home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 121 jours avant le départ du Tour de France 2021, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2021 !
RSS |

Wout Poels remporte un monument : Liège-Bastogne-Liège 2016 partiellement sous la neige !

Ajouté: dimanche 24 avril 2016 à 17:08:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Wout Poels remporte un monument : Liège-Bastogne-Liège 2016 partiellement sous la neige !C'est dans des conditions météorologiques assez difficiles, avec neige et pluie et une température très basse que s'est déroulée cette 102ème édition de Liège-Bastogne-Liège. Après une échappée au long cours de 8 coureurs, c'est finalement dans les deux dernières montées que la course s'est décidée et que les favoris se sont faits avoir, au bénéfice d'une victoire du Néerlandais Wout Poels (Team Sky) !

    Le résumé de Liège-Bastogne-Liège 2016

    Ce sont 200 coureurs qui ont pris le départ ce matin à Liège pour les 253 kilomètres qui composaient cette année Liège-Bastogne-Liège sous une température presque glaciale, autour d'un degré, et avec des flocons de neige.

    Malgré les conditions météo difficiles un groupe de 7 coureurs s'est détaché après seulement une dizaine de kilomètres : Pavel Brutt (Tinkoff), Paolo Tiralongo (Astana), Nicolas Edet (Cofidis), Thomas de Gendt (Lotto-Soudal), Cesare Benedetti (Bora-Argon 18), Alessandro De Marchi (BMC Racing Team) et Jérémy Roy (FDJ).

    A cause des chutes de neige sur le parcours initialement prévu, l'organisateur a alors décidé de modifier le parcours à partir du kilomètre 45 pour partir directement au sud, afin de rejoindre le parcours initial au kilomètre 75, au pied de la première difficulté de la course, soit la Côte de La Roche-en-Ardenne. Ce changement permettait d'éviter une zone où la neige tenait sur la route et réduisait la distance totale de la course de 5 kilomètres. C'est au début de cette partie modifiée du parcours que les 7 hommes de tête ont été rejoints par Vegard Stake Laengen (IAM Cycling).

    Après avoir rejoint le parcours initialement prévu, Jérémy Roy bascule alors en premier sur la Côte de La Roche-en-Ardenne et le groupe de tête continue son chemin pour atteindre un écart maximum de 9 minutes à Bastogne, où la course commençait son retour vers Liège (Ans).

    Au sommet de la Côte de Saint-Roch, l'écart est alors encore toujours de 7'45" mais le peloton continue alors à gagner terrain. Après la Côte de Wanne et la Côte de la Haute Levée (en absence de la Côte de Stockeu qui se trouve habituellement entre les deux), c'est alors dans le Col du Rosier que Thomas Voeckler (Direct Energie) se lance à la poursuite du groupe de tête (sur une attaque initiée par son coqéuipier Lilian Calmejane et également suivie par Adam Yates (Orica-GreenEDGE) mais seul Voeckler a continué) qui a vu son avance bien diminuer. Au sommet de ce col, Voeckler passe 1'50" derrière les échappées alors que le peloton atteint le sommet avec un retard de 2'15".

    Dans le Col du Maquisard, Pavel Brutt est lâché et Alessandro De Marchi passe alors à l'attaque, suivi seulement par Thomas de Gendt et Nicolas Edet. Rejoints à nouveau par Vegard Stake Laengen, c'est un quator de tête qui continue sous la pluie à l'approche de la Côte de la Redoute et c'est dans cette montée que Nicolas Edet accélére, suivi par Alessandro De Marchi. Alors que Thomas de Gendt a alors temporairement refait la jonction, c'est finalement un duo de tête avec Edet et De Marchi qui attaque la montée de la Côte de la Roche-aux-Faucons avec une avance de ... seulement 10 secondes sur le peloton.

    Avant d'atteindre le sommet, le peloton opère alors la jonction et met ainsi fin à l'échappée qui était partie très tôt dans cette classique ardennaise, alors qu'il reste encore 23 kilomètres à faire. Le peloton est alors amené par l'équipe Etixx-QuickStep quasi entière mais peu après le sommet de cette côte qui était habituellement l'avant-dernière de la course (mais plus cette année avec l'introduction de la Côte de la Rue Naniot), à 18 kilomètres de l'arrivée, c'est Carlos Betancur qui passe à l'attaque pour l'équipe Movistar. 2 kilomètres plus loin son aventure en solitaire touche néanmoins déjà à sa fin et tout peut alors recommencer !

