home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 115 jours avant le départ du Tour de France 2021, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2021 !
RSS |

Test de feux arrières vélo : le Bontrager Flare R et un feu avec laser

Ajouté: lundi 04 avril 2016 à 23:28:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Test de feux arrières vélo : le Bontrager Flare R et un feu avec laserCette année l'hiver n'a pas été très rude en terme de températures et de conditions météo et ça a donc pu être l'occasion parfaite de continuer ses entraînements ! Une chose ne change néanmoins pas en hiver : les jours sont plus courts qu'en été. Il est alors important d'avoir un bon éclairage si on continue ses sorties vélo quand il fait nuit. Maintenant que le printemps est arrivé et que l'on a eu le changement de l'heure, on peut même profiter des dernières heures de soleil pour aller rouler. Attention néanmoins au soleil très bas, qui pourrait empêcher certains automobilistes de vous voir !

    Si le phare avant sert notamment à éclairer la route, le feu arrière a pour principale fonction d'être vu. Pour votre sécurité il est important à tout moment d'être vu, en toutes conditions.

    Dans cet article vous trouverez un test produit de deux feux arrières, chacun avec sa particularité qui rend chacun de ces feux original : l'un avec des lasers qui dessinent une piste cyclable virtuelle (le feu laser de "Jing Yi") et l'autre avec un éclairage fort de 65 lumens, permettant une visibilité même quand il fait jour (le Bontrager Flare R) !

    Le Jing Yi "laser light safety light"

    Le premier feu arrière que nous avons testé est le "laser light safety light" de Jing Ly, vendu par lecyclo.com au prix de seulement 14,99€.

    Comme la plupart des feux arrière, celui-ci connaît différents modes d'éclairage : un allumage fixe, un clignotement lent et un clignotement rapide (et non un mode où les LEDs clignotent l'une après l'autre comme c'est indiqué sur le site lecyclo.com et comme c'était visiblement le cas dans une version précédente, comme en témoigne cette vidéo), permettant de choisir le mode qui convient pour suffisamment attirer le regard des automobilistes pour être visible (à noter tout de même que seul le mode allumage fixe est compatible avec l'article R313-25 du Code de la route qui précise que seuls les indicateurs de direction et le signal de détresse peuvent être clignotant).

    Néanmoins, la particularité de ce feu arrière se trouve sur le bas du boitier puisque sur les extrémités gauche et droite du bas du boitier on trouve deux petits feux lasers. Mais à quoi bien peuvent-ils servir ? Et bien, ils permettent de tracer sur la route autour du vélo (sur quasiment toute la longueur du vélo) deux lignes rouges, en quelque sorte sa propre piste cyclable.
    Le feu arrière principal et les lasers qui projettent une piste cyclable virtuelle La piste cyclable virtuelle vue d'en haut, on voit qu'en ville la luminosité ambiante peut la rendre invisible

    Très bonne idée et très bon produit pour démarquer la zone que les automobilistes devraient éviter afin de ne pas vous mettre en danger donc ! Ça peut servir sur des routes de campagne bien sûr mais c'est particulièrement utile en ville où le trafic est bien plus dense et où il est donc important d'être vu et de marquer la zone de risque. Seulement, c'est là où j'ai très vite découvert un des points négatifs de ce feu arrière : les lasers sont très peu visibles avec l'éclairage de la route et on peut donc se poser des questions sur l'efficacité face à des automobilistes - dans mon cas parisiens - qui semblent vouloir ignorer votre existence.

    Cela reste toutefois un moyen de plus d'attirer l'attention, donc ça vaut quand même le coup de l'essayer ! (surtout pour ce prix)

    points positifs

    > l'originalité du produit : les deux lasers permettant de créer une piste cyclable virtuelle, rajoutant à votre sécurité
    > les 3 modes d'éclairage du feu arrière principal
    > son prix assez bas pour ce produit original

    points négatifs

    > faible luminosité des lasers
    > les batteries se trouvent derrière un compartiment qui se ferme à vis, pas très pratique d'autant qu'on les recharge / remplace souvent
    > si un câble (de frein par exemple) se trouve juste au-dessus de votre roue arrière, il y a de fortes chances qu'il empêche un des lasers de projeter tout son "trait"

    Où l'acheter ? Sur lecyclo.com, le site des accessoires vélo

    Le Bontrager Flare R : jusqu'à 65 lumens pour être vu même le jour

    C'est sur le Tour de France 2015 que j'ai découvert le Bontrager Flare R, un feu arrière avec un éclairage tellement puissant qu'on le voit même de jour !

