home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
RSS |

Tom Boonen vainqueur en solitaire sur Paris-Roubaix 2012 : une 4ème !

Ajouté: dimanche 08 avril 2012 à 20:08:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Tom Boonen vainqueur en solitaire sur Paris-Roubaix 2012 : une 4ème !L'archi-favori Tom Boonen a prouvé aujourd'hui sur Paris-Roubaix 2012 que ce n'était pas pour rien que tout le monde lui prédisait une 4ème victoire. En effet, une fois que les choses sérieuses ont commencé, le coureur originaire de Mol en Belgique s'est offert une balade en solitaire de pas moins de 53 kilomètres, la terminant avec une boucle imposée mais qui est devenue une boucle d'honneur dans le Vélodrome de Roubaix ! Avec cette 4ème victoire il est fort probable que Tom Boonen dise maintenant vraiment "I ♥ RBX" !

    Cet article ainsi que les nombreuses photos que vous allez retrouver de Paris-Roubaix 2012, ont été rendus possibles grâce à Go4Cycling, la petite entreprise qui organise des voyages VIP sur les classiques et qui a eu la gentillesse de m'inviter sur son voyage sur Paris-Roubaix aujourd'hui.

    Le résumé de Paris-Roubaix 2012

    C'est sous un timide soleil que la 110ème édition de Paris-Roubaix a pris son départ ce matin, comme d'habitude depuis la place devant le château de Compiègne. Grand favori au départ de cette édition de l'Enfer du Nord, notamment après sa victoire dans le Tour des Flandres la semaine dernière (sans oublier le Grand Prix E3 et Gand-Wevelgem) et en absence de Fabian Cancellara (Radioshack-Nissan), Tom Boonen (Omega Pharma-QuickStep) se présentait à la signature de façon calme et semblait pas trop souffrir de la pression. En effet, grand sourire aux lèvres il se livrait sans problème au jeu des interviews et se dirigeait ensuite tranquillement vers la ligne de départ. Avec lui 193 autres coureurs ont également pris le départ, dont les favoris de deuxième niveau, si on peut dire ainsi, qu'étaient Alessandro Ballan (BMC Racing Team), Filippo Pozzato (Farnese Vini-Selle Italia), Juan Antonio Flecha (Team Sky) ou encore le vainqueur sortant, Johan Vansummeren (Garmin-Barracuda).

    Frédéric GuesdonParmi les courageux au départ de cette classique, qui est sans aucun doute la plus dure de toutes, on trouvait également Frédéric Guesdon qui était là pour son " der ". En effet, le coureur qui avait remporté Paris-Roubaix en 1997 tenait à terminer sa carrière 15 ans plus tard sur la course qu'il avait si joliment remporté devant Jo Planckaert et c'est donc aujourd'hui, à 40 ans, que le sympathique coureur breton faisait ses adieux à l'équipe FDJ BigMat. Pas surprenant donc que le maître-mot dans l'équipe au trèfle était "merci Fred" ou "#merciGuesdon" sur Twitter ce week-end !

    Quasiment dès le départ on a vu plusieurs tentatives d'échappée mais la vitesse était tellement élevée que toutes les tentatives se sont soldées par un échec. Jusqu'à celle de Le groupe de têteKenny de Haes (Lotto-Belisol) et Frederik Veuchelen (Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team), qui ont pris le large au kilomètre 67. Peu après, ce duo de tête est rejoint par 10 autres coureurs, à savoir Guillaume van Keirsbulck (Omega Pharma-QuickStep), Yaroslav Popovych (Radioshack-Nissan), Bert-Jan Lindeman (Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team), David Boucher (FDJ BigMat), Michael Morkov (Team Saxo Bank), David Veilleux (Team Europcar), Dominic Klemme (Team Argos-Shimano), Laurent Mangel (Saur-Sojasun), Aleksejs Saramotins (Cofidis) et Grischa Janorschke (Team NetApp). A l'entrée du premier secteur pavé à Troisvilles de cette 110ème édition de Paris-Roubaix les 12 hommes de tête ont vu leur écart monter jusqu'à 4'20" pour ensuite trouver une valeur stable autour des 4 minutes pendant longtemps et ce en passant par plusieurs secteurs pavés, avec tout de même un pic à 4'40".

