home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
RSS |

Tour d'Espagne 2009 : Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) remporte la Vuelta - les 10 dernières étapes en résumé avec photos et vidéos !

Ajouté: mardi 22 septembre 2009 à 21:28:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Tour d'Espagne 2009 : Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) remporte la Vuelta - les 10 dernières étapes en résumé avec photos et vidéos !La 64ème édition de la Vuelta a España est arrivée à sa destination finale, Madrid, dimanche soir et c'est Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) qui la remporte. C'est ainsi que l'espagnol prouve -une fois de plus- qu'il est bien un coureur de grands tours, même si c'est son premier grand tour sur lequel il monte sur la marche la plus haute.

    L'allemand André Greipel (Columbia HTC), le sprinter leader de l'équipe américaine, ramène le maillot vert du classement général par points à Madrid alors que le français David Moncoutié voit ses efforts en montagne récompensés par le maillot rouge de meilleur grimpeur. La meilleure équipe sur cette Vuelta était l'équipe espagnole Xacobeo Galicia.


    Depuis le vendredi 11 je n'avais plus publié de résumés des étapes : parti en très long week-end où je faisais du vélo moi-même et ensuite pris par le boulot et les soirées, c'était simplement par manque de temps que vous avez pu constater une silence radio. Pour rattraper le retard, vous trouverez dans cet article un résumé de la dernière semaine : de la 12ème à la 21ème étape, résumé et illustré avec des photos et vidéos !

    12ème étape - vendredi 11 septembre 2009 - Almería - Alto de Velefique

    La 12ème étape menait les coureurs de cette 64ème Vuelta a España de Almeria au sommet de l'Alto de Velefique (dont l'ascension était deux fois au programme) en 179,3 kilomètres.

    Ryder Hesjedal (Garmin-Slipstream) remporte l'étape alors que le coureur néerlandais Robert Gesink (Rabobank) fait une bonne opération en terminant 3ème, 10 secondes devant le porteur du maillot or de leader, Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne). Il reprend donc non seulement les 10 secondes d'écart mais également 8 secondes de bonification sur Valverde et se classe ainsi 3ème au classement général, 18 secondes derrière Valverde et 11 derrière Cadel Evans.

    Après avoir remporté l'étape de la veille du jour de repos, Tyler Farrar (Garmin Slipstream) avait décidé que la Vuelta s'arrêtait là pour lui. Il se concentre depuis uniquement à la préparation des Championnats du Monde qui auront lieu à Mendrisio cette semaine.

    Marco Marcato (Vacansoleil Pro Cycling Team), Vitaliy Buts (Lampre NGC), Alberto Fernandez (Fuji Servetto) et Linus Gerdemann (Milram) n'avaient pas pris le départ de cette étape non plus. Au départ de cette étape on trouvait donc 175 coureurs.

    Le groupe de tête - © UnipublicAprès plusieurs tentatives échouées de différents échappés, c'est après 27 kilomètres que la bonne échappée se forme. Elle est composé de 11 coureurs : Ryder Hesjedal (Garmin Slipstream), Javier Ramirez Abeja (Andalucía Cajasur), Oscar Freire (Rabobank), David Garcia da Peña (Xacobeo Galicia), Alexander Vinokourov (Astana), Bingen Fernandez (Cofidis), Borut Bozic (Vacansoleil Pro Cycling Team), Julien El Farès (Cofidis), Julian Sanchez Pimienta (Contentpolis Ampo), Iñaki Isasi (Euskaltel Euskadi) et Stuart O'Grady (Saxo Bank).
    Quelques kilomètres plus loin, dans la première montée de l'Alto de Velefique, Arkaitz Duran (Fuji Servetto) rejoint ces 11 coureurs alors que le peloton pointe à environ 7 minutes de ces fuyards.

    Stuart O'Grady en tête - © UnipublicDans le groupe de tête, c'est Bingen Fernandez qui passe le sommet de l'Alto de Velefique en premier au premier passage du sommet. Dans la montée de l'Alto de Calar Alto (1ère, 1980 m), Alexander Vinokourov n'arrive pas à suivre les 11 autres hommes en tête et se fait reprendre par le peloton. C'est Javier Ramirez Abeja qui y arrive en premier, devant El Farès et Sanchez Pimienta.
    Au sommet de l'Alto de Filabres (3ème, 1280 m), c'était Javier Ramirez Abeja qui arrivait devant Bingen Fernandez et Julien El Farès.

