home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
RSS |

Arthur Vichot brille sous le soleil de Nice, la victoire finale pour Carlos Betancur

Ajouté: dimanche 16 mars 2014 à 20:38:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Arthur Vichot brille sous le soleil de Nice, la victoire finale pour Carlos BetancurLa dernière étape de Paris-Nice 2014, la 72ème édition de la Course au soleil, était une étape courte avec départ et arrivée à Nice, mais pas pour autant une étape simple puisqu'elle proposait pas moins de 5 difficultés en 128 kilomètres.

    Un grand groupe de 17 échappés a animé la course mais au final l'étape est quand même arrivé au sprint, disputé parmi 22 coureurs du premier peloton et remporté par le Champion de France, Arthur Vichot (FDJ.fr).

    Le résumé de la 8ème étape de Paris-Nice 2014 : Nice > Nice

    A 13h35 au départ réel de cette dernière étape de Paris-Nice 2014 on trouvait 151 coureurs qui partaient pour 128 kilomètres dans l'arrière-pays très vallonné de Nice.

    L'équipe Giant-Shimano en tête du pelotonComme John Degenkolb (Team Giant-Shimano) ne devançait son premier concurrent Carlos Betancur (AG2R La Mondiale) que de 2 points au classement par points, il n'était pas surprenant de voir l'équipe néerlandaise du coureur allemand prendre le contrôle du peloton à l'approche du premier sprint intermédiaire à Plan-du-Var et en prenant les 3 points dans ce sprint intermédiaire John Degenkolb se savait alors presque sûr de remporter ce classement.

    Une partie du groupe de têteCe n'est ensuite qu'au kilomètre 24 que l'échappée du jour se forme, avec pas moins de 17 coureurs. Dans ce groupe on trouve alors Xabier Zandio (Team Sky), Steele Von Hoff (Garmin-Sharp), Greg van Avermaet (BMC Racing Team), Jérôme Pineau (IAM Cycling), Jens Keukeleire (Orica-GreenEDGE), Elia Favili (Lampre-Merida), Francesco Gavazzi (Astana), Moreno Hofland (Belkin), Matthew Busche et Danilo Hondo (Trek Factory Racing), Jérôme Cousin (Europcar), Imanol Erviti (Movistar), Alexander Kristoff (Team Katusha), Jérôme Coppel, Michel Koch et Marco Marcato (Cannondale) et Anthony Delaplace (Bretagne-Séché Environnement).

    Une partie du groupe de têteAu sommet de la première difficulté du jour, la Côte de Duranus, c'est Francesco Gavazzi qui prend les points, devant Xabier Zandio et Marco Marcato et l'écart du groupe de tête se rapproche alors de la minute.

    Dans la montée de la Côte de Châteauneuf, Jérôme Pineau tente alors de s'extirper du groupe de tête mais avant d'arriver au sommet le groupe des 17 est à nouveau recomposé et c'est Danilo Hondo qui prend les points, devant Coppel et Favilli. Dans la descente, le coureur de l'équipe IAM se retrouve néanmoins à nouveau à l'avant, cette fois-ci accompagné par Zandio, Keukeleire et Favilli (photo).

    Quand ils enchaînent sur la montée suivante, celle du Col de Calaïson, ils sont néanmoins à nouveau rejoints par les autres coureurs du groupe de tête, à l'exception de Moreno Hofland, formant ainsi un groupe de tête de 16 coureurs. C'était alors Jérôme Pineau qui arrive premier au sommet de cette montée et dans la montée de la Côte de Peille le groupe de tête explose alors à nouveau, d'abord avec seuls Coppel et Busche à l'avant, rapidement rejoints par Cousin, Van Avermaet et un peu plus tard également Zandio, pour former un groupe de tête de 5 coureurs.
    Lieuwe Westra et Vincenzo Nibali (Astana), Simon Spilak (Katusha) et Wilco Kelderman (Belkin) tentent alors de boucher le trou avec le groupe de tête mais même s'ils reviennent dans un premier temps sur ce groupe, ils sont finalement repris par le peloton dans la descente. Au sommet c'était Gavazzi qui prenait les points, devant Nibali et Spilak.