    Sur le secteur pavé numéro 22, de Capelle à Ruesnes, une chute annonce alors la fin de l'Enfer du Nord pour Guillaume Blot (Bretagne-Schuller) et Tom Stamsnijder (Team Argos-Shimano).
    Dans le secteur pavé suivant une nouvelle chute se produit, avec entre autres Frédéric Guesdon, suite à laquelle le peloton se scinde en plusieurs groupes, avec notamment Filippo Pozzato dans le deuxième groupe. Le coureur italien a alors un mal fou à boucher le trou avec le premier peloton mais y arrive enfin, au bout d'énormes efforts.

    Quand le peloton est alors pris en main par l'équipe BMC Racing Team (jusque là c'était surtout Team Sky qu'on voyait à l'avant), l'écart descend à des valeurs proches des 3 minutes et continue à descendre encore dans la Trouée d'Arenberg. Dans ce fameux secteur pavé c'est dans le groupe de tête qu'une chute, dont Grischa Janorschke est à l'origine, se produit, ce qui la fait scinder en deux, perdant ainsi Kenny de Haes, Guillaume van Keirsbulck, Yaroslav Popovych et Grischa Janorschke.

    Matthieu LadagnousEnsuite tout va aller très vite ... tout d'abord 6 coureurs lancent la poursuite suite à une accélération de Matthieu Ladagnous (FDJ BigMat) et Jimmy Casper (AG2R La Mondiale). Outre ces deux coureurs on y trouve les deux favoris Alessandro Ballan (BMC Racing Team), Juan Antonio Flecha (Team Sky) ainsi que Sébastien Turgot (Team Europcar) et Maarten Wynants (Rabobank). L'équipe Omega Pharma-QuickStep y voit alors un danger et mène la chasse derrière ces 6 hommes intercalés. Au final, et avec une accélération de Sébastien Turgot, ça donne lieu à la création d'un nouveau groupe de tête qui comprend les différents favoris et se compose en deux phases : tout d'abord Tom Boonen (Omega Pharma-QuickStep), Filippo Pozzato (Farnese Vini-Selle Italia) et Sébastien Turgot (Team Europcar) puis Alessandro Ballan (BMC Racing Team) et du renfort pour Boonen en la personne de Niki Terpstra, son coéquipier. C'est alors en s'appuyant sur son coéquipier néerlandais que Tommeke va construire sa future victoire. D'abord ils se lancent en duo avant que Le groupe de chasseBoonen dépose carrément son coéquipier dans le secteur 11 d'Auchy-les-Orchies à Bersée. Boonen prend alors un risque important mais appuye tellement fort sur les pédales qu'il creuse très vite un écart s'approchant de la minute. Derrière lui, ce sont notamment 4 coureurs de Team Sky qui mènent la chasse, Juan Antonio Flecha, Edvald Boasson Hagen, Matthew Hayman et Ian Stannard.
    Lars Boom, d'abord victime d'une crevaison, revient très facilement sur le groupe de chasse et décide alors de tenter seul d'aller chercher la deuxième place sur le podium ou de même aller chercher Boonen. Il n'y avait néanmoins rien à faire puisque ceux qui pensaient que seul Fabian Cancellara pouvait faire des numéros en solitaire ont vu la preuve que ce n'est pas le cas aujourd'hui ... c'était bien Tom Boonen qui allait faire la fête des 4 : sa 4ème victoire dans une classique en deux semaines mais également et surtout une 4ème victoire sur Paris-Roubaix après 2005, 2008 et 2009. Avec cette 4ème victoire le coureur belge rejoint au palmarès de l'épreuve un autre coureur belge, Roger de Vlaeminck, qui détenait jusqu'ici seul le record du nombre de victoires sur Paris-Roubaix après ses victoires en 1972, 1974, 1975 et 1977 !