    Ryder Hesjedal (Garmin Slipstream) - © UnipublicDans la dernière montée, la deuxième de l'Alto de Velefique où l'arrivée était jugée au sommet, plusieurs attaques se sont suivies dans le groupe de tête avec notamment David Garcia da Peña qui l'a d'abord essayé en premier avant d'être rejoint par Ryder Hesjedal. Dans le peloton, l'équipe Caisse d'Epargne contrôle alors la course mais notamment Damiano Cunego (Lampre NGC) et Ezequiel Mosquera (Xacobeo-Galicia) arrivent à s'échapper pour se rapprocher des échappées et notamment du duo de tête. Quand Mosquera a quasiment rejoint le duo de tête, le coureur néerlandais Robert Gesink (Rabobank) attaque également pour le rejoindre juste avant l'arrivée. Finalement le duo de tête reste devant et c'est Ryder Hesjedal qui remporte l'étape devant David Garcia da Peña et Robert Gesink qui se place troisième et se rapproche - grâce aux 8 secondes de bonification - donc encore plus d'Alejandro Valverde.

    Lors de cette étape Paul Martens (Rabobank), Francesco Tomei (Lampre NGC), Alexander Vinokourov (Astana) et José Luis Rubiera Vigil (Astana) ont abandonné.

    Le résultat de l'étape :
    1/ Ryder Hesjedal (Garmin Slipstream) - 5h34m31s
    2/ David Garcia da Peña (Xacobeo Galicia) - +0'01"
    3/ Robert Gesink (Rabobank) - +0'06"
    4/ Ezequiel Mosquera (Xacobeo Galicia) - +0'06"
    5/ Damiano Cunego (Lampre NGC) - +0'16"

    Les derniers kilomètres de la 12ème étape de la Vuelta en vidéo

    13ème étape - samedi 12 septembre 2009 - Berja - Sierra Nevada

    Cette étape qui reliait Berja à l'arrivée en altitude à Sierra Nevada en 172,4 kilomètres commençait directement par la montée de l'Alto de Berja (840 m / 3ème), puis la Puerto de la Ragua (2000 m / 1ère) au km 43,6, une partie vallonnée avec la montée de la Puerto de los Blancares (1300 m / 3ème) et le final de l'étape avec l'Alto de Monachil de 1ère catégorie (1505 m) qui n'était en fait que le début de la montée vers l'Alto de Sierra Nevada où la ligne d'arrivée se trouvait à 2380 mètres !

    Le groupe de tête - © UnipublicDès le départ un groupe d'une trentaine des coureurs s'est formé et dans ce groupe c'est David Moncoutié (Cofidis) qui passe le sommet le l'Alto de Berja en premier, devant Igor Anton (Euskaltel Euskadi) et Rein Taaramae (Cofidis). Ce groupe se sépare en deux pour former un groupe de tête de 9 coureurs avec Rein Taaramae, David Moncoutié, Amets Txurruka, Koos Moerenhout, Joaquin Rodriguez, David Garcia da Peña, Adrian Palomares, Johnny Hoogerland et Pieter Weening, et un groupe de 19 poursuivants.
    Dans le premier groupe, David Moncoutié passe également le sommet de la Puerto de la Ragua en premier, devant Pieter Weening et David Garcia da Peña. Dans la descente plusieurs cassures se produisent et trois coureurs se retrouvent alors en tête : David Moncoutié, Rein Taaramae et le champion néerlandais Koos Moerenhout. Dans l'ascension de la Puerto de los Blancares ces trois coureurs ont une avance de 4'35" sur les 26 poursuivants et 11'14" sur le peloton. Au sommet, c'est de nouveau David Moncoutié qui arrive en premier, devant Koos Moerenhout et Rein Taaramae.

    A 30 kilomètres de l'arrivée le trio de tête a creusé l'écart sur les poursuivants à 6'16", avec le peloton à 11'38". Rein Taaramae laisse alors son coéquipier David Moncoutié, pour qui il a beaucoup travaillé, continuer avec Moerenhout et se laisse distancer. Dès le début de l'ascension de l'Alto de Monachil, le français laisse le néerlandais sur place et continue tout seul. Dans cette montée les cartes sont redistribuées entre les coureurs qui étaient dans le groupe de poursuivants et les leaders de cette Vuelta. David Moncoutié (Cofidis) remporte l'étape - © UnipublicAu sommet David Moncoutié est toujours seul devant, devant Koos Moerenhout derrière lequel on trouve David de la Fuente, Juan Manuel Garate et Igor Anton. Dans le groupe des favoris qui avait été formé sous l'impulsion de l'équipe Liquigas on trouve Ivan Basso, Alejandro Valverde, Robert Gesink, Ezequiel Mosquera, Juan Manuel Garate, Koos Moerenhout, Igor Anton, Joaquin Rodriguez, David de la Fuente et Francis de Greef. Cadel Evans, victime d'une crevaison, se trouve un peu derrière ce groupe avec Samuel Sanchez.

