mardi 24 mai 2016 à 23h28

En mars dernier, les 22 équipes sélectionnées pour le Tour de France ont été annoncées par Amaury Sport Organisation (A.S.O.), l'organisateur du Tour.

C'était alors sans surprises puisqu'on y trouvait exactement les mêmes équipes que l'année dernière. Aujourd'hui, il a été annoncée qu'une 23ème équipe vient s'ajouter à cette sélection ...

LIRE LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ


La menace terroriste : le Ministère de l'Intérieur prend les mesures nécessaires

En réalité ce n'est bien évidemment pas une 23ème équipe cycliste qui vient sur le Tour au même titre que les 22 autres. En effet, il s'agit de la présence du GIGN (le Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale qui joue un rôle important dans la lutte contre le terrorisme) qui a été annoncé aujourd'hui parmi d'autres mesures face à la menace terroriste qui plane sur la France et donc sur le Tour de France.

Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur, a fait une déclaration à propos du dispositif de sécurité exceptionnel qui sera mis en place sur le Tour de France 2016 ce matin, à l'occasion de l'organisation de nouveaux ateliers de travail sur le sujet avec les forces de l'ordre et l'organisation du Tour. Cazeneuve sera présent à l'arrivée de la deuxième étape du Tour à Cherbourg, mais ce n'est pas sa présence qui est à l'origine de la mise en place de ce dispositif de sécurité exceptionnel. En effet, le Ministre de l'Intérieur a rappelé que la France est confronté à un risque terroriste qui demeure très élevé et que face à un ennemi déterminé à nous frapper à tout moment, nous devons faire preuve à chaque instant, sur tout sujet, d'une vigilance extrême. C'est d'autant plus vrai sur le Tour de France car il s'agit d'un grand événement qui attire énormément de public (Cazeneuve évoquait 10 à 12 millions de spectateurs) et qui est très regardé à la TV partout dans le monde (3,5 millions de téléspectateurs dans 190 pays).

La particularité du Tour de France, par rapport à d'autres grands événements à dispositif de sécurité unique comme par exemple la COP21 ou encore l'EURO2016, est qu'il se déroule sur la voie publique et qu'il s'étend sur plus de 3.500 kilomètres si on met toutes les étapes les unes derrière les autres. Dans ce contexte, Bernard Cazeneuve a déclaré que l'objectif consiste à assurer de façon optimale la sécurité des coureurs et du public, sans altérer sa dimension festive et compte tenu du contexte de menace cet objectif devra être atteint en déployant un dispositif de sécurité encore plus étendu qu'habituellement, avec notamment :

La Garde Républicaine- au moins 23.000 gendarmes et policiers au bord des routes pour assurer la sécurité du Tour de France ; il est à noter que Cazeneuve a précisé que des évaluations sont actuellement en cours afin d'examiner si nous devons rehausser encore, ici ou là, ce niveau d'engagement
- comme d'habitude, le Tour de France bénéficiera de l'escorte assurée par 50 motocyclistes de la Garde Républicaine
- par ailleurs, 12 policiers permanents accompagneront les coureurs pendant toute la durée de la course
- pour la première fois cette année, le Ministre de l'Intérieur a demandé au GIGN d'accompagner le Tour de France tout au long de l'épreuve et de se tenir prêt à intervenir à tout moment en cas de besoin ; pour Cazeneuve il s'agit de disposer d'éléments capables de réagir dans l'urgence absolue à une attaque terroriste perpétrée aux abords et sur l'itinéraire de l'épreuve
- comme d'habitude, tous les acteurs de la sécurité civile seront également mobilisés afin de secourir les spectateurs sur l'ensemble du parcours et la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France sera présente sur les zones techniques pour assurer des actions de prévention et de premier secours

La PoliceEnfin, et cela avait déjà été évoqué récemment par Pierre-Yves Thouault - Monsieur sécurité du Tour de France en tant que directeur adjoint du cyclisme chez A.S.O. - dans une interview pour Metronews par mon ami Guillaume Gorgeu, un PC (poste de commandement) de sécurité sera mis en place à l'initiative de l'organisateur de la course, avec la présence de représentants des directeurs généraux de la Gendarmerie Nationale, de la Police Nationale, et de la sécurité civile ainsi qu'un membre du corps préfectoral qui coordonnera l'ensemble des équipes du Ministère de l'Intérieur et qui sera le point de contact privilégié des préfets des départements traversés par le Tour.



Il a été précisé dans le discours que ce dispositif de sécurité trouvera bien évidemment une continuité sur les sols espagnol, andorran et suisse lors des étapes visitant ces pays et ce en collaboration avec les services de l'ordre de ces trois pays.

Bernard Cazeneuve a terminé son discours par l'assurance comme quoi l'Etat assumera l'intégralité de ses devoirs, en s'appuyant sur le dévouement et le professionnalisme des forces de sécurité.

Rappelons enfin que l'état d'urgence a été prolongé jusqu'au 26 juillet, précisément dans le contexte de l'EURO2016 et du Tour de France 2016.

Et vous, que pensez-vous de la menace terroriste sur le Tour de France ? Pensez-vous que le dispositif de sécurité annoncé aujourd'hui suffira ? Ou avez-vous d'autres idées de mesures à prendre ?

door Thomas Vergouwen
Vond u dit artikel interessant? Laat het uw vrienden op Facebook weten door op de buttons hieronder te klikken!

2 commentaires | 6921 vues

cette publication est référencée dans : Tour de France | Tour de France 2016

Commentaires

Il y a actuellement 2 commentaires !
  1. Le fait de ne pas divilguer les itinéraires horaires et le parcours précis avant deux trois semaines avant le début du tour peut il jouer sur la sécurité? Pour éviter aux organisations terroristes de préparer leur truc?
    Il me semble qu'il y a encore quelques années, on cvonaissait déjà fin mai les itinéraires horaires, profil précis etc du tour.

    | benalaou | samedi 28 mai 2016 om 12h41

  2. Comme cette année @benalaou, les itinéraires et profils ont été diffusés à la presse cette semaine. Ils ne sont néanmoins pas encore en ligne sur le site du Tour.

    Ces éléments sont mis à disposition par A.S.O. "dans le but de préparer et d'illustrer (la) couverture rédactionnelle du Tour de France" et donc pas pour diffusion tels quels ...

    | Thomas Vergouwen | samedi 28 mai 2016 om 19h08

Ajoutez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font quatre fois cinq ?