    Les photos de Paris-Roubaix 2012

    Les premières photos de Paris-Roubaix 2012 avaient été mises en ligne pendant même la course ... d'autres ont maintenant été ajoutées dans la rubrique photos dédiée, que vous retrouverez en cliquant sur le lien ci-dessous, pour arriver à un total de 108 photos :

    >> Consultez les photos de Paris-Roubaix 2012

    Le classement de Paris-Roubaix 2012

    Tom BoonenCi-dessous vous trouverez le top 10 de la 110ème édition de l'Enfer du Nord :

    1/ Tom Boonen (Omega Pharma-QuickStep) - 5h55'19"
    2/ Sébastien Turgot (Team Europcar) - +1'39"
    3/ Alessandro Ballan (BMC Racing Team)
    4/ Juan Antonio Flecha (Team Sky)
    5/ Niki Terpstra (Omega Pharma-QuickStep)
    6/ Lars Boom (Rabobank) - +1'43"
    7/ Matteo Tosatto (Team Saxo Bank) - +3'31"
    8/ Mathew Hayman (Team Sky)
    9/ Johan Vansummeren (Garmin-Barracuda)
    10/ Maarten Wynants (Rabobank)

    Go4Cycling : si vous aussi vous souhaitez voir Paris-Roubaix de très près !

    Go4CyclingComme je l'indiquais en début de cet article, j'ai pu passer la journée sur le dispositif de Go4Cycling, une petite entreprise qui organise notamment des voyages VIP sur les classiques du printemps.

    Fort de son expérience dans le domaine, cette entreprise peut vous proposer un voyage clé en main sur une des classiques ou même vous proposer un voyage complet, enchaînant ainsi une présence VIP sur plusieurs classiques en une semaine !

    Aujourd'hui par exemple, nous avons pu nous rendre au départ, du côté de Bohain-en-Vermandois, dans la zone de ravitaillement de Solesmes, dans le secteur pavé numéro 20 et dans le secteur pavé numéro 9 où l'accueil était organisé en grand, dans une tente VIP et avec un repas complet. Sur deux grands écrans on suivait l'avancement de la course avant de se rendre au bord du secteur pavé pour vivre à nouveau la course en vrai ! Il n'y a pas mieux pour voir le développement de la course et en l'occurrence pour vivre la victoire d'un coureur belge dans un groupe de Belges qui ont bien fêté cette victoire !

    Je vous incite donc vivement à découvrir les voyages organisés par Go4Cycling.

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook ou Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 31 commentaires | lu 7832x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Paris-Roubaix| Classiques | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 31 commentaires!
  1. Costaud Tom Boonen, aucune contestation rien à dire ... Ceci dit, heureusement que les ardennaises arrivent, j'en ai un peu ras le bol d'entendre Thierry Adam parler des moments "malheureux" et des "écarts" de Boonen à Monaco ^^.

    Bravo à lui, et soyons chauvin, bravo à Sébastien Turgot !! Un peu les boules pour Ladagnous tout de même.

    | Mrmoving | dimanche 08 avril 2012 à 22:07:39

  2. http://www.les-actus-du-cyclisme.fr/article-tom-boonen-vainqueur-en-solitaire-sur-paris-roubaix-2012-une-4eme-103081293.html

    | Roland TISSIER | lundi 09 avril 2012 à 8:45:23

  3. Le plus costaud pour la quatrième fois !!!
    .."Chapeau bas!"

    | HONORÉ | lundi 09 avril 2012 à 9:36:47

  4. mooi van tom - geweldige prestatie, mooie koers trouwens met vele, vele duizenden vlamingen langs de weg

    | eric, zwijnaarde | lundi 09 avril 2012 à 9:44:51

  5. Peut on avoir des nouvelles de F. CANCELLARA ?

    | dubar | lundi 09 avril 2012 à 9:49:44

  6. J'ajoute ceci quand même, spectateurs, je sais que voir passer les pros de PARIS ROUBAIX , tout comme moi vous passionne, mais faites attention aux comportements sur le parcours car vous risquez très souvent par inconscience
    de faire chuter des coureurs, ne vous ruez pas sur ces champions , merci, ceci dit pour eux comme pour vous, si on peut éviter les accidents , faisons le , merci, cette réaction est également valable pour le tour de FRANCE, de même j'attire l'attention des motos et des voitures suiveuses, evitez , svp, de frôler les coureurs, vous faites vôtre métier , certes...mais parfois vous risquez de créer des graves chutes, qu'on évite les accidents, merci....qu'on soit passionné, j'admets, mais pas d'inconscience, merci à tous, toutes, certains foncent sur les coureurs, c'est de la folie....Mr BOONEN encore bravo !!!!!