    Alors que David Moncoutié garde une marge assez importante, qui lui permet finalement de remporter l'étape, Ezequiel Mosquera attaque - comme la veille - pour essayer de se rapprocher de lui. Il est suivi par Alejandro Valverde, mais ils n'arrivent pas à boucher le trou. Pour le français, c'était la récompense ultime de ses efforts, surtout que Damiano Cunego avait finalement remporté la première étape de montagne qu'il pensait gagner.
    Tom Boonen (QuickStep) abandonne - © Unipublic
    Le classement de l'étape se présente donc ainsi :
    1/ David Moncoutié (Cofidis) - 5h09m22s
    2/ Ezequiel Mosquera (Xacobeo Galicia) - +0'52"
    3/ Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) - +1'16"
    4/ Robert Gesink (Rabobank) - +1'17"
    5/ Ivan Basso (Liquigas) - +1'17"

    Lors de cette étape, on a de nouveau noté un nombre assez important d'abandons avec Rinaldo Nocentini (AG2R La Mondiale), Sébastien Chavanel (Française des Jeux), Davide Vigano (Fuji Servetto), Eros Capecchi (Fuji Servetto), Simon Gerrans et Dominique Rollin (Cervélo TestTeam), Franck Bouyer (Bbox Bouygues Telecom), Oscar Freire (Rabobank), Björn Schröder (Milram) et Tom Boonen (QuickStep)

    Les derniers kilomètres de la 13ème étape de la Vuelta en vidéo

    14ème étape - dimanche 13 septembre 2009 - Granada - La Pandera

    Le groupe de tête - © UnipublicAu bout de 42 kilomètres et plusieurs tentatives, la bonne échappée s'est finalement formée avec 9 coureurs : Christian Knees (Milram), Jakob Fuglsang (Saxo Bank), Damiano Cunego (Lampre NGC), Adrian Palomares Villaplana (Contentpolis Ampo), Gonzalo Rabunal Rios (Xacobeo Galicia), Alan Perez (Euskaltel Euskadi), Bram Tankink (Rabobank), Xavier Florencio (Cervélo TestTeam) et Kevin de Weert (QuickStep).

    Dans ce groupe, Gonzalo Rabunal Rios passe en premier au sommet de l'Alto de Huelma (1170 m / 3ème), devant Adrian Palomares et Bram Tankink. L'écart y est à son maximum : 9'50". A 15 kilomètres de l'arrivée il y a d'abord Adrian Palomares qui tente sa chance avant que Damiano Cunego, le Petit prince de Lampre NGC, lance une attaque. C'est lui qui passe le sommet de l'Alto de los Villares (1190 m / 2ème) en premier, 30 secondes devant Alan Perez et Christian Knees et 4'20" devant le groupe des favoris.

    A 2 kilomètres de l'arrivée, au sommet de l'Alto Sierra de la Pandera (1840 m / hors catégorie), le leader de la Vuelta, Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) a du mal à suivre les autres favoris alors que Robert Gesink (Rabobank), alors le numéro 2 au classement général, Ezequiel Mosquera et Samuel Sanchez se lancent dans une bataille pour la troisième place de l'étape derrière Damiano Cunego et Jakob Fuglsang.
    Finalement, c'est le champion olympique, Samuel Sanchez, qui y parvient alors qu'Alejandro Valverde réussit finalement à revenir sur Gesink et même à le dépasser pour prendre la 5ème place, 4 secondes devant le néerlandais.

    Damiano Cunego (Lampre NGC) remporte l'étape - © UnipublicAprès sa victoire à Aitana, Damiano Cunego remporte donc sa deuxième étape avec cette troisième arrivée de suite en altitude.

    Voici le classement de cette étape :
    1/ Damiano Cunego (Lampre NGC) - 4h04m23s
    2/ Jacob Fuglsang (Saxo Bank) - +2'23"
    3/ Samuel Sanchez (Euskaltel Euskadi) - +3'08"
    4/ Ezequiel Mosquera (Xacobeo-Galicia) - +3'10"
    5/ Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) - +3'22"

    Xavier Tondo Volpini (Andalucia-CajaSur) n'a pas pris le départ de l'étape, à cause d'une tendinite. Fabian Cancellara (Saxo Bank), qui avait remporté les deux étapes contre la montre, n'a pas non plus pris le départ de cette étape.
    Sandy Casar (Française des Jeux), Marco Marzano (Lampre NGC) ont abandonné au cours de l'étape.

