouverez les différents classements après cette 3ème étape :

    Classement de la 3ème étape : Toucy > Circuit de Nevers Magny Cours

    John Degenkolb, vainqueur de l'étapeVoici d'abord le top 10 de cette étape :

    1/ John Degenkolb (Team Giant-Shimano) - 4h27'26"
    2/ Matthew Goss (Orica-GreenEDGE)
    3/ Jose Joaquin Rojas (Movistar Team)
    4/ Borut Bozic (Astana Pro Team)
    5/ Tom Boonen (Omega Pharma-QuickStep)
    6/ Alexander Kristoff (Team Katusha)
    7/ Nacer Bouhanni (FDJ.fr)
    8/ Thor Hushovd (BMC Racing Team)
    9/ Gert Steegmans (Omega Pharma-QuickStep)
    10/ Moreno Hofland (Belkin Pro Cycling Team)

    Classement général

    John Degenkolb, en jauneGrâce à sa victoire sur ce circuit, John Degenkolb prend la tête dans presque tous les classements de Paris-Nice 2014 après la 3ème étape. En effet, les 10 secondes de bonification lui permettent de passer devant Nacer Bouhanni (FDJ.fr), de 8 secondes.

    1/ John Degenkolb (Team Giant-Shimano) - 13h14'01"
    2/ Nacer Bouhanni (FDJ.fr) - +0'08"
    3/ Moreno Hofland (Belkin Pro Cycling Team) - +0'12"
    4/ José Joaquin Rojas (Movistar Team) - +0'18"
    5/ Geraint Thomas (Team Sky) - +0'21"

    Classement par points

    John Degenkolb, en vertLe coureur allemand portait déjà le maillot vert à la place de Nacer Bouhanni, demain ce sera l'inverse puisque John Degenkolb prend également le vert, avec 11 points de plus que Bouhanni.

    1/ John Degenkolb (Team Giant-Shimano) - 39 points
    2/ Nacer Bouhanni (FDJ.fr) - 28 points
    3/ José Joaquin Rojas (Movistar Team) - 17 points
    4/ Moreno Hofland (Belkin Pro Cycling Team) - 16 points
    5/ Alexander Kristoff (Team Katusha) - 12 points

    Classement de la montagne

    Christophe Laborie, meilleur grimpeurLes points sur la Côte de la Chapelle Saint-André, la seule difficulté du jour, étant distribués entre les 3 hommes de tête, qui n'étaient pas placés dans ce classement, Christophe Laborie garde le maillot à pois au sponsor breton dans l'équipe Bretagne-Séché Environnement.

    1/ Christophe Laborie (Bretagne-Séché Environnement) - 9 points
    2/ Romain Feillu (Bretagne-Séché Environnement) - 4 points
    3/ Aleksejs Saramotins (IAM Cycling) - 4 points
    4/ Perrig Quémeneur (Team Europcar) - 3 points
    5/ Simon Yates (Orica-GreenEDGE) - 2 points

    Classement des jeunes

    John Degenkolb, en blancLes jeunes ayant pris le pouvoir dans cette 72ème édition de Paris-Nice, le classement des jeunes ressemble beaucoup au classement général, avec donc également John Degenkolb en tête :

    1/ John Degenkolb (Team Giant-Shimano) - 13h14'01"
    2/ Nacer Bouhanni (FDJ.fr) - +0'08"
    3/ Moreno Hofland (Belkin Pro Cycling Team) - +0'12"
    4/ Bryan Coquard (Team Europcar) - +0'22"
    5/ Luca Wackermann (Lampre-Merida)

    La 4ème étape prendra son départ à Nevers demain, pour 201,5 kilomètres en direction de Belleville. Pour connaître tous les détails de cette étape, vous pouvez consulter le parcours dans Google Maps.

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook ou Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 2 commentaires | lu 6096x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Paris-Nice 2014| Paris-Nice | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 2 commentaires!
  1. Presque 30 seconde d'avance sur les principaux concurrents a la victoire, surement d'autres secondes de grapillees dans les prochains jours, et Degenkolb qui passe pas mal les bosses... et si il arrivait au pied du mur de Fayence avec 50 secondes ou 1 minute d'avance sur les princiaux concurrents a la victoire?

    Si personne ne secoue le cocotier avant, Degenkolb pourrait rester en jaune jusque la. Il n'a aucune chance de gagner Paris-Nice mais si c'est 50 secondes, ca reste un bel ecart.

    | Yoshi45 | mercredi 12 mars 2014 à 1:01:32

  2. Bonjour Yoshi,

    Oui, jusqu'à Fayence, il peut rester en jaune, mais la dernière étape est trop dure pour lui. J'ai des doutes vers Rive-de-Gier, je ne pense pas que de nombreux sprinteurs vont passer (la côte finale est quand même longue, même si très peu pentue).

    | Aurélien M. | mercredi 12 mars 2014 à 9:48:08

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font neuf fois un ?