home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 19 jours avant le départ du Tour de France 2019, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2019 !
RSS |

Maxim Iglinskiy, vainqueur surprise de Liège-Bastogne-Liège 2012

Ajouté: dimanche 22 avril 2012 à 17:26:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Maxim Iglinskiy, vainqueur surprise de Liège-Bastogne-Liège 2012La Doyenne des classiques, la dernière de la saison ardennaise, Liège-Bastogne-Liège 2012 a encore tenu sa promesse de course à suspense ! Une longue échappée n'est pas allée au bout mais Vincenzo Nibali s'est lancé dans une aventure solitaire dans les derniers 20 kilomètres ... A un peu plus d'un kilomètre de l'arrivée Maxim Iglinskiy l'a rejoint et le coureur Kazakh ne l'a pas attendu pour continuer seul jusqu'à la ligne d'arrivée. Iglinskiy remporte donc 4 jours après son anniversaire ce monument du cyclisme !

    Le résumé de Liège-Bastogne-Liège 2012

    Ce matin au départ, c'étaient 200 coureurs qui s'élançaient pour 257,5 kilomètres d'aller-retour entre la ville de départ du Tour de France 2012 et Bastogne. Avant le départ réel par contre Igor Anton (Euskaltel-Euskadi), un des favoris, a déjà dû quitter la course, après une chute lors de laquelle il cassait sa clavicule gauche.

    De nombreuses tentatives d'échappée ont animé le début de la course mais toutes ces tentatives ont été avortées avant de réellement prendre du champ. Au kilomètre 38 par contre, ce sont 3 coureurs qui se lancent dans une tentative qui s'avère être la bonne. Kevyn IstaIl s'agit alors de Dario Cataldo (Omega Pharma-QuickStep) qui était suivi par Simon Geschke (Team Argos-Shimano) et Kevyn Ista (Accent Jobs-Veranda's Willems).
    Rapidement, 3 autres coureurs se sont lancés à leur poursuite, Reinier Honig (Landbouwkrediet-Euphony), Gregory Habeaux (Accent Jobs-Veranda's Willems) et Alessandro Bazzana (Team Type 1-Sanofi), et une quinzaine de kilomètres plus loin ces poursuivants ont rejoint les hommes de tête pour ainsi former un groupe de tête de 6 coureurs. Leur écart tournait alors autour des 8 minutes et continuait à monter. L'écart maximal a été relevé au kilomètre 79 à 12'35", tout de même à encore plus de 178 kilomètres de l'arrivée. C'est alors sous les ordres de l'équipe Katusha, qui roule pour le vainqueur de l'Amstel Gold Race, Joaquin Rodriguez, que le peloton commence à reprendre un peu de temps sur les 6 hommes de tête.

    Simon GeschkeDans l'enchaînement des côtes, c'est Simon Geschke qui prend les points au sommet de la Côte de la Roche-en-Ardenne, ainsi qu'à celui de la Côte de Saint-Roch et enfin sur la Côte de Wanne. Au sommet de celle-ci, l'écart du groupe de tête est descendu à 4'45".

    A l'approche de la Côte de Stockeu, le coureur allemand de l'équipe néerlandaise chute dans une descente et Geschke reste alors pendant quelque temps assis au bord de la route. Un petit peu plus tard il repart quand même mais au sommet de cette côte les points ne sont donc pas pour lui mais pour Dario Cataldo. Geschke n'arrive alors plus à rejoindre ses 5 compagnons d'échappée et réintègre le peloton qui est alors contrôlé par l'équipe Radioshack-Nissan.

    Pierre RollandA l'avant de ce peloton, plusieurs coureurs tentent alors de s'échapper et dans la Côte de la Haute-Levée, c'est un petit groupe de 3 coureurs qui se lance en contre-attaque. À l'approche du Col du Rosier, Vasil Kiryienka (Movistar Team), David Le Lay (Saur-Sojasun) et Pierre Rolland (Team Europcar) rejoignent les 5 hommes de tête pour brièvement former un nouveau groupe de tête de 8 coureurs.
    Très brièvement effectivement puisque dans la Côte du Maquisard, Reinier Honig est rapidement lâché, tout comme Gregory Habeaux qui fait temporairement son retour dans le groupe de tête avant d'être lâché à nouveau. Dans la montée de Mont Theux son coéquipier Kevyn Ista n'arrive également plus à suivre le rythme en tête et c'est ainsi que le groupe de tête se réduit à nouveau à 5 coureurs.