    Dans la montée de la Côte de Saint-Nicolas on voit alors plusieurs petites tentatives d'attaque et finalement ce sont Diego Rosa (Astana) et Ilnur Zakarin (Katusha) qui se détachent mais rapidement ils seront repris par un groupe d'une vingtaine de coureurs. La Côte de la Rue Naniot voit alors Michael Albasini (Orica-GreenEDGE), Rui Costa (Lampre-Merida), Samuel Sanchez (BMC Racing Team) et Wout Poels (Team Sky) se détacher de ce groupe et ce quator de tête reste devant jusqu'à dans la montée non référencée à Ans, battant ainsi les favoris et notamment l'archi-favori, Alejandro Valverde (Movistar). Après le dernier virage c'est alors Wout Poels qui accélère et le Néerlandais remporte ainsi la course devant Albasini et Costa !

    Le classement de Liège-Bastogne-Liège 2016

    Voici le top 10 de cette 102ème édition de Liège-Bastogne-Liège :

    1/ Wout Poels (Team Sky) - 6h24'29"
    2/ Michael Albasini (Orica-GreenEDGE)
    3/ Rui Costa (Lampre-Merida)
    4/ Samuel Sanchez (BMC Racing Team) - +0'04"
    5/ Ilnur Zakarin (Team Katusha) - +0'09"
    6/ Warren Barguil (Team Giant-Alpecin) - +0'11"
    7/ Roman Kreuziger (Tinkoff) - +0'12"
    8/ Joaquin Rodriguez (Team Katusha)
    9/ Bauke Mollema (Trek-Segafredo)
    10/ Diego Rosa (Astana Pro Team)

    Le résumé de Liège-Bastogne-Liège 2016 en vidéo



    photo © A.S.O.

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 4 commentaires | lu 4055x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Classiques | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 4 commentaires!
  1. Quelle bonne sieste!
    Comme quoi, les conditions météo exécrables ne permettent pas toujours d'avoir une course intéressante.
    Certainement un des pires Liège - Bastogne - Liège de puis longtemps. Quasiment aucune attaque dans la roche aux faucons ou dans St Nicolas, triste.

    | Olivier73 | dimanche 24 avril 2016 à 18:16:38

  2. La dernière côte n'apporte rien. Dommage de jouer Liège sur une côte type Tour des Flandres. Mais, c'est bien pour la sieste.
    Aucun favori ou outsider n'a pris une initiative. Tous ont calqué la course sur Valverde. Quand j'ai vu les coéquipiers de Alaphilippe ou Martin, je pensais que ces derniers allaient attaquer. Pourtant, avec une course de mouvement, il y avait moyen de faire une course aussi belle qu'à Roubaix.
    Mais, ASO doit absolument revoir ses parcours sur Huy ou Liège dans le futur. Pour Liège, il fait terminer dans le centre de Liège pour lancer les attaques de plus loin et créer du mouvement.

    | david | dimanche 24 avril 2016 à 18:44:56

  3. La dernière côte n'apporte rien. Dommage de jouer Liège sur une côte type Tour des Flandres. Mais, c'est bien pour la sieste.
    Aucun favori ou outsider n'a pris une initiative. Tous ont calqué la course sur Valverde. Quand j'ai vu les coéquipiers de Alaphilippe ou Martin, je pensais que ces derniers allaient attaquer. Pourtant, avec une course de mouvement, il y avait moyen de faire une course aussi belle qu'à Roubaix.
    Mais, ASO doit absolument revoir ses parcours sur Huy ou Liège dans le futur. Pour Liège, il fait terminer dans le centre de Liège pour lancer les attaques de plus loin et créer du mouvement.

    | david | dimanche 24 avril 2016 à 18:44:56

  4. L'attentisme des coureurs est affligeant, il ne s'est rien passé avant les 5 derniers kilomètres, la nouvelle côte n'a rien à faire dans le parcours d'une ardennaise, c'est un mur flandrien ! et on a vu un alaphillipe complètement explosé sur ce berg, encore une pierre de plus dans le jardin d'ASO , avec ce type d'ajout l'identité de la doyenne n'est pas respecté......cela dénote le dilettantisme avec lequel le parcours de liège est tracé, mais bon je ne vais pas me répéter à chaque fois....espérons du changement pour 2O17, la doyenne mérite autre chose qu'une procession dans la redoute....

    | maziro | dimanche 24 avril 2016 à 19:37:27

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font neuf fois cinq ?