    Les derniers kilomètres de la 14ème étape de la Vuelta en vidéo

    15ème étape - lundi 14 septembre 2009 - Jaén - Córdoba

    Le groupe de tête - © UnipublicComme la veille, c'est seulement après plusieurs tentatives et cette-fois ci au bout de 66 kilomètres que l'échappée du jour se forme. Sur cette étape, cette échappée était composée de 12 coureurs : Lars Boom (Rabobank), Dominik Roels (Milram), Serafin Martinez (Xacobeo Galicia), Christian Meier (Garmin Slipstream), Leonardo Duque (Cofidis), Vicente Reynes (Columbia HTC), Alexandr Kolobnev (Saxo Bank), Alexander Efimkin (AG2R La Mondiale), Martin Velits (Milram), David Herrero Llorente (Xacobeo Galicia), Maxim Iglinsky (Astana) et Roger Hammond (Cervélo TestTeam). 16 kilomètres plus loin, le coureur français Matthieu Ladagnous (Française des Jeux) rejoint ce groupe de tête.

    Dans la montée de l'Alto de San Jeronimo (2ème) l'écart entre ce groupe de tête et le peloton atteint son maximum avec pas moins de 19'40" ! Au sommet c'est Serafin Martinez qui bascule en premier devant Alexander Efimkin et Christian Meier.

    Après différentes attaques en tête du groupe d'échappées, c'est finalement Lars Boom qui se trouve seul devant à 22 kilomètres de l'arrivée. Il passe en premier au deuxième passage au sommet de l'Alto de San Jeronimo. David Herrero le suit à environ 50 secondes, suivi par Alexandr Kolobnev et les autres échappées à 1'35".

    Lars Boom (Rabobank) remporte l'étape - © UnipublicLars Boom s'impose facilement à l'arrivée. Derrière les autres échappées, André Greipel (Columbia HTC) est le premier du peloton à franchir la ligne d'arrivée ... pas moins de 25 minutes derrière Lars Boom !

    Voici le classement de la 15ème étape :
    1/ Lars Boom (Rabobank) - 4h12m56s
    2/ David Herrero (Xacobeo Galicia) - +1'36"
    3/ Dominik Roels (Milram) - +1'44"
    4/ Leonardo Duque (Cofidis) - +2'04"
    5/ Maxim Iglinsky (Astana) - +2'04"

    Lors de cette étape, Svein Tuft (Garmin Slipstream) décide que cette Vuelta se termine ici pour lui.

    Les derniers kilomètres de la 15ème étape de la Vuelta en vidéo
    Cette vidéo est disponible sur YouTube uniquement.

    16ème étape - mardi 15 septembre 2009 - Córdoba - Puertollano

    Après ces différentes étapes de montagne, ce mardi l'étape était faite pour les sprinters. 170,3 kilomètres avec en début d'étape seulement deux petits cols de 3ème catégorie : l'Alto de los Villares (580 m) et l'Alto de la Chimorra (730 m).

    David Moncoutié (Cofidis) a quand même profité de ces deux cols pour prendre encore quelques points de plus pour le classement de meilleur grimpeur : il passe en premier au sommet de l'Alto de los Villares, devant David de la Fuente (Fuji Servetto) et Jean-Eudes Demaret (Cofidis).

    Jesus Rosendo Prado (Andalucia Cajasur) - © UnipublicAprès ce premier col, Jesus Rosendo Prado (Andalucia Cajasur) attaque et se retrouve seul en tête. Il arrive à creuser un écart jusqu'à 12'02" et passe donc en premier au sommet de l'Alto de la Chimorra, devant David Moncoutié et David de la Fuente. Après l'avoir laissé partir, l'équipe Columbia HTC décide qu'il serait bête de ne pas voir finir cette étape en sprint massif et travaille donc pour revenir sur le fuyard. A une petite vingtaine de kilomètres de l'arrivée, le peloton y parvient entre autre aussi grâce au travail de l'équipe QuickStep qui vise également le sprint massif.

    André Greipel (Columbia HTC) remporte l'étape - © UnipublicLes différentes équipes de sprinters se positionnent alors et c'est Columbia HTC qui impose un rythme très soutenu. Stratégie réussie car plusieurs cassures se produisent alors dans le peloton et c'est André Greipel qui tire son épingle du jeu en remportant le sprint sur la ligne d'arrivée et en devançant William Bonnet (Bbox Bouygues Telecom).

    Voici le top 5 de cette étape :
    1/ André Greipel (Columbia HTC) - 4h50m44s
    2/ William Bonnet (Bbox Bouygues Telecom)
    3/ Daniele Bennati (Liquigas)
    4/ Gerald Ciolek (Milram)
    5/ Francisco José Pacheco (Contentpolis-Ampo)

    Les derniers kilomètres de la 16ème étape de la Vuelta en vidéo

    17ème étape - mercredi 16 septembre 2009 - Ciudad Real - Talavera de la Reina

    Markel Irizar (Euskaltel Euskadi), Francisco José Martinez Perez (Andalucia Cajasur), Anthony Roux (Française des Jeux), Martijn Maaskant (Garmin Slipstream) & Lieuwe Westra (Vacansoleil Pro Cycling Team) - © UnipublicCe qu'on retiendra de cette étape c'est notamment la chute de Robert Gesink (Rabobank), alors classé deuxième au classement général et qui à cause de cette chute n'a pas pu monter sur le podium à l'arrivée de ce Tour d'Espagne à Madrid, et la superbe victoire surprise d'Anthony Roux (Française des Jeux).