    Dans la Côte de la Redoute l'écrémage continue avec la perte d'Alessandro Bazzana et au final seuls Pierre Rolland et Vasil Kiryienka restent devant. En haut de cette côte, Rolland décide alors d'attaquer et prend quelques longueurs d'avance mais au final Kiryienka et Cataldo rejoignent le Français à 31 kilomètres de l'arrivée. Leur écart continue néanmoins à descendre rapidement et au pied de la Côte de la Roche aux Faucons ils n'ont plus que 15 secondes sur le peloton.

    Vincenzo NibaliRolland attaque alors à nouveau mais avant même d'atteindre le sommet de cette côte, le coureur de l'équipe Europcar est repris par Vincenzo Nibali (Liquigas-Cannondale) qui se lance dans une attaque solitaire. Derrière lui d'autres coureurs ont repris Rolland puisque Jelle Vanendert (Lotto-Belisol) et Thomas Voeckler (Team Europcar) passent le sommet en deuxième et troisième position.

    La situation de course est alors complètement révolutionnée avec Nibali seul en tête, suivi par un groupe de poursuivants comprenant notamment Philippe Gilbert (BMC Racing Team), Enrico Gasparotto, Maxim Iglinskiy et Robert Kiserlovski pour l'équipe Astana, Joaquin Rodriguez (Katusha Team), Bauke Mollema (Rabobank), Thomas Voeckler et Pierre Rolland (Team Europcar) et Jelle Vanendert (Lotto-Belisol). A 7 kilomètres de l'arrivée, l'Italien né à Messina qui porte le surnom de requin, a alors 27 secondes d'avance sur deux hommes intercalés, Maxim Iglinskiy et Joaquin Rodriguez et 42 secondes sur le groupe de poursuivants.
    Un tout petit peu plus loin Rodriguez est alors victime des efforts qu'il a dû fournir lors de l'Amstel Gold Race puisqu'il n'arrive plus à suivre Iglinskiy. Dan Martin (Garmin-Barracuda) et Pierre Rolland reprennent alors Joaquin Rodriguez alors qu'Iglinskiy n'a plus que 11 secondes de retard sur Nibali.

    A 1,5 kilomètres de l'arrivée Maxim Iglinskiy arrive à boucher le trou et attaque tout de suite pour lâcher Vincenzo Nibali à l'approche de l'arrivée. Nibali termine deuxième, devant le coéquipier du vainqueur, Enrico Gasparotto.

    Les classements de Liège-Bastogne-Liège 2012

    Classement de la course

    Maxim IglinskiyVoici le top 10 du classement de Liège-Bastogne-Liège 2012 :

    1/ Maxim Iglinskiy (Astana) - 6h 43'52"
    2/ Vincenzo Nibali (Liquigas-Cannondale) - +0'21"
    3/ Enrico Gasparotto (Astana) - +0'36"
    4/ Thomas Voeckler (Team Europcar)
    5/ Daniel Martin (Garmin-Barracuda)
    6/ Bauke Mollema (Rabobank)
    7/ Samuel Sanchez (Euskaltel-Euskadi)
    8/ Michele Scarponi (Lampre-ISD)
    9/ Ryder Hesjedal (Garmin-Barracuda)
    10/ Jelle Vanendert (Lotto-Belisol)

    Classement des côtes

    Pierre RollandDans les 11 côtes éparpillées sur le parcours de la course, différents points ont été attribués. Voici le classement qui en résulte :

    1/ Pierre Rolland (Team Europcar) - 10 points
    2/ Vincenzo Nibali (Liquigas-Cannondale) - 8 points
    3/ Vasil Kiryienka (Movistar Team) - 8 points
    4/ Dario Cataldo (Omega Pharma-QuickStep) - 7 points
    5/ David Le Lay (Saur-Sojasun) - 5 points
    6/ Kevyn Ista (Accent Jobs-Veranda's Willems) - 3 points
    7/ Alessandro Bazzana (Team Type 1-Sanofi) - 3 points
    8/ Maxim Iglinskiy (Astana) - 2 points
    9/ Jelle Vanendert (Lotto-Belisol) - 2 points
    10/ Daniel Martin (Garmin-Barracuda) - 1 point
    11/ Philippe Gilbert (BMC Racing Team) - 1 point

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 2 commentaires | lu 3505x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Classiques | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 2 commentaires!
  1. http://www.les-actus-du-cyclisme.fr/article-maxim-iglinskiy-vainqueur-surprise-de-liege-bastogne-liege-2012-103868673.html

    | Roltiss@aol.com | dimanche 22 avril 2012 à 19:06:59

  2. Thomas Voeckler quatrième reste au pied du podium.
    C'est le meilleur résultat dans la "Doyenne" depuis 1998 et la deuxième place de Laurent Jalabert.
    Bravo à lui !

    | HONORÉ | lundi 23 avril 2012 à 11:55:10

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font deux fois huit ?