home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 46 jours avant le départ du Tour de France 2018, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2018 !
RSS |

Le futur de l'équipe Bbox Bouygues Telecom se joue en ce moment !

Ajouté: samedi 02 octobre 2010 à 16:04:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Le futur de l'équipe Bbox Bouygues Telecom se joue en ce moment !

    initialement publié le 27 septembre 2010 à 0h02, mis à jour le 2 octobre à 16h04

    Europcar est le nouveau sponsor ...

    voir plus d'informations en fin d'articlePersonne n'ignore à l'heure qu'il est la période délicate que traverse Jean-René Bernaudeau depuis plusieurs mois. En effet, tous les yeux de la planète cyclisme sont actuellement tournés vers la formation vendéenne, concernant l'avenir de l'équipe. Nouveau sponsor ? Arrêt de l'équipe ? De rumeurs en rumeurs, de fausses révélations en démentis, la recherche de sponsor de Bernaudeau n'aura pas été de tout repos depuis maintenant un an ...

    L'histoire de la recherche d'un nouveau sponsor

    Tout commence avec l'annonce d'arrêt du sponsoring par Bouygues Telecom en 2009 - sponsor depuis 2005. Il est alors inconcevable pour le Vendéen que l'équipe s'arrête. Il s'agirait en effet de la fin d'une aventure débutée en 2000 avec l'entreprise Bonjour. Bernaudeau se lance alors à la recherche d'un nouveau sponsor.

    Bbox Bouygues TelecomPremier rebondissement : mi-juillet 2009, Bouygues Telecom annonce qu'elle continuera sa collaboration avec la formation vendéenne en 2010 en cas d'échec des négociations (si l'équipe ne trouve pas d'autre sponsor) en investissant 5,5 millions d'euros (budget équivalent à celui de 2009). L'avenir semble alors plus sûr, même si Jean-René Bernaudeau continue à chercher un nouveau sponsor afin de pérenniser l'avenir de l'équipe (ce qui s'avèrera par ailleurs utile, puisque Bouygues Telecom ne s'engagera finalement pas à continuer de financer l'équipe en 2011).

    La PosteApparaissent ensuite plusieurs rumeurs concernant les éventuels repreneurs de l'équipe Bouygues Telecom. A commencer par La Poste, que le journal L'Equipe annonce comme prochain sponsor, éventuellement en complément à Bbox qui annonce alors que si l'équipe trouve un ou plusieurs partenaires principaux, Bouygues Telecom envisage d'apporter un complément minoritaire à hauteur de 1 million d'euro pour un an, mais l'information est démentie par La Poste par la suite.Total

    L'on entend ensuite parler de Total, rumeur apparemment vraie sauf que l'entreprise décide il y a quelques jours de ne pas donner suite aux discussions engagées avec la formation vendéenne.

    Ultimes rebondissements ces dernières heures, Jean-René Bernaudeau aurait été contacté vendredi dernier par deux entreprises :
    • Caisse d'Epargneselon le quotidien Ouest France, la Caisse d'Epargne pourrait reprendre son sponsoring sportif, auquel elle avait mis fin avec la structure espagnole (Abarca Sports), au profit de l'équipe vendéenne ... et l'écureuil met le chocolat ... ah non, c'était la marmotte !

      UPDATE 28 septembre : sans surprise, un porte-parole de la Caisse d'Epargne a déclaré que la banque n'a pas reçu de dossier de demande de partenariat.
    • alors que L'Equipe parle d'un groupe mondial. A ce sujet, Bernaudeau aurait déclaré que La victoire de Thomas Voeckler au Grand Prix de Québec a alerté ce groupe sur le fait que l'équipe allait peut-être disparaître ... surprenant que ce groupe mondial mette pas moins de deux semaines pour retrouver le numéro de téléphone de Bernaudeau ?!

    Quelle sera donc l'issue pour Bernaudeau et son équipe ?

    Le temps passe, et l'échéance se rapprochant (les dossiers d'inscription auprès de l'UCI doivent être déposés au plus tard le 30 septembre, jeudi prochain donc !), il devient de plus en plus difficile pour les coureurs de l'équipe de patienter, et ainsi de prendre le risque de laisser filer un éventuel transfert. Thomas VoecklerA savoir que Thomas Voeckler serait en contact avec Cofidis et Saur-Sojasun ainsi que des équipes étrangères, et qu'il déclare ne plus pouvoir attendre une semaine. En effet, les dossiers des équipes comprennent les listes des coureurs et un coureur qui n'a donc pas d'équipe jeudi ne pourra logiquement pas courir en 2011. Ce soir dans Stade 2, Thomas Voeckler déclarait à ce sujet : depuis le début de l'année quand Jean-René a commencé ses démarches pour convaincre un sponsor je lui ai dis qu'il pouvait compter sur moi dans le projet, que je ne le laisserais pas tomber. C'est toujours d'actualité. La différence c'est que là le temps presse extrêmement, ne serait-ce que pour des raisons règlementaires de dépôt de dossier, il faut qu'on soit fixé dans la semaine. On pensait être fixé vendredi. Il y a un petit délai, il faut espérer que si on rallonge un peu ça sera un dénouement heureux, il faut espérer. Dans ma tête je n'ai pas de deadline mais c'est sûr qu'on ne peut pas attendre encore trois semaines parce qu'après ça sera compromis pour trouver une destination.
    Mon souhait premier est que Jean-René nous annonce demain ou après-demain que c'est bon et qu'on repart. On y croit encore même si on n'est presque plus dans les temps. Tant qu'il y a de l'espoir on y croit
    .