    Cette étape a été marquée par une échappée de 5 coureurs qui s'est formée au bout de seulement 6 kilomètres : Markel Irizar (Euskaltel Euskadi), Francisco José Martinez Perez (Andalucia Cajasur), Anthony Roux (Française des Jeux), Martijn Maaskant (Garmin Slipstream) et Lieuwe Westra (Vacansoleil Pro Cycling Team). Les 5 hommes creusent l'écart jusqu'à 6'52" avant de se stabiliser autour de 5 minutes.

    Robert Gesink (Rabobank) se fait soigner - © UnipublicAu kilomètre 129 une chute impressionnante se produit au sein du peloton et notamment Robert Gesink (Rabobank) et Ezequiel Mosquera (Xacobeo Galicia) en sont les principaux victimes.

    A 7 kilomètres de l'arrivée, le peloton, amené par les équipes des sprinters, a le groupe de tête en ligne de mire et tout prête donc à croire que les échappés seront repris avant l'arrivée. Voulant faire le tout pour le tout pour faire de cette échappée un succès, le néerlandais Martijn Maaskant attaque à 3 kilomètres de l'arrivée. Anthony Roux (Française des Jeux) remporte l'étape - © UnipublicParti seul, il est rejoint quelques centaines de mètres plus loin par le jeune Anthony Roux (Française des Jeux) qui effectue avec ses 22 ans déjà sa 3ème année chez les pros. Le peloton est juste derrière les deux fuyards mais Roux attaque de nouveau à quelques centaines de mètres de l'arrivée. Martijn Maaskant est alors repris par le peloton et à la surprise de tout le monde le jeune français réussit à rester environ 100 mètres devant le peloton au moment où il traverse la ligne d'arrivée !

    Alexander Efimkin (AG2R La Mondiale) a abandonné au cours de cette étape.

    Le top 5 de cette 17ème étape se présente ainsi :
    1/ Anthony Roux (Française des Jeux) - 4h28m14s
    2/ William Bonnet (Bbox Bouygues Telecom)
    3/ André Greipel (Columbia-HTC)
    4/ Daniele Bennati (Liquigas)
    5/ Francisco José Pacheco (Contentpolis-Ampo)

    Les derniers kilomètres de la 17ème étape de la Vuelta en vidéo

    18ème étape - jeudi 17 septembre 2009 - Talavera de la Reina - Ávila

    Avant le départ de cette étape, la ville de départ était sous la pluie. Une centaine de coureurs ayant décidé de vouloir éviter la pluie, il n'était pas clair quels étaient les coureurs qui avaient pris le départ de l'étape. Finalement 4 coureurs n'ont pas pris le départ : Christian Meier (Garmin-Slipstream) avait décidé de rentrer chez lui après avoir appris la mort de son frère la veille, son coéquipier Ryder Hesjedal (Garmin-Slipstream), le champion du monde de contre la montre Bert Grabsch (Columbia-HTC) et Maxim Iglinsky (Astana).
    Le groupe de tête - © UnipublicLors de l'étape Björn Leukemans (Vacansoleil Pro Cycling Team), Gerald Ciolek (Milram), Thomas Danielson (Garmin-Slipstream) et Julien Loubet (AG2R La Mondiale) ont également décidé de mettre fin à leur participation à cette Vuelta.

    Plusieurs échappées se sont formées et notamment un groupe de 16 coureurs, notamment des grimpeurs, dans la montée du col de Mijares. Comme à son habitude, c'est David Moncoutié (Cofidis) qui passe le sommet en premier, devant Bingen Fernandez (Cofidis) et Jesus del Nero (Fuji-Servetto).

    Le groupe de tête - © UnipublicAu deuxième sommet de la journée, celui de Collado Mediano le français, porteur du maillot rouge de meilleur grimpeur, ne prend pas de points car c'est Roman Kreuziger (Liquigas) qui y passe en premier, devant Philip Deignan (Cervélo TestTeam) et Rein Taaramae (Cofidis).

