dimanche 13 octobre 2013 à 18h02

Sur la dernière course en ligne de la saison en France, c'est un groupe de 4 coureurs qui s'est vite détaché du peloton mais au final seul Aleksejs Saramotins (IAM Cycling) est resté devant. Impuisant face à un peloton qui voulait que la course se termine au sprint, le coureur de l'équipe suisse n'a pas su résister. Plusieurs nouvelles tentatives ont alors échoué vite, sauf celle de Jetse Bol (Belkin) qui était encore seul à l'avant en arrivant sur l'Avenue de Grammont à Tours mais le coureur néerlandais n'a pas pu résister au retour du peloton non plus et finalement c'était John Degenkolb (Argos-Shimano) qui remporte Paris-Tours 2013 au sprint !

LIRE LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ


Le résumé de Paris-Tours 2013

Sous des températures plutôt glaciales, 191 coureurs sont venus signer la feuille de départ à Authon-du-Perche, avant de prendre le départ de cette 107ème édition de Paris-Tours sur 235 kilomètres.

Le groupe de têteLa première tentative venait d'une dizaine de coureurs. Ce n'était finalement pas la bonne échappée et le groupe s'est donc fait reprendre par le peloton. Seul Yannick Martinez (La Pomme Marseille), déjà présent dans ce premier groupe de tête, a réussi à se glisser également dans un groupe de 4 échappés juste après, où il a été accompagné par Sebastian Lander (BMC Racing Team), Aleksejs Saramotins (IAM Cycling) et Julien Duval (Roubaix-Lille Métropole). Leur écart est monté jusqu'à au-delà des 10 minutes mais après la zone de ravitaillement le peloton a commencé à reprendre un peu de temps sur les hommes de tête, notamment grâce au travail de l'équipe FDJ.fr, et à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée il ne leur reste plus que 4 minutes à reprendre sur le groupe de tête.

Au moment où les 4 hommes de tête commencent la montée de la Côte de Crochu, la première des 3 côtes qui marquent le final de Paris-Tours, leur avance sur le peloton n'est plus que de 1'22". Niki Terpstra (Omega Pharma-QuickStep) y essaie de prendre de l'avance sur le peloton mais sa tentative est finalement infructueuse. Elle a néanmoins permis de faire la sélection dans le peloton qui a vu de nombreux coureurs en difficultés pour suivre le tempo.

De nombreuses autres attaques en tête du peloton restent alors également sans résultat, alors qu'une accélération de Julien Duval dans le groupe de tête a pour résultat de voir Sebastian Lander perdre sa place dans le groupe de tête. Aleksejs Saramotins prend exemple sur lui et continue seul en tête de la course à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée alors qu'un groupe de contre tente en vein de revenir sur l'homme de tête. Le peloton poursuit néanmoins son effort afin de reprendre le coureur letton et au pied de la Côte de Beau Soleil son aventure se termine. Une attaque de Marco Marcato (Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team) est suivie par Sep Vanmarcke (Belkin) et John Degenkolb (Team Argos-Shimano) et dans la descente ce trio de tête est rejoint par Sylvain Chavanel (Omega Pharma-QuickStep), Michael Morkov (Team Saxo-Tinkoff), Jetse Bol (Belkin) et Arnaud Démare qui commencent ensemble la dernière montée, celle de la Côte de l'Epan.
Après que Greg van Avermaet (BMC Racing Team) ait rejoint ce groupe, Jetse Bol décide d'attaquer et le coureur néerlandais prend quelques secondes sur ses poursuivants. Il est toujours quelques secondes devant quand il arrive sur l'Avenue de Grammont à Tours mais cela ne suffit pas pour résister seul au peloton. Dans les 700 derniers mètres le coureur néerlandais est donc repris et la course se termine au sprint massif, dans lequel John Degenkolb s'est montré le plus rapide, en terminant d'une longueur de plus d'un vélo devant Michael Morkov (Team Saxo-Tinkoff). C'était ainsi la première fois depuis 3 ans que Paris-Tours se terminait au sprint massif, portant ainsi à 5 sur les 17 dernières éditions le nombre de fois que la course est arrivée au sprint !

Le résultat de Paris-Tours 2013

Voici le top 10 de Paris-Tours 2013 :

John Degenkolb1/ John Degenkolb (Team Argos-Shimano) - 5h29'19"
2/ Michael Morkov (Team Saxo-Tinkoff)
3/ Arnaud Démare (FDJ.fr)
4/ Tyler Farrar (Garmin-Sharp)
5/ Michael van Staeyen (Topsport Vlaanderen-Baloise)
6/ Heinrich Haussler (IAM Cycling)
7/ Samuel Dumoulin (AG2R La Mondiale)
8/ Jon Aberasturi Izaga (Euskaltel-Euskadi)
9/ Ioannis Tamouridis (Euskaltel-Euskadi)
10/ Niki Terpstra (Omega Pharma-QuickStep)

LIRE LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ


Les photos de Paris-Tours 2013

Une sélection de 104 photos de Paris-Tours 2013 est maintenant disponible dans la rubrique correspondante :

>> Voir les photos de Paris-Tours 2013

door Thomas Vergouwen
Vond u dit artikel interessant? Laat het uw vrienden op Facebook weten door op de buttons hieronder te klikken!

3 commentaires | 9396 vues

cette publication est référencée dans : Paris-Tours

Commentaires

Il y a actuellement 3 commentaires !
  1. Cest raconté comme si on y etait.
    merci thomas !
    En meme temps tu etais super bien placé a l'arrivee !

    | tibo | lundi 14 octobre 2013 om 00h16

  2. Merci à Stephane et son chauffeur(femme passionnée de la FDG)pour leur: gentillesse , disponnibilité et les belles photos .
    Bravo et à bientôt sur le bord des routes?

    | Yves Marie DELVALLE | mardi 15 octobre 2013 om 16h41

  3. Hello Thomas,

    Tu n'as pas parlé du début de polémique Belkin - Argos sur la manoeuvre des belkin pour retarder l'organisation de la poursuite.
    Beaucoup de bruit pour rien je trouve, Degenkolb manque un peu de jugeotte sur ce coup là je trouve.

    | nailouj | mercredi 23 octobre 2013 om 09h22

Ajoutez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font cinq plus un ?