    Yury TrofimovC'est alors un peloton regroupé qui continue la descente avant que Jérôme Cousin (Europcar), Yury Trofimov (Katusha) et Luis Angel Maté Mardones (Cofidis) sortent à l'avant et depuis ce trio c'est Luis Angel Maté Mardones & Jérôme Cousinfinalement Trofimov qui continue seul alors que les deux autres coureurs sont repris par le peloton dans la boucle autour d'Eze.

    Au pied de l'ascension vers le Col d'Eze, Trofimov a alors encore 25 secondes d'avance sur ce peloton. Son aventure s'arrête néanmoins dans cette montée car un regroupement général s'opère avant le sommet. Les points sont alors pour Fränk Schleck (Trek Factory Racing), qui arrive devant l'Argentin Eduardo Sepulveda (Bretagne-Séché Environnement) et le Champion du Monde Rui Costa (Lampre-Merida). Simon Spilak s'en va alors pour remporter le sprint à Eze et rejoint par Fränk Schleck, ils continuent la descente vers l'arrivée à deux. Sous la flamme rouge ils ont alors encore 3 secondes d'avance sur le groupe avec le maillot jaune mais finalement ce groupe reprend le duo de tête avant l'arrivée.

    Au final la victoire d'étape se joue alors au sprint, entre 22 coureurs, et c'est le Champion de France, Arthur Vichot (FDJ.fr) qui s'impose !

    Les photos de la 8ème et dernière étape de Paris-Nice 2014

    Vous pouvez découvrir une sélection de 46 photos de cette dernière étape de Paris-Nice 2014 dans la catégorie photos dédiée :

    >> Les photos de la dernière étape de Paris-Nice 2014 avec départ et arrivée à Nice

    Les classements finaux de Paris-Nice 2014

    Peu de changements dans les classements de Paris-Nice 2014 après cette dernière étape, avec la victoire finale pour Carlos Betancur (AG2R La Mondiale).

    Le classement de l'étape 8/ Nice > Nice

    Arthur VichotVoici le top 10 de cette dernière étape :

    1/ Arthur Vichot (FDJ.fr) - 3h06'56"
    2/ José Joaquin Rojas (Movistar Team)
    3/ Cyril Gautier (Team Europcar)
    4/ Damiano Caruso (Cannondale)
    5/ Wilco Kelderman (Belkin Pro Cycling Team)
    6/ Fränk Schleck (Trek Factory Racing)
    7/ Tom-Jelte Slagter (Garmin-Sharp)
    8/ Carlos Betancur (AG2R La Mondiale)
    9/ George Bennett (Cannondale)
    10/ Eduardo Sepulveda (Bretagne-Séché Environnement)

    Classement général

    Le podium final de Paris-Nice 2014Dans le classement général final de Paris-Nice 2014, Carlos Betancur (AG2R La Mondiale) est le vainqueur final. Arthur Vichot (FDJ.fr) arrive à monter sur le podium grâce à sa victoire d'étape et les 10 secondes de bonification qu'il a pris avec cela. Rui Costa (Lampre-Merida), le Champion du Monde malheureux sur ce Paris-Nice (il a encore chuté dans le final de l'étape du jour, après avoir pris deux 2ème places ces derniers jours), termine à la deuxième place de la course.

    1/ Carlos Betancur (AG2R La Mondiale) - 35h11'45"
    2/ Rui Costa (Lampre-Merida) - +0'14"
    3/ Arthur Vichot (FDJ.fr) - +0'20"
    4/ José Joaquin Rojas (Movistar Team) - +0'21"
    5/ Zdenek Stybar (Omega Pharma-QuickStep) - +0'25"

    Classement par points

    John DegenkolbDans le classement par points, John Degenkolb (Team Giant-Shimano) reste en tête, grâce aux points qu'il a pris au premier sprint intermédiaire et le coureur allemand rentre donc chez lui avec le maillot vert.