    A une petite trentaine de kilomètres de l'arrivée, Philippe Gilbert (Silence-Lotto) attaque pour sortir du groupe de tête. Il prend une petite avance, avant d'être rejoint par Manuel Vazquez (Contentpolis-Ampo) et David Herrero (Xacobeo Galicia) puis Jakob Fuglsang (Saxo Bank) et Roman Kreuziger. Philip Deignan (Cervélo TestTeam) remporte l'étape - © UnipublicQuelques kilomètres plus tard Philip Deignan, Igor Anton (Euskaltel Euskadi), Tadej Valjavec (AG2R La Mondiale), Remi di Grégorio et Mikaël Cherel (Française des Jeux) y arrivent également.
    Les attaques dans ce groupe continuent pour former une tête de course de 2 coureurs, Philip Deignan et Roman Kreuziger, devant 2 autres coureurs : David Herrero et Jakob Fuglsang. Les deux coureurs en tête de la course vont jusqu'au bout et au sprint c'est Philip Deignan qui est le plus rapide et remporte donc cette 18ème étape.

    La 18ème étape se termine donc avec le top 5 suivant :
    1/ Philip Deignan (Cervélo TestTeam) - 4h19m14s
    2/ Roman Kreuziger (Liquigas) - +0'03"
    3/ Jakob Fuglsang (Saxo Bank) - +0'16"
    4/ Manuel Vazquez (Contentpolis-Ampo) - +0'39"
    5/ Igor Anton (Euskaltel Euskadi) - +0'41"

    Les derniers kilomètres de la 18ème étape de la Vuelta en vidéo

    19ème étape - vendredi 18 septembre 2009 - Ávila - La Granja. Real Fábrica de Cristales

    Eduard Vorganov (Xacobeo Galicia), Daniel Martin (Garmin-Slipstream) & Christophe Riblon (AG2R La Mondiale) - © UnipublicAprès la formation d'un premier groupe d'échappés de 16 coureurs, Christophe Riblon (AG2R La Mondiale), le sélectionné surprise pour les Championnats du Monde à Mendrisio, est le seul à résister en tête de course. Il est rejoint par Daniel Martin (Garmin-Slipstream) et Eduard Vorganov (Xacobeo Galicia) et à trois ils arrivent à creuser le trou.

    Au sommet de Puerto del Léon (3ème), où Eduard Vorganov passe en premier, devant Daniel Martin et Christophe Riblon, les trois coureurs ont réussi à prendre 6'55" sur le peloton. L'ordre est le même au sommet du Puerto de Navacerrada (1ère) où l'écart est toujours relativement stable à 6'06".

    Robert Gesink (Rabobank) souffre - © UnipublicAu bout de 108 kilomètres, Robert Gesink (Rabobank) n'arrive plus à suivre le groupe des favoris avec notamment Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne). Le néerlandais qui se trouvait à 32 secondes seulement d'Alejandro Valverde avant le départ souffre des conséquences de sa chute lors de la 17ème étape et perd beaucoup de temps sur cette étape. Il voit ainsi ses chances de terminer sur le podium de cette Vuelta s'envoler.

    Au sommet de la Morcuera le trio de tête n'a plus que 1'28" d'avance. C'est Daniel Martin qui arrive en premier au sommet, devant Eduard Vorganov et Christophe Riblon. Au moment de la reprise, c'est Johnny Hoogerland (Vacansoleil Pro Cycling Team), accompagné par Serafin Martinez (Xacobeo Galicia). Alexandr Kolobnev (Saxo Bank) les rejoint également et ils continuent un moment avec un membre de l'échappée initiale, Eduard Vorganov, avant d'être repris par le peloton.

    Samuel Sanchez (Euskaltel Euskadi) attaque - © UnipublicA environ 20 kilomètres un groupe de 10 coureurs se forme, avec tous les favoris à l'exception de Robert Gesink ! Dans ce groupe Samuel Sanchez attaque plusieurs fois mais il est systématiquement suivi par Alejandro Valverde ou Sylvester Szmyd et n'arrive donc pas à échapper.

    Juan José Cobo (Fuji-Servetto) - © UnipublicPlusieurs autres attaques sont neutralisées pour le leader de cette Vuelta par son coéquipier Daniel Moreno. A 2 kilomètres c'est au tour de Juan José Cobo (Fuji-Servetto) d'attaquer et Dani Moreno n'arrive alors plus à le suivre. L'espagnol de l'équipe Fuji-Servetto remporte ainsi l'étape devant Alejandro Valverde.
    Robert Gesink en termine à 4'44" du vainqueur de l'étape !

    Matteo Tosatto (QuickStep) et Sergio Dominguez Munoz (Contentpolis-Ampo ; abandon suite à une chute) ont mis fin à leur Vuelta au cours de cette étape.

    Voici le top 5 de la 19ème étape :
    1/ Juan José Cobo (Fuji-Servetto) - 4h37m35s
    2/ Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) - +0'02"
    3/ Cadel Evans (Silence Lotto) - +0'02"
    4/ Samuel Sanchez (Euskaltel Euskadi) - +0'02"
    5/ Daniel Moreno (Caisse d'Epargne) - +0'02"

    Les derniers kilomètres de la 19ème étape de la Vuelta en vidéo

    20ème étape - samedi 19 septembre 2009 - Toledo - Toledo (contre la montre individuel)

    David Millar (Garmin Slipstream) - © UnipublicLe top 4 de cette Vuelta étant classé en moins de 2 minutes, le contre la montre à Toledo sur une distance de 27,8 kilomètres était décisif pour le podium.