    | dubar | lundi 09 avril 2012 à 10:01:03

  7. CHAVANEL s'est bien battu, mais peu ou pas épaulé, dommage car il en veut CHAVANEL, je préssens une victoire pour lui bientôt, il la mérite !!!
    BOONEN était au dessus du lot, hier car pour résister aux poursuivants comme il l'a fait, CHAPEAU Tom BOONEN, gagner 4 fois PARIS ROUBAIX, là on parle de classe et non de chance, là moi je qualifie cela : d'élite du cyclisme

    | dubar | lundi 09 avril 2012 à 10:19:42

  8. @eric : ik heb uw reactie verplaatst naar dit artikel aangezien deze gaat over de verlopen wedstrijd die in dit artikel beschreven wordt
    @dubar : j'ai déplacé vos commentaires ici puisqu'ils concernent la course qui est décrite dans cet article

    En ce qui concerne Fabian Cancellara, les dernières nouvelles que j'ai sont celles du communiqué de presse de l'équipe Radioshack-Nissan qui commençait tout d'abord avec cette photo (cliquez dessus pour l'agrandir) qui montre d'abord la fracture puis le bout de métal qui a été inséré pour remettre l'os à sa place :

    La quadruple fracture de la clavicule de Fabian Cancellara avant et après opération

    Le communiqué de presse, intitulé "I'll be back" ou "Je reviendrai !", expliquait que le médecin de l'équipe (Andreas Gösele) indiquait que son collègue, docteur Farkas, a utilisé ce bout de métal pour remettre l'os à sa place plutôt qu'une plaque et beaucoup de vis pour tenir l'os en place car cette procédure est plus naturelle et n'a pas d'impact sur la solidité de l'os une fois qu'on l'enlève. Il sera enlevé une fois la fracture complètement guérie, c'est-à-dire pas avant six semaines au moins après l'opération. Ce sera alors une petite opération de routine.

    Depuis cette opération, d'un point de vue médical, Cancellara peut s'entraîner sur hometrainer mais au moment de ce communiqué de presse il avait encore beaucoup mal aux muscles suite à la contraction de ceux-ci lors de la chute. Cancellara indiquait alors : Je suis content que l'opération s'est si bien passée mais j'ai encore beaucoup mal. Je vais me reposer quelques jours, voire une semaine, avant de reprendre les entraînements. J'avais deux objectifs principaux cette saison : les classiques et les Jeux Olympiques. Pour les classiques c'est malheureusement raté pour moi. Comme j'avais prévu une petite pause après les classiques dans tous les cas, ma préparation pour Londres ne sera pas impacté. Il est prévu que je reprenne la compétition au mois de mai, peut-être au Bayern Rundfahrt, comme l'année dernière.

    Il commentait par ailleurs la chute : Les chutes font partie du cyclisme et en quelque sorte aussi de la vie. J'ai travaillé très dur ces quatre derniers mois pour être au top de ma forme pour les grandes courses et je suis sûr que j'aurais pu obtenir des résultats. Néanmoins, je suis content que ce n'est que la clavicule qui est cassée et que je n'ai rien d'autre. Je reviendrai !

    Il remerciait enfin son équipe et ses fans pour leur support avant et pendant les classiques : Les messages que je reçois qui me souhaitent un rétablissement rapide me font beaucoup plaisir. J'ai beaucoup été en contact avec mes coéquipiers qui sont encore en Belgique. Je leur ai dit qu'il fallait qu'ils continuent la tête en haut pour se tenir prêt à battre sur les pavés dimanche (hier).