    Il est cependant essentiel pour Bernaudeau que ses principaux chefs de file (Voeckler, Charteau, Rolland, Gautier) restent le plus longtemps possible au côté de leur lieutenant, sans quoi la chance (infime semble-t-elle maintenant) de trouver un sponsor disparaîtrait alors complètement.
    Il peut d'ailleurs paraître étonnant que l'équipe vendéenne ait eu tant de mal à retrouver un repreneur. En effet, avec ses 18 victoires cette saison (19 en y ajoutant celle de Steve Chainel en cyclo cross), dont deux titres de Champion de France (Nicolas Vogondy en contre-la-montre et Thomas Voeckler sur route, sacrés à Chantonnay) et 2 victoires (avec Voeckler et Fédrigo) et un maillot à pois (Anthony Charteau) sur le Tour de France 2010, Tour de France 2011cela peut paraître incompréhensible, d'autant que le grand départ de Vendée lors du Tour de France 2011 sans l'équipe vendéenne semble impensable.

    Ce dernier élément semble d'ailleurs jouer un rôle dans la recherche du sponsor ces derniers jours. En effet, Philippe de Villiers, Président du Conseil Général de la Vendée, aurait du mal à voir partir le Tour de France 2011 de ses terres sans l'équipe vendéenne. Il n'aurait donc non seulement promis un tiers du budget nécessaire (estimé à 2 millions d'euros sur un budget total de 6), mais serait également venu à l'aide pour trouver un sponsor.

    Bbox Bouygues TelecomBernaudeau aurait déposé pas moins de 48 demandes de sponsors, mais selon lui : Une équipe de notre taille ne vit que du sponsoring. On a beau avoir réalisé une grosse saison, tout reste lié à un vote dans un conseil d'administration. L'époque où l'on se disait 'Que ce soit en bien ou en mal, pourvu que l'on parle de nous' est révolue.

    La suite

    Vendredi on pensait encore devoir attendre jusqu'à lundi soir, où l'on devrait connaître l'issue de l'épopée vendéenne. Néanmoins, ce soir Stade 2 nous apprend que Jean-René Bernaudeau sera à Paris mardi et mercredi pour essayer de trouver un accord définitif (avec la Caisse d'Epargne ou avec le groupe mondial).

    En attendant, Bernaudeau garde espoir dans ce contre la montre, même s'il semble envisager tout de même qu'elle puisse prendre fin cette année : Si nous ne sommes pas là l'an prochain, je travaillerai pour rebondir en 2011.

    A suivre ...

    Europcar en nouveau sponsor

    updateEuropcarupdate 2 octobre 2010 : RMC annonçait hier soir que Jean-René Bernaudeau aurait été contacté dans la journée par une entreprise qui se portait candidate en tant que nouveau sponsor au dernier moment (pour rappel : le dossier de candidature complet de l'équipe devait être déposé auprès de l'UCI hier).

    A l'instant on apprend qu'il s'agirait d'Europcar et le loueur de voitures s'engagerait pour 3 ans (2011/2012/2013) au côté de Jean-René Bernaudeau.

    Seule question qui reste : est-ce que Bernaudeau a bien eu une dérogation pour pouvoir déposer son dossier plus tard ? En effet, l'article 2.16.012 du règlement route de l'UCI stipule que ce dossier doit lui parvenir au plus tard le 1er octobre ! Selon le journal Sud Ouest c'est bel et bien le cas : Bernaudeau aurait jusqu'à lundi pour déposer le dossier.
    article co-écrit avec Marylène Evrard

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook ou Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 4 commentaires | lu 5373x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Cyclisme en général (hors Tour de France)| Marketing | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 4 commentaires!
  1. Entre la quête du repreneur pour Bernaudeau et la fameuse équipe luxembourgeoise, deux dossiers délicats.
    Finalement, il pourrait y avoir plusieurs bons coureurs à recaser dans des formations au budget de plus en plus étroit.

    J'ai bien peur que pour Bernaudeau, la dernière chance soit une aide du Conseil Général de Vendée.

    La disparition d'une nouvelle équipe française serait un gros coup dur pour le cyclisme français.

    | david | mardi 28 septembre 2010 à 10:31:12

  2. pour ce qui est de l'equipe des frere schleck j'ai un doute car j'ai lu un article qui disait que un des sponsors serait mercedes mais je croit que j'ai peu etre pas bien lu?

    | djo barbaud | samedi 02 octobre 2010 à 16:56:35

  3. Pour l'équipe des frères Schleck, Mercedes est effectivement annoncé comme un des sponsors mais il devrait en toute logique uniquement fournir les véhicules (voitures, bus, camion) de l'équipe. Je ne pense pas que ça soit le sponsor titre.

    Pour cette équipe une annonce devrait en toute logique venir très bientôt pour dévoiler l'identité de celle-ci.

    | Thomas Vergouwen | samedi 02 octobre 2010 à 17:26:01

  4. Tout le monde peut louer la volonté farouche de JR Bernaudeau et la fidélité de T Voeckler pour avoir sauvé l' équipe. On peut se poser la question du devenir du cyclisme trop tributaire de son financement aléatoire. En foot les clubs ont des sponsors mais surtout recoivent d' importants subsides de Canal+.
    Autrefois le TOUR ponctionnait les équipes participantes, ce que ne fait plus ASO mais elle pourrait les rétribuer, car elle touche des droits télé.

    | pascal51 | samedi 02 octobre 2010 à 22:06:25

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font cinq fois trois ?