home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 46 jours avant le départ du Tour de France 2018, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2018 !
RSS |

RAIT 2012 : Frédéric Talpin (VC Caladois) - je n'imaginais pas du tout faire ça ! (vidéo)

Ajouté: samedi 12 mai 2012 à 9:06:10
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    RAIT 2012 : Frédéric Talpin (VC Caladois) - je n'imaginais pas du tout faire ça ! (vidéo)L'étape du Rhône Alpes Isère Tour d'hier a vu la victoire plutôt surprenante de Frédéric Talpin pour le VC Caladois. Le trentenaire était lui-même surpris mais surtout très content de cette victoire ... c'est ce que l'on voit sur son visage dans la vidéo en fin de cet article !

    Avec DirectVelo nous sommes allés à sa rencontre tout de suite après l'arrivée hier. Vous pouvez lire et regarder l'interview ci-dessous !

    DV / velowire.com : Comment s'est déroulée cette étape ?
    FT : En fait, les équipes pro ont fait le tempo toute la journée. Donc dans les bosses on n'a jamais été vraiment en difficulté, donc de bonnes sensations et dans le final on a l'impression qu'ils géraient, pour mettre un grand coup de vis dans le final.
    Dans le vent de côté à 15/20 bornes, j'étais bien placé dans les roues dans les 10 premiers et je me sentais vraiment bien donc quand on est arrivé dans le vent de face je trouvais que ça roulait pas très très fort. Je me suis vraiment posé la question un moment, je savais que c'était un peu suïcidaire mais je me suis dit "je tente, je tente pas, de toute façon j'ai rien à perdre" ... je ne suis pas rapide au sprint, même en côte donc du coup je me suis dit que j'allais tenter le coup. Un coup de panache après celui de Vincent (Canard, son coéquipier qui passait en premier les 3 premières bosses, NDLR) et quand j'ai vu que j'ai creusé tout de suite, qu'ils n'ont pas réagi, je me suis accroché, je me suis dit "c'est parti, j'ai 8 bornes de contre-la-montre à faire, ça peut tenir".

    J'avais les écarts tout le temps, 30, 35 secondes, j'ai vu qu'ils ne me reprenaient rien donc du coup j'ai commencé à y croire. La bosse, je connaissais parfaitement parce qu'on était venu le 1er mai quand on n'avait pas couru, j'ai pu répérer cette étape de bout en bout, donc on la connaissait bien et je me suis accroché. J'ai compris que ça allait tenir ...

    DV / velowire.com : Tu l'as compris quand ?
    FT : Tard, à 500 mètres, parce qu'à tout moment je sentais que je pouvais cramper ou coincer, c'est vraiment à 100 mètres de la ligne quand j'ai vu qu'ils n'étaient pas dans la roue que c'était bon !

    DV / velowire.com : Une victoire comme ça sur le Rhône Alpes Isère Tour, une classe 2, ça représente quoi pour toi ?
    FT : C'est une course que je ne connaissais pas, elle est très importante pour mon club. Avant, j'étais en Bourgogne donc je ne courrais pas cette course. J'étais venu pour participer, éventuellement montrer le maillot et je n'imaginais pas du tout faire ça.

    Mais avec Vincent Canard qui nous a fait un début d'étape phénoménale en prenant le maillot de grimpeur, ça nous a remis sur une bonne dynamique. On était frustré d'avoir fait une mauvaise course hier, on loupe l'échappée de 30, on loupe l'échappée de 20, pas terrible ... Hier on était à domicile, avec tous les supporters, ça créé une émulation et c'est ce qui m'a aidé à tenir dans le final parce que même ceux qui me connaissaient pas encourageaient les couleurs du club.

    DV / velowire.com : Elle peut t'apporter quoi cette victoire, tu as 30 ans, c'est que du bonus ?
    FT : Oui, oui, je ne vise pas de passer pro. Pour moi c'était le plaisir de la victoire sur le moment, c'est tout !

    DV / velowire.com : Ça donne des regrets par rapport au passé ?
    FT : Non, non, je suis arrivé en FFC très tard, j'ai commencé en régional à 23 ans, j'ai toujours travaillé en faisant du vélo donc au gré des différents emplois que j'ai eu et l'emploi de temps que j'avais, je pouvais plus ou moins rouler. J'ai pas mal navigué entre 2ème et 3ème catégorie, ça fait seulement trois ans que je m'investis beaucoup. Ça me demande beaucoup de sacrifices de gérer le travail et le vélo en même temps ... Mais je n'ai pas de plan de carrière dans le vélo !

    Ça montre bien par contre que le niveau amateur et le niveau pro se resserrent énormément. On voit, tous les jeunes qui passent pro, il y en a beaucoup qui marchent tout de suite chez les pros et on voit que le niveau est très resserré.

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook ou Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 1 commentaire | lu 690x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Rhône Alpes Isère Tour | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 1 commentaires!
  1. http://www.les-actus-du-cyclisme.fr/article-rait-2012-frederic-talpin-vc-caladois-je-n-imaginais-pas-du-tout-faire-a-video-105033878.html

    | Roland TISSIER | samedi 12 mai 2012 à 9:56:57

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font sept plus neuf ?