home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 113 jours avant le départ du Tour de France 2021, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2021 !
RSS |

L'AMGEN Tour de Californie 2009

Ajouté: lundi 23 février 2009 à 1:04:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    L'AMGEN Tour de Californie 2009

    initialement publié le 19 février à 23h57
    mise à jour le 20 février à 0h38 et à 23h40, le 22 février à 0h38 et le 23 février à 01h04
    Le Amgen Tour de Californie a été crée dans l'état du Californie aux Etats-Unis en 2006 et après la première édition l'UCI a surclassé cette course de la catégorie 2.1 en catégorie 2.HC. Seules deux autres courses américaines sont dans cette catégorie, le Tour de Géorgie et le Tour du Missouri.

    La course qui a commencée à Sacramento le jour de la Saint Valentin se terminera dimanche prochain à Escondido.

    Le parcours et les résultats

    Pour un total de 1.444 kilomètres, le Tour de Californie est composé de 8 étapes dont vous trouverez une courte description ci-dessous. J'essaierai de mettre à jour ces descriptions avec les résultats dans les jours qui viennent.

    Ci-dessous vous trouverez tout d'abord la carte de l'ensemble des étapes.
    La carte du Amgen Tour de Californie

    Prologue - Sacramento
    Fabian CancellaraLe tout a commencé le samedi 14 février 2009 avec un prologue en contre-la-montre sur une distance de 3,9 kilomètres sur un parcours quasiment tout plat.

    Ce prologue a été remporté par Spartacus, par son vrai nom Fabian Cancellara de l'équipe Saxo Bank en 4:32.909 devant 2/ Levi Leipheimer (Astana) à 00:01.204, 3/ David Zabriskie (Garmin Slipstream) à 00:02.648, 4/ Michael Rogers (Team Columbia) à 00:02.790, 5/ Thor Hushovd (Cervélo TestTeam) à 00:03.132.
    Dans le top 10 on trouvait également dans l'ordre George Hincapie (Team Columbia), Tom Boonen (QuickStep), Mark Renshaw (Team Columbia), Svein Tuft (Garmin Slipstream) et Lance Armstrong (Astana).

    Une victoire surprenante de Spartacus car il était un peu malade avant de commencer le prologue. Apparemment il avait a coeur de répéter son exploit de l'année dernière quand il avait déjà remporté le prologue du Tour de Californie (tout comme il avait remporte le prologue du Tour de France en 2007, voir photo).

    Première étape - Davis > Santa Rosa
    Entre Davis et Santa Rosa, les coureurs avaient 173,2 kilomètres à parcourir avec sur leur chemin 3 petits cols qui comptaient pour le maillot de meilleur grimpeur : sur l'autoroute 128 en catégorie 4 à 312 mètres de hauteur, le Howell Mountain en 2ème catégorie à 547 mètres et finalement Petrified Forest en 4ème catégorie à 332 mètres. En fin de parcours, 3 tours étaient prévu sur un circuit de 5 kilomètres dans la ville de Santa Rosa.

    Très rapidement Francisco Mancebo (Rock Racing) a attaqué seul avant d'être rejoint par Aaron Kemp (Fly V Australia) et Tim Johnson (OUCH) dans la descente du premier col. A trois ils ont vu l'écart monter jusqu'à 12 minutes avant que Francisco Mancebo attaque de nouveau pour repartir tout seul dans la montée du deuxième col. Malgré la poursuite par le peloton et notamment les leaders d'Astana, Mancebo a réussi à garder son avance jusqu'au premier passage de la ligne d'arrivée.

    Comme il faisait vraiment pas beau et que la pluie faisait que le circuit dans la ville de Santa Rosa était potentiellement dangereux, les organisateurs avaient décidé de raccourcir l'étape en désignant le vainqueur au premier passage de la ligne d'arrivée. C'est ainsi que Mancebo est devenu le vainqueur de cette première étape du Tour de Californie 2009.

    Robert GesinkSouffrant de sa grippe et de la fièvre, Fabian Cancellara a abandonné dans la première zone de ravitaillement. En effet, il s'était réveillé la nuit avec de la fièvre mais avait quand même tenu à essayer pour voir s'il pouvait défendre son maillot jaune. Ce n'était donc pas le cas et pendant l'étape c'était donc Levi Leipheimer qui était virtuellement en jaune, mais avec sa victoire d'étape c'est finalement Francisco Mancebo qui a pris le maillot jaune (devant Levi Leipheimer et David Zabriskie). Au passage il a également pris le maillot de meilleur sprinteur et celui de meilleur grimpeur.
    En ce qui concerne les autres maillots, celui du coureur le plus combatif a été attribué à Ivan Basso (Liquigas) alors que le maillot du meilleur jeune a été mis sur les épaules du néerlandais Robert Gesink (Rabobank, photo).