    Très rapidement le meilleur temps a été enregistré par David Millar (Garmin-Slipstream) qui en termine après 35'53". Celui-ci n'avait plus remporté une étape en contre la montre, dont il est un des spécialistes, depuis le prologue de Paris-Nice 2007 à Issy-les-Moulineaux (voir photo).
    Cadel Evans (Silence Lotto) termine avec un temps qui est supérieur de seulement 9 secondes à celui de Millar. Samuel Sanchez (Euskaltel Euskadi) - © UnipublicSamuel Sanchez (Euskaltel Euskadi) termine avec un temps de 5 secondes de plus que celui du britannique alors qu'Ivan Basso (Liquigas) termine à 1'03" de Millar. Il perd ainsi sa place au podium à Cadel Evans. Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) prend la 7ème place à 36 secondes du vainqueur.

    Voici le top 5 de cette étape en contre la montre :
    1/ David Millar (Garmin Slipstream) - 0h35m53s
    2/ Samuel Sanchez (Euskaltel Euskadi) - +0'05"
    3/ Cadel Evans (Silence Lotto) - +0'09"
    4/ Gustavo César Veloso (Xacobeo Galicia) - +0'20"
    5/ Roman Kreuziger (Liquigas) - +0'30"

    La 20ème étape de la Vuelta en vidéo

    21ème étape - dimanche 20 septembre 2009 - Rivas-Vaciamadrid - Madrid

    Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) trinque avec Eusebio Unzue - © UnipublicCette dernière étape était comme d'habitude une étape de fête qui s'est déroulée tranquillement, champagne à la main ! On a même vu un coureur de l'équipe Columbia HTC échanger de moyen de transport avec un des motards de cette Vuelta : une drôle d'image de voir un coureur sur une moto et un motard pédaler comme un fou sur un vélo !!

    Au revoir Bingen Fernandez (Cofidis) - © UnipublicLe coureur espagnol Bingen Fernandez (Cofidis) met fin à sa carrière de coureur cycliste professionnel à la fin de cette saison pour revenir l'année prochaine en tant que directeur sportif chez Garmin-Slipstream. Contrairement aux habitudes ce n'était donc pas l'équipe du vainqueur de la Vuelta qui arrivait en premier sur le circuit local à Madrid, mais ce coureur espagnol qui a ainsi pu faire un tour d'honneur devant son public.

    Dans le deuxième tour sur la Paseo de la Castellana, un groupe de 6 échappés se forme mais dans le 6ème et dernier tour ces fuyards sont repris grâce au travail des équipes de sprinters et notamment Saxo Bank et Vacansoleil.

    André Greipel remporte la dernière étape - © UnipublicAu sprint massif c'est l'allemand André Greipel (Columbia HTC) qui tire encore une fois son épingle du jeu ! Celui qui espérait seulement une victoire d'étape s'en sort bien car il remporte ainsi sa quatrième étape sur ce Tour d'Espagne et le maillot vert du classement par points.

    Le top 5 de la dernière étape était le suivant :
    1/ André Greipel (Columbia HTC) - 3h11m55s
    2/ Daniele Bennati (Liquigas)
    3/ Borut Bozic (Vacansoleil Pro Cycling Team)
    4/ Leonardo Duqué (Cofidis)
    5/ Sébastien Hinault (AG2R La Mondiale)

    Les derniers kilomètres de la 21ème et dernière étape de la Vuelta en vidéo

    Les classements

    Alejandro Valverde remporte la Vuelta 2009 - © UnipublicAlejandro Valverde remporte son premier Grand Tour avec cette Vuelta, après avoir remporté le Dauphiné Libéré au mois de juin. Il s'alignera maintenant au départ de la course en ligne sur les Championnats du Monde à Mendrisio dimanche prochain. L'espagnol devance le champion olympique, Samuel Sanchez (Euskaltel Euskadi) de 55 secondes et l'australien Cadel Evans prend sa n-ième place d'honneur sur un Grand Tour sans jamais en avoir gagné un.
    Parmi les autres favoris on notera Ivan Basso (Liquigas) qui perd sa place de podium dans le dernier contre la montre et termine 4ème à 2'12" et le néerlandais Robert Gesink (Rabobank) qui a très longtemps été à la 2ème place et qui termine finalement 6ème à 6'40" à cause de sa chute lors de la 17ème étape.