    1/ John Degenkolb (Team Giant-Shimano) - 44 points
    2/ Carlos Betancur (AG2R La Mondiale) - 42 points
    3/ José Joaquin Rojas (Movistar Team) - 40 points
    4/ Tom-Jelte Slagter (Garmin-Sharp) - 34 points
    5/ Arthur Vichot (FDJ.fr) - 33 points

    Classement de la montagne

    Pim LigthartSi Pim Ligthart (Lotto-Belisol) n'a pas collecté de points pour le classement des meilleurs grimpeurs aujourd'hui, le coureur néerlandais n'a pas vu sa position de leader menacé et il rentre donc chez lui avec le maillot à pois de Paris-Nice 2014 :

    1/ Pim Ligthart (Lotto-Belisol) - 44 points
    2/ Mathias Frank (IAM Cycling) - 25 points
    3/ Sylvain Chavanel (IAM Cycling) - 20 points
    4/ Francesco Gavazzi (Astana Pro Team) - 19 points
    5/ Fränk Schleck (Trek Factory Racing) - 16 points

    Classement des jeunes

    Carlos BetancurEn remportant l'épreuve, Carlos Betancur (AG2R La Mondiale) en est bien évidemment également le meilleur jeune puisqu'à 24 ans il pouvait encore prétendre au maillot blanc de ce classement.

    1/ Carlos Betancur (AG2R La Mondiale) - 35h11'45"
    2/ Sébastien Reichenbach (IAM Cycling) - +0'46"
    3/ Wilco Kelderman (Belkin Pro Cycling Team) - +1'05"
    4/ Tom-Jelte Slagter (Garmin-Sharp) - +1'37"
    5/ Bob Jungels (Trek Factory Racing) - +2'05"

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 5 commentaires | lu 9595x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Paris-Nice 2014| Paris-Nice | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 5 commentaires!
  1. Arthur VICHOT, en voici un bon pour les classiques qui arrivent.

    | JCA | lundi 17 mars 2014 à 8:29:39

  2. Vichot promet pour les classiques qui vont arriver, ce maillot tricolore lui a fait du bien.
    Par contre, je ne comprend pas pourquoi Europcar et Gautier n'apparaissent pas dans le classement UCI !

    | Aurélien M. | lundi 17 mars 2014 à 10:27:12

  3. C'est tres bien pour les Francais qui montrent qu'ils ont de plus en plus de possibilites sur les classiques, alors qu'il y a encore 5 ans, avoir un Francais dans le top 10 etait un exploit.

    Cependant il faut etre realiste, cette annee la plupart des grands noms sont en Italie cette semaine, y compris nos probables meilleures chances Francaises sur les courses a etape (sauf les AG2R). Difficile d'en tirer un enseignement pour la suite de la saison donc. Ca fait du bien de voir une equipe Francaise gagner cette course pour la premiere fois depuis plus de 20 ans, et ca fait du bien de voir que la Sky ne gagne pas tout toute l'annee.

    | Yoshi45 | lundi 17 mars 2014 à 17:38:49

  4. it was so good to see betancur win paris nice i have watched for sometime the ag2r team challenge in races. especially in the mountains and stage races they fight hard and you see they have talent more so in climbs but they would get so far and then fade this is a most important win for them as a team and i hope they go on to compete in future races well done carlos and ag2r

    | shaun | lundi 17 mars 2014 à 17:58:04

  5. il faut d'abord voir un coureur Français à la gagne au général ou d'étape. Qu'une équipe française avec un Colombien gagne Paris Nice, pour moi, cela en secondaire. Combien de fans se rappellent dans quelle équipe courait Hinault en 1980, année où il est champion du monde. Moi, non et j'étais à Sallanches.

    | so da | lundi 17 mars 2014 à 20:11:17

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font trois fois cinq ?