home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 120 jours avant le départ du Tour de France 2021, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2021 !
RSS |

Deuxième étape de Paris-Nice 2009 : une échappée, une chute et un sprint

Ajouté: lundi 09 mars 2009 à 22:57:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Deuxième étape de Paris-Nice 2009 : une échappée, une chute et un sprintHier vous avez déjà pu découvrir ici les résultats de la première étape à Amilly de la 67ème édition de Paris-Nice.

    Aujourd'hui la deuxième étape a eu lieu entre Saint-Brisson-sur-Loire et La Chapelle-Saint-Ursin sur une distance de 195,5 kilomètres. Si on veut résumer l'étape en trois mots ce seraient : échappée, chute et sprint.

    Le parcours

    Après un départ inédit de Saint-Brisson-sur-Loire dans le beau cadre du château féodal et un sprint intermédiaire à Sury-près-Léré, cette étape proposait deux difficultés de troisième catégorie qui s'enchaînaient entre le 80ème et 90ème kilomètre : d'abord la Côte de Sancerre (2,8 km à 4,7%) suivi par la Côte de Crézancy-en-Sancerre. Entre les deux les coureurs ont retrouvé la zone de ravitaillement à la sortie de Sancerre.

    Au bout de 156,5 kilomètres il y avait un premier passage sur la ligne d'arrivée avec un sprint intermédiaire au début d'un circuit autour de la ville d'arrivée, La Chapelle-Saint-Ursin.

    Le déroulé de l'étape

    Avant le départ de l'étape Bernard Hinault disait sur Alberto Contador qu'il parait heureux, décontracté et je crois qu'il prend du plaisir sur le vélo en ce moment avant de conclure que lui et son équipe pouvaient tout à fait laisser partir une échappée dès demain, en contrôlant légèrement l'écart.

    Aitor HernandezEt c'est exactement ce qu'il s'est passé ... l'échappée du jour était formée par 4 coureurs : Piet Rooijakkers (Skil Shimano), Aitor Hernandez (Euskaltel Euskadi, photo), Aleksandr Kuschynski (Liquigas) et Christophe Laurent (Agritubel). L'initiative a été lancé par le néerlandais Piet Rooijakkers dès le départ réel de l'étape et il a été rejoint par ses compagnons d'échappée au bout de 3,5 kilomètres. Le groupe des échappés a pu prendre une avance de pas moins de 7'35" au sprint intermédiaire de Sury-près-Léré.

    Astana a alors contrôlé la course mais sans vraiment faire d'effort pour rattraper les 4 coureurs. Du coup, Aitor Hernandez (Euskaltel Euskadi, photo) a pu prendre le maillot à pois en passant le sommet des deux côtes respectivement en premier et en deuxième.

    En toute logique l'étape devrait se terminer par un sprint et c'est l'équipe Française des Jeux qui a décidé d'accélérer en tête de peloton. Après une chute à l'arrière du peloton et une cassure du peloton, ce sont les équipes Columbia High Road et Cervélo TestTeam qui ont rejoint l'effort de la Française des Jeux pour rattraper les échappés à 23 kilomètres de l'arrivée.

    Quelques kilomètres plus loin Pierre Rolland tente encore de s'échapper tout seul mais sans trop de succès.

    Heinrich HausslerLa préparation du sprint est encore légèrement perturbée par une chute dans les 3 derniers kilomètres : une vingtaine de coureurs se retrouve par terre et le maillot jaune, Alberto Contador a mis pied à terre pour contourner les coureurs par terre en prenant ainsi un petit peu de retard (sans influence sur le classement général car la chute est intervenue dans les 3 derniers kilomètres).

    Après cette chute, seul Rémi Pauriol (Cofidis) n'est pas remonté sur son vélo. Il a été transporté à l'hôpital de Bourges où on a constaté qu'il souffre d'une fracture d'une clavicule avec déplacement qui nécessite une intervention chirurgicale et d'une cote cassée. Il devrait être opéré mardi à Paris et devrait ensuite être indisponible pendant six à huit semaines.

    Alors que Mark Renshaw (Columbia High Road) et Mirco Lorenzetto (Lampre NGC) se disputaient au sprint c'est finalement l'allemand Heinrich Haussler (photo) qui remporte l'étape en lançant une contre-attaque à 300 mètres de l'arrivée.

    Les classements

    Alberto ContadorLe classement général
    Pas de changement au classement général :
    1/ Alberto Contador (Astana) - 4h 56' 06"
    2/ Bradley Wiggins (Garmin Slipstream) - 4h 56' 13" / + 00' 07"
    3/ Luis-Leon Sanchez (Caisse d'Epargne) - 4h 56' 15" / + 00' 09"
    4/ Tony Martin (Columbia High Road) - 4h 56' 17" / + 00' 11"
    5/ David Millar (Garmin Slipstream) - 4h 56' 20" / + 00' 14"

    Classement par points (maillot vert)
    Le vainqueur de l'étape en profite également pour prendre le maillot vert. Le classement par points s'établit ainsi :
    1/ Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam) - 30 pts
    2/ Alberto Contador (Astana) - 25 pts
    3/ Bradley Wiggins (Garmin Slipstream) - 22 pts
    4/ Mark Renshaw (Columbia High Road) - 22 pts

    Classement du meilleur grimpeur (maillot à pois)
    L'échappée du jour a grapillé tous les points sur les deux difficultés de la journée pour arriver au classement suivant pour le maillot à pois :
    1/ Aitor Hernandez (Euskaltel Euskadi) - 6 pts
    2/ Aleksandr Kuschynski (Liquigas) - 5 pts
    3/ Piet Rooijakkers (Skil Shimano) - 3 pts

    Niki TerpstraClassement du meilleur jeune (maillot blanc)
    Le vainqueur de l'étape occupe également une des positions du podium en ce qui concerne le classement du meilleur jeune :
    1/ Tony Martin (Columbia High Road) - 4h 56' 17"
    2/ Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam) - 4h 56' 26" / + 00' 09"
    3/ Niki Terpstra (Milram, photo) - 4h 56' 36" / + 00' 19"

    Classement par équipes
    Dans le classement par équipes on trouve d'abord l'équipe du leader du classement général :
    1/ Astana - 14h 49' 20"
    2/ Garmin Slipstream - 14h 49' 21" / + 00' 01"
    3/ Columbia High Road - 14h 49' 30" / + 00' 10"

    La vidéo

    Voici la vidéo du dernier kilomètre de l'étape de la chaîne belge Sporza :

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > aucun commentaire | lu 6655x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Paris-Nice | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à envoyer votre commentaire !!

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font deux plus huit ?