    Julian Arredondo avec le Bontrager Flare REn effet, sur le contre-la-montre à Utrecht, les coureurs de l'équipe Trek Factory Racing (depuis devenue Trek-Segafredo) portaient sur leur vélo ce produit et démontraient ainsi la visibilité de ce feu arrière de jour (même un jour très ensoleillé comme ce samedi 4 juillet 2015). On aperçoit le feu sur le vélo de Julian Arredondo dans la photo ci-contre (cliquez dessus pour l'agrandir) même si malheureusement - au vu de l'angle de la prise de photo - on ne voit pas que le feu est allumé.

    Le grand avantage de ce feu est donc d'être visible même en journée, et ce - selon Bontrager, je n'ai pas pu le vérifier ;-) - sur une distance de pas moins de 2 kilomètres. Il a néanmoins d'autres avantages par rapport à la plupart des feux arrière qu'on trouve dans le commerce. Pour n'en mentionner que deux, je commencerai par le fait qu'il a une batterie intégrée et qu'il se recharge très facilement, avec une prise micro-USB. Le câble micro-USB est livré avec, mais si vous avez un téléphone autre que l'iPhone vous en avez en fait déjà puisque c'est aujourd'hui le standard en connectique de recharge.
    Le feu n'a néanmoins pas besoin d'être rechargé tout le temps. En effet, en fonction du mode d'allumage (voir ci-dessous), la durée de vie entre deux recharges varie entre 23 heures et 6 heures et quart. Un indicateur du niveau de la batterie (qui est soit vert, soit rouge fixe soit rouge clignotant en fonction du niveau de charge) est intégré et permet d'anticiper la recharge pour éviter d'être en panne au moment où on en a besoin !
    Le feu monté sur la tige de vélo avec le support 'sync'

    L'autre avantage que je mentionnerais serait la façon dont on l'accroche au vélo. En effet, deux accessoires sont livrés avec le feu pour son montage sur le vélo :
    > un "support sync" qui permet de monter le feu sur la tige de selle : ce support s'attache avec un embout en caoutchouc qui permet d'adapter le support parfaitement à la largeur de la tige de selle qui peut être différent d'un vélo à un autre ; par ailleurs, une fois positionné sur la tige de selle, le support peut s'ajuster avec trois angles différents pour s'adapter à l'inclinaison à la tige de selle afin que le feu soit parfaitement droit

    > un support "sacoche" qu'on peut attacher à la sacoche sous la selle, au cas où il n'y a pas assez de place sur la tige de selle ou simplement parce qu'on préfère mettre le feu à l'arrière de la sacoche plutôt que de le "cacher" en-dessous

    En terme d'émission de lumière, ce feu a 4 positions différentes :
    > clignotant jour : le feu clignote avec une intensité de 65 lumens pour être visible de jour ; le clignottement est original avec deux allumages longs et deux courts*
    > clignotant nuit : le feu est allumé fixe avec une intensité de 25 lumens et clignotte de façon très visible avec une intensité de 65 lumens
    > allumage fixe jour : le feu est allumé fixe avec une intensité de 25 lumens
    > allumage fixe nuit : le feu est allumé fixe avec une intensité de 5 lumens

    On choisit le mode d'allumage en faisant un appui sur le bouton principal du feu, sachant qu'on l'éteint en faisant un appui long sur ce même bouton.

    * avec la même réserve par rapport à l'obligation du Code de la route que ci-dessus, ce rythme de clignottement est parfait pour attirer l'attention et assurer sa visibilité
    Le Bontrager Flare R en mode allumage fixe jour, bien visible en plein jour ! Le Bontrager Flare R en mode allumage fixe jour, bien visible en plein jour !

    Ce produit est à mon avis un bijou parmi les feux arrières qu'on trouve dans le commerce, et je ne lui trouve vraiment aucun point négatif, si ce n'est que le prix, mais les 59,99€ semblent être un bon investissement pour ce produit qui présente de très bons caractéristiques et qui semble être solide et donc durable en plus !

    points positifs

    > l'originalité du produit : la bonne visibilité, même de jour
    > les 4 modes d'éclairage du feu arrière, permettant d'adapter l'éclairage à toute situation
    > la recharge par micro-USB (câble livré avec)
    > les deux supports de montage et notamment le support "sync" très pratique à utiliser
    > l'indicateur du niveau de batterie
    > le produit semble être très solide et durable

    point négatif

    > le prix

    Où l'acheter ? Retrouvez votre revendeur Trek/Bontrager pour acheter ce produit dans un magasin Trek ou un revendeur de la marque. On en trouve un peu partout !
    Retrouvez également la fiche de présentation du produit sur le site de Trek.

    Ci-dessous nous comparons les allumages fixe jour et nuit, dans des mêmes conditions de prise de photo (même ouverture, même vitesse et même sensibilité ISO) :
    Le Bontrager Flare R en mode allumage fixe jour Le Bontrager Flare R en mode allumage fixe nuit

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > aucun commentaire | lu 8306x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Test produit | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à envoyer votre commentaire !!

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font six plus neuf ?