    Deuxième étape - Sausalito > Santa Cruz
    Golden Gate BridgeLa deuxième étape est partie le lundi 16 février de Sausalito, une ville / parc naturel de l'autre côté du Golden Gate Bridge par rapport à la City by the bay, San Francisco. Le début de l'étape a dû donner de belles images avec le départ au bord de l'eau à Sausalito puis la traversée du fameux Golden Gate Bridge (photo, la photo la plus populaire sur mon site !) qui n'avait jamais avant fait partie du parcours du Tour de Californie et un passage dans les rues de San Francisco.
    La suite de l'étape était une course sur un parcours longeant la côte avec deux cols assez longs mais légers, Tunitas Creek Road et Bonny Doon Road. Au total les coureurs ont parcourus 186,6 kilomètres.
    Thomas Peterson
    Au départ de l'étape un groupe d'une dizaine de coureurs a pris une avance sur le peloton qu'il a su garder jusqu'au deuxième col. Dans ce deuxième col c'est Carlos Barredo (QuickStep) qui a lancé une attaque. Astana s'est organisé dans le peloton pour la poursuite du groupe de neuf coureurs et Carlos Barredo et juste après c'est Levi Leipheimer qui est partie tout seul du peloton. Dans le groupe des neuf, Thomas Peterson (Garmin Slipstream) et Jason McCartney (Saxo Bank) ont finalement rattrapé et dépassé Barredo avant d'être repris eux-mêmes par Leipheimer. McCartney n'a alors pas pu suivre le rythme de Leipheimer qui faisait tout pour prendre le maillot jaune et Leipheimer a donc continué avec Peterson seulement. Dans la descente McCartney les a de nouveau rejoint.

    Après encore une journée sous la pluie, les coureurs ont retrouvé le soleil à Santa Cruz et Leipheimer, content de prendre le maillot jaune, a alors laissé l'honneur à Thomas Peterson (photo) de remporter l'étape.

    Troisième étape - San Jose > Modesto
    Le mardi 17 février les coureurs ont relié San Jose à Modesto, là où l'année dernière ils avaient fait la même étape dans le sens inverse lors du Amgen Tour de Californie 2008. Dans cette direction pas de repos en début d'étape car au bout de 8 kilomètres ils se trouvaient déjà au pied du premier col de la journée, Sierra Road qui présente un dénivelé de 592 mètres (1ère catégorie). 75 kilomètres après le départ les coureurs ont monté le deuxième col, le Patterson Pass (484 mètres, 4ème catégorie) avant une descente et un passage d'environ 80 kilomètres sur le plat y compris les deux tours sur le circuit local du côté de l'arrivée.

    Thor HushovdToujours sous la pluie ce sont 4 coureurs, Jeff Louder (BMC), Bradley White (OUCH), Bauke Mollema (Rabobank) et Brian Vandborg (Liquigas), qui ont rapidement pris une avance sur le peloton. Ces coureurs ont réussi à garder leur avance jusqu'à l'arrivée sur le circuit local à Modesto mais malheureusement pour eux ce sont les équipes de sprinters qui ont travaillées dur pour les rattraper.

    Au final c'est l'équipe Cervélo TestTeam qui a réussi son coup en plaçant Thor Hushovd idéalement dans le sprint. Le sprinter norvégien commence ainsi son compteur de victoires pour 2009.

    Malgré le fait que le néerlandais Bauke Mollema était virtuellement porteur du maillot jaune pendant l'étape, finalement tout le peloton était regroupé à l'arrivée et Levi Leipheimer gardait donc son maillot jaune de leader.

    Oscar Freire a terminé deuxième dans cette étape. Sur le Tour de Californie la cérémonie protocolaire met en avant non seulement le vainqueur de l'étape mais également les numéros deux et trois. Comme Freire n'en était pas au courant il était déjà sous la douche quand il devrait être sur le podium. L'organisation a donc demandé à Robert Gesink de monter sur le podium à sa place ... ce qu'il a fait à contrecoeur ...