    Il continuait ses remerciements pour le staff médical de la Crossklinik à Bâle et en faisant des compliments à sa femme Stefanie, qui attend leur deuxième enfant : Un cycliste a besoin du support inconditionnel de sa famille pour pouvoir obtenir des résultats. Stefanie le sait et est à tout coeur derrière moi et ma carrière. Comme nous attendons un deuxième enfant, je suis encore plus motivé à m'entraîner dur et essayer d'obtenir un bon résultat aux Jeux Olympiques.

    Depuis, Cancellara est rentré chez lui et est allé voir un kiné dans sa ville pour se remettre en forme.
    Après la course hier il a salué la victoire de Tom Boonen

    puis

    Le tout en Fabianese, ce dialecte de l'Anglais que seul Fabian Cancellara maîtrise ;-).

    | Thomas Vergouwen | lundi 09 avril 2012 à 10:39:47

  9. merci thomas Vergouwen pour les renseignements que vous m'avez donné, mais réellemnt il y a quelquechose à entreprendre concernant l'irresponsabilité de certains spectateurs dans les courses cyclistes, on peut apprécier sans pour cela mettre en danger certains spectateurs ou coureurs, il y a trop de dangers qu'on peut éviter sur les courses cyclistes tout simplement en adoptant un comportement correct, j'aime le vélo, mais pas au point de me ruer sur les coureurs, et c'est valable également pour les spectateurs dans la montée des ALPES ou autres, là il y a quelquechose à faire, c'est bête de voir des chutes ou accidents à cause de telles bêtises, j'en dis autant pour les voitures suiveuses ou de publicité qui frôlent les coureurs souvent à la limite de l'inconscience, on peut faire son métier sans pour cela risquer la vie des sportifs, c'est plus un conseil qu'un reproche, car lorsque le sport devient un danger, il faut savoir y remédier !!!!

    | dubar | lundi 09 avril 2012 à 10:53:11

  10. bravo à Boonen,mais il nous manquer vraiment un puncheur comme Cancellara pour corser vraiment la fin de course car les 50 derniers kilometres ont été un peu ternes

    | gérard b. | lundi 09 avril 2012 à 11:13:31

  11. je dis à Gérard b, tu as raison, CANCELLERA BOONEN aurait été je crois le vrai duel hier, POZZATO au sol , il y avait plus de course, sauf problème, il y aura un sacré "duel" entre BOONEN et CANCELLARA l'an prochain, il faut s'y attendre, il restait 50 kilomètres hier et dérrière question chasse c'était pas l'entente idéale, CHAVANEL se bat bien également, il gagnera une course bientôt, mais que de chutes encore, j'éspère sans gravité, heureusemnt il a pas plu car les pavés et la pluie font pas bon ménage, c'est " casse gueule "
    ( pardonnez l'éxpréssion un peu familière), c'est vrai Gérard b que si CANCELLARA avait fait la course, il y aurait eu un sacré final, un gros " combat" ce qui aurait donné encore plus d'intérêt à la course. A l'année prochaine dans les champs au bord des pavés et éspérons le , sans pluie et avec un rayon de soleil

    | dubar | lundi 09 avril 2012 à 11:27:56

  12. Chapeau bas également pour l'Américain G. Hincapie 38 ans qui s'alignait pour la 17ème fois au départ de la course. Un record partagé avec le Français F. Guesdon.

    | HONORÉ | lundi 09 avril 2012 à 11:30:01

  13. Pour TURGOT, très bien mon gars.....belle course !!!!

    | dubar | lundi 09 avril 2012 à 11:41:16

  14. c'est vrai que BOONEN a fait des écarts , mais qu'on nous laisse tranquille avec ça , on va pas en faire un fromage , non plus !!!!!Le sport passe avant tout et à ce stade là, BOONEN est le plus fort, c'est aussi simple que ça.. l'an passé j'étais dans la montée des ALPES, que d'inconscience de la part de spectateurs IRRESPONSABLES, jusqu'à aller bousculer les coureurs dans la montée et leur mettre les drapeaux dans la figure, que d'absurdité, on voudrait les faire chuter on ferait pas mieux, spectateurs ( dont je fais partie)ATTENTION aux risques ...n'en rajoutez pas, quand aux voitures de sponsors évitez de prendre la course pour du rallye, faites attention à ce que vous faites, cessez d'éjecter les courreurs, cest de la course cycliste pas du rallye de DAYTONA, sans vous en rendre compte , vous êtes DANGEREUX !!!!!

    | dubar | lundi 09 avril 2012 à 11:52:52

  15. dans une classique comme PARIS ROUBAIX on peut pas parler de chance , surtout si on le gagne pour la quatrième fois, là on parle de CLASSE !!!! voilà tout !!!!Hincapie , Guesdon, bravo, vous avez du mérite les gars !!!

    | dubar | lundi 09 avril 2012 à 11:57:29

  16. De beste won, akkoord de tegenstand was niet op zijn best... vooral de afwezigheid van cancellara was een spijtige kwestie - het had het exploot van tom nog meer glans gegeven

    | eric, zwijnaarde | lundi 09 avril 2012 à 12:00:18

  17. l'an prochain le duel CANCELLARA, BOONEN va être mignon à voir !!!sacrée bagarre sur les pavés en perspective. Petite question ? quel favori pour le tour de FRANCE cette année ?

    | dubar | lundi 09 avril 2012 à 12:06:03

  18. Sébastien Turgot 2ème !!! La surprise du jour !..
    Un français sur le podium pour la première fois depuis...15 ans !
    Bravo à lui !

    | HONORÉ | lundi 09 avril 2012 à 12:11:46

  19. moi j'ai bien sûr apprécié le seconde place de TURGOT, mais CHAVANEL se bat bien également, je le vois bien gagner une course bientôt le Sylvain, il le mériterait

    | dubar | lundi 09 avril 2012 à 12:19:29

  20. Merci pour les nouvelles de Spartacus.
    Le journal ouest France émet des doutes sur la perf de boonen. Il parle du médecinin de Omega Quick Stéphan qui s'occupait de Ricco et Piepoli sur le Tour en 2008, Landaluse également privé du dauphine, Rumsas en 2002. il s'agit de José hibarguren convoque par le CONI en juin prochain.
    que faut-il en penser?

    | Le suisse | lundi 09 avril 2012 à 20:41:51

  21. Savez-vous pourquoi les Belges prennent une journée de congé le lendemain de Paris-Roubaix
    Non pas parce que c'est lundi de Pâques comme cette année,
    Non, c' est pour voir arriver le premier Français!

    | Le suisse | lundi 09 avril 2012 à 21:55:31

  22. le suisse, pas mal ta blague sur les belges, hélas pour nous français c'est la triste réalité, mais un jour un français gagnera il faut attendre que les enfants de DUCLOS LASALLE grandissent donc d'ici 10 ans nous aurons un champion
    maintenant c'est OUEST FRANCE qui s'y met ? on les paie à faire chier le monde ces journalistes.BOONEN gagne parce qu'il est le plus fort c'est tout, les journalistes il faut en prendre un peu et en laisser beaucoup de leurs bobards
    sur sa énième victoire BOONEN doit rien à personne, faire 53 kms à fond dans le final, sans être inquiété par le groupe de chasse, moi je dis chapeau mon gars, et même au contraire il augmentait son avance, que dire de plus que : LA CLASSE !!!!Dans le vélo il y en a toujours un pour déclencher une polémique, semer la pagaille, comme dans d'autres sports d'ailleurs, laissons ces gens là de côté, merci.j'aiun pote belge au boulot, je vais lui raconter ta blague sur les belges, histoire de le faire " fumer" un peu , mais amicalement et au fait LE SUISSE, sais tu pourquoi à la piscine les belges nagent toujours au fond ?
    réponse : parce ce que dans le fond ils sont pas cons, il y a rien de méchant dans cela évisemment , c'est une simple blague !!! ALLEZ A PLUS !!!!!