    Alejandro Valverde donnait sa réaction à cette première victoire d'un Grand Tour en disant sur le site web de son équipe : Le jour où j'ai pris le maillot jaune dans l'étape de Xorret de Catí, j'ai ressenti une grande émotion en montant sur le podium. Chaque jour qui passait, la réalisation de mon rêve se rapprochait un peu plus. Pour cette raison je n'ai pas un seul instant cessé de me battre ni de rester concentré.

    Franchir la ligne d'arrivée de Madrid avec ce maillot sur les épaules et savoir que maintenant cette Vuelta est vraiment mienne, est une émotion qu'il est impossible de décrire.

    Samuel Sanchez, Alejandro Valverde & Cadel Evans - © UnipublicJ'ai beaucoup grandi. J'ai appris des erreurs du passé et maintenant je sais que oui, je suis vraiment un coureur fait pour les courses de trois semaines. Dans le futur, je continuerai à lutter pour en remporter une autre.


    Ça promet donc pour les futurs Tour de France par exemple !

    Voici le top 10 de cette Vuelta a España 2009 :
    1/ Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) - 87h22m37s
    2/ Samuel Sanchez (Euskaltel Euskadi) - +0'55"
    3/ Cadel Evans (Silence Lotto) - +1'32"
    4/ Ivan Basso (Liquigas) - +2'12"
    5/ Ezequiel Mosquera (Xacobeo Galicia) - +4'27"
    6/ Robert Gesink (Rabobank) - +6'40"
    7/ Joaquin Rodriguez (Caisse d'Epargne) - +9'08"
    8/ Paolo Tiralongo (Lampre NGC) - +9'11"
    9/ Philip Deignan (Cervélo TestTeam) - +11'08"
    10/ Juan José Cobo (Fuji-Servetto) - +11'27"

    David Moncoutié (Cofidis), meilleur grimpeur - © UnipublicDavid Moncoutié termine cette Vuelta en tête du classement de meilleur grimpeur pour la deuxième année de suite ; en fin de semaine dernière il a pris la décision de prolonger d'un an son contrat qui le lie à l'équipe Cofidis. Dans le classement de meilleur grimpeur aucun autre coureur n'a pu l'égaler et il remporte donc ce classement avec un écart très important sur le numéro 2, David de la Fuente (Fuji-Servetto).

    1/ David Moncoutié (Cofidis) - 186
    2/ David de la Fuente - 99
    3/ Julián Sanchez Pimienta (Contentpolis-Ampo) - 73
    4/ Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) - 67
    5/ Ezequiel Mosquera (Xacobeo Galicia) - 61

    André Greipel (Columbia HTC), vainqueur du classement par points - © UnipublicDans le classement par points le leader était également imbattable : l'allemand André Greipel (Columbia HTC) remporte ce classement avec 150 points, 39 de plus que le numéro deux, personne d'autre que ... Alejandro Valverde.

    1/ André Greipel (Columbia HTC) - 150
    2/ Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) - 111
    3/ Daniele Bennati (Liquigas) - 101
    4/ Cadel Evans (Silence Lotto) - 99
    5/ Samuel Sanchez (Euskaltel Euskadi) - 89

    Le bilan des différentes équipes

    Xacobeo Galicia, la meilleure équipe - © UnipublicColumbia HTC a, comme sur le Tour de France et le Giro d'Italia, remporté le plus d'étapes sur ce Tour d'Espagne (4 étapes contre 6 dans le Tour de France et le Giro). L'ensemble des victoires de l'équipe est à mettre au nom du sprinter allemand, André Greipel.

    Seulement 4 équipes arrivent au complet à Madrid : l'équipe Caisse d'Epargne du vainqueur, l'équipe espagnole Euskaltel Euskadi, l'équipe française du meilleur grimpeur Cofidis et l'équipe italienne Liquigas.
    Sur cette Vuelta, pas moins de 59 coureurs ont abandonné. Ce nombre important est entre autres dû aux Championnats du Monde car plusieurs coureurs ont utilisé les premières étapes de ce Tour d'Espagne pour s'y préparer en course avant de continuer leur préparation en entraînement individuel ou groupé avec la sélection de leur pays.

    La meilleure équipe de cette Vuelta est Xacobeo Galicia qui cumule un temps de 261h57m19s, 23'43" de moins que la Caisse d'Epargne.

    Et l'année prochaine ...

    En 2010, la Vuelta débutera avec un prologue nocturne de 8 kilomètres et celui qui remportera cette étape portera le maillot de leader qui ne sera plus de couleur or mais ... rouge !

    Avec ce Tour d'Espagne, l'équipe Caisse d'Epargne remporte son deuxième Grand Tour : le Tour de France 2006 avec Oscar Pereiro et maintenant donc la Vuelta.

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > aucun commentaire | lu 17302x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Cyclisme en général (hors Tour de France)| Vuelta a España| Vuelta a España 2009 | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à envoyer votre commentaire !!

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font un plus neuf ?