    Quatrième étape - Merced > Clovis
    Mark CavendishLa quatrième étape du mercredi 18 février était la première qui s'est déroulée sous un beau soleil. Entre le départ à Merced et l'arrivée à Clovis, 186 kilomètres plus loin, le parcours était montagneux avec pas moins de 5 cols dans les Sierra Mountains : sur l'autoroute CA140 (3ème catégorie, 694 mètres), suivi par un enchaînement de 3 cols sur l'autoroute CA49 (deux de 4ème catégorie à 751 et 888 mètres et un de 3ème catégorie, 992 mètres) et finalement Crane Valley Road (3ème catégorie, 1113 mètres) avant une longue descente vers la ville d'arrivée.

    Quasiment comme la veille, cette fois-ci c'était une échappée de trois coureurs, Serge Pauwels (Cervélo TestTeam), Tyler Hamilton (Rock Racing) et Jason McCartney (Saxo Bank), qui a roulée quasiment toute la journée devant le peloton pour au final se faire rattraper par les équipes de sprinters. Au final, les organisateurs ont dû vérifier la photo de l'arrivée pour savoir qui entre Mark Cavendish (Team Columbia) et Tom Boonen (QuickStep) a remporté le sprint. Comme lors de la dernière étape du Tour de Qatar c'est le sprinter britannique qui a remporté le sprint.

    Cinquième étape - Visalia > Paso Robles
    Le jeudi 19 février le début de l'étape était tout plat à partir de Visalia d'où les coureurs sont allés en lignes droites quasiment jusqu'au premier sprint intermédiaire à Cholame. Avant le sprint ça grimpe un peu mais les montées n'étaient pas de vrais cols. A l'arrivée à Paso Robles on pouvait s'attendre à un nouveau sprint et c'est effectivement ce qu'il s'est passé.

    C'était une nouvelle étape sous le soleil avec une température autour de 20°C, ça a dû faire du bien aux coureurs qui ont réussi à survivre les premiers jours bien pluvieux. Après moins de 10 kilomètres, une échappée s'est déjà formée avec six coureurs : Pieter Weening (Rabobank), Jeff Louder (BMC), Cameron Evans (OUCH), Matthew Crane (Jelly Belly), Curtis Gunn (Fly V Australia) et Glen Chadwick (Rock Racing). Cette échappée avait une avance de 8 minutes, mettant Pieter Weening ainsi virtuellement en maillot jaune, avant de redescendre.

    Mark CavendishA 25 kilomètres de l'arrivée, Jeff Louder et Curtis Gunn ont dû lâcher et l'échappée s'est donc réduite à 4 coureurs avec plus que 2 minutes 30 d'avance. Vers la fin c'est Matthew Crane qui a essayé à plusieurs reprises d'attaquer sans pour autant pouvoir partir de ses compagnons d'échappée. Ça a par contre cassé le travail en équipe des 4 coureurs et comme le peloton faisait tout pour les rattraper, c'est bien ce qui est arrivé à 4 kilomètres de l'arrivée.

    Columbia et Cervélo TestTeam se battaient alors pour la victoire d'étape, mais finalement c'était de nouveau entre Mark Cavendish et Tom Boonen que ça s'est joué et c'était de nouveau Mark Cavendish (Team Columbia) qui remportait l'étape.

    Deuxième était donc Tom Boonen (QuickStep), cette fois-ci avec une longueur d'un vélo derrière (comparé aux millimètres de différence la veille) et troisième Pedro Horrillo (Rabobank).

    Avec cette victoire, Cavendish prenait également le maillot vert de meilleur sprinter grâce aux points qu'il a pris sur la ligne d'arrivée. Levi Leipheimer garde son maillot jaune avec 24 secondes d'avance sur Michael Rogers (Team Columbia), 28 secondes sur David Zabriskie (Garmin Slipstream), 30 sur Lance Armstrong (Astana) et 34 sur le numéro 5, Christopher Horner (Astana).

    Sixième étape - contre la montre à Solvang
    La sixième étape pourrait être très importante pour le résultat final de ce Tour de Californie. En effet, à deux jours de l'arrivée finale, les coureurs se mesureront un par un lors d'une étape en contre la montre de 24 kilomètres autour de la ville de Solvang. Autour de cette ville d'origine danoise, les coureurs découvriront une étape relativement plat avec quand même après 13 kilomètres une montée d'environ un kilomètre de Ballard Canyon.