    | dubar | mardi 10 avril 2012 à 8:35:53

  23. Pour TURGOT je dis bien !!!!!!faire deuxiéme d'un PARIS ROUBAIX, bonne référence !!!!

    | dubar | mardi 10 avril 2012 à 8:37:50

  24. hélas il y a encore trop de dangers des voitures suiveuses et des motos, un jour il y aura un tué, évitons de chercher le risque si on peut l'éviter, les pavés c'est assez " casse gueule" comme ça !!!!( surtout s'il pleut).Alors maintenant, QUI en jaune à PARIS pour le tour de FRANCE ? Andy OU PAS ,et si possible , pas de polémique inutile, il y a peut être des écarts, mais il faut pas tous les mettre dans le même sac, qu'on fasse un tri, qu'on interdise de course ceux qui trichent, voilà tout et qui donnent une sale image du sport cycliste, mais il faut pas généraliser, je suis content que F. CANCELLARA se rétablisse bien, car vraiment il a pas de chance Fabian à bientôt dans les courses et bon rétablissement !!!!

    | dubar | mardi 10 avril 2012 à 8:51:01

  25. Van SUMMUREN fait neuvième , attention à lui , l'an prochain, il sera dans le lot des possibles vainqueurs, mais moi je vois un " duel " BOONEN - CANCELLARA"
    l'an prochain.....attendons un an.Van SUMMUREN vise cette course églement , en particulier, donc , méfiance....il risque encore de se placer , voire de gagner, BALLAN bien sûr sera à surveiller de près, car lui aussi, la vise cette victoire dans PARIS ROUBAIX

    | dubar | mardi 10 avril 2012 à 8:59:00

  26. Je précise que j'ai aucun grief contre les motards qui travaillent sur PARIS ROUBAIX, vous faites vôtre travail, certes, mais attention lorsque vous frôlez les coureurs, merci, idem pour ceux, celles qui collent leurs banderolles dans les viages des coureurs( risque de les faire chuter)évitons ces débordements inutiles, merci, on peut se tenir tranquille sur le bas côté, cherchons pas le malheur si on peut l'éviter , je vous remercie....et les coureurs sont pas des éponges, tous apprécient pas de se faire asperger à coups de bouteilles d'eau,
    là encore , merci

    | dubar | mardi 10 avril 2012 à 9:05:24

  27. Un point important, pas de pluie pendant l'épreuve... heureusement !
    ..mais depuis ça tombe !!!
    Je suis passé à " l'Arbre " (en voiture, j'habite Baisieux).) hier après-midi... les pavés sont très glissants!..
    La météo a joué un rôle-clé dans cette épreuve...

    | HONORÉ | mardi 10 avril 2012 à 17:35:03

  28. HONORE , moi je suis passé par BERSEE, heureusement que PARIS ROUBAIX c'était hier, car aujourd'hui, c'est " casse gueule", HONORE tu as entièrement raison !!!! rien de pire que le jour entre deux pavés, pat temps de pluie, c'est la planche savonnée, c'est pareil !!!!Je rentre d'ORCHIES et j'ai fait un détour par BERSEE, rien que pour voir l'état des pavés.....

    | dubar | mardi 10 avril 2012 à 18:55:41

  29. attention également à BALLAN , l'année prochaine , il le veut son PARIS ROUBAIX, un " client " très sérieux, à pas négliger ......

    | dubar | mardi 10 avril 2012 à 19:21:10

  30. Aucune télé pour Paris camembert!
    Blevin qui démissionne de Bretagne Shuller.
    Mauvaise journée!

    | Le suisse | mardi 10 avril 2012 à 22:23:25

  31. From a Paris Roubaix Challenge participant.
    A week later I was at sector 10 to await the arrival of the race, caravan, team cars and hellicopters anounced the on coming riders it was not enough for Boonan to be one minute in front he went past at a such a speed with head down I missed getting a photo.
    For Tornado Tom the Pav was as smooth as hot mix with and one hour still to ride there was never any doubt who would be lifting the 'Cobble' trophy above his head in Roubaix.
    It was worth all the pain of bringing my bike from Australia to ride the Pavé and then to see the great 'Hell Of The North' and Boonan's historic win, will there be a fith ?

    | westly windsor | mercredi 11 avril 2012 à 10:23:04

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font huit plus huit ?