    Levi Leipheimer a pris le départ en maillot jaune à 23h07 uur (CET). Au point de cronométrage intermédiaire une erreur d'ordinateur a fait croire pendant quelque temps que Michael Rogers y avait 2 minutes d'avance sur David Zabriskie. Finalement il avait 24 secondes de retard. Levi Leipheimer y passait avec 2,4 secondes d'avance sur Zabriskie qui inscrivait quelques minutes plus tard le meilleur temps à l'arrivée au moment de son arrivée.

    Finalement c'était pour la troisième fois que Levi Leipheimer a remporté le contre-la-montre à Solvang. David Zabriskie a terminé deuxième à 8.432 secondes et Gustav Larsson troisième à 16.946s.

    Septième étape - Santa Clarita > Pasadena
    Rinaldo NocentiniPour l'avant-dernière étape les coureurs ne verront pas le parcours le plus facile ... après une montée tranquille d'environ 40 kilomètres ils s'attaqueront à la montée difficile du Millcreek Summit (1495 m, catégorie 3) qui a son sommet à 60 kilomètres du départ. Suit alors une longue descente jusqu'au premier passage de la ligne d'arrivée. Un petit circuit local d'environ 8 kilomètres sera alors parcouru 4 fois avant l'arrivée finale de l'étape.

    Rinaldo Nocentini (AG2R La Mondiale) a remporté cette étape au sprint devant Hayden Roulston (Cervélo Test Team) et Pieter Weening (Rabobank).

    Markus Zberg (BMC Racing Team), Martin Elmiger (AG2R La Mondiale), Chris Baldwin (Rock Racing), George Hincapie (Team Columbia), Frank Schleck (Saxo Bank), Christian Vandevelde (Garmin Slipstream) et Addy Engels (QuickStep) ont terminé l'étape dans l'ordre à 7 secondes de ces trois échappées.

    Ces 10 coureurs formaient ensemble l'échappée de la journée.

    Dans la descente du Millcreek Summit Francisco Mancebo (Rock Racing), le porteur du maillot de meilleur grimpeur, a chuté et il a été transporté à l'hôpital. Jason McCartney (Saxo Bank) est donc le nouveau porteur du maillot de meilleur grimpeur.

    Huitième étape - Rancho Bernardo > Escondido
    La toute dernière étape a eu lieu dimanche 22 février entre Rancho Bernardo et Escondido. Comme le dit l'organisateur du Tour de Californie, des courses par étapes se terminent souvent par une étape plutôt symbolique, mais ce n'est pas le cas pour le Tour de Californie : cette dernière étape pouvait encore influencer le classement général avec également 4 cols qui peuvent encore faire changer le maillot de meilleur grimpeur d'épaules.
    Sur les 156 kilomètres de l'étape les coureurs ont tout d'abord trouvé la montée du Highland Valley Road (4ème catégorie, 209 mètres) suivi par un bout de parcours relativement plat avant de commencer la montée de Lake Wohlford Road (3ème catégorie, 445 mètres) et après la descente de ce col les coureurs ont dû monter le Palomar Mountain, le point le plus élévé visité depuis la création de l'Amgen Tour de Californie avec son sommet à 1561 mètres (hors catégorie) : une montée de 18,8 kilomètres à 7% en moyenne. Avec ses 21 virages ce col fait penser à l'Alpe d'Huez dans le Tour de France !

    Levi LeipheimerAprès la descente il ne leur restait plus que la montée du Cole Grade (4ème catégorie, 517 mètres) avant d'entamer la dernière descente du Tour de Californie 2009 vers Escondido.

    Levi Leipheimer a réussi à ramener le maillot jaune à la maison pour la troisième année de suite !

    Frank SchleckLa victoire d'étape était pour Frank Schleck (Saxo Bank) devant Vincenzo Nibali. Dans le peloton George Hincapie gagnait le sprint pour la troisième place à 39 secondes.

    Frank Schleck récupérait également le maillot bleu pour coureur le plus combatif.

    Levi Leipheimer a couru les 1444 kilomètres en 31 heures, 28 minutes et 21 secondes et a fini au classement général devant David Zabriskie (36 secondes) et Michael Rogers (45 secondes). Jens Voigt terminait quatrième et Thomas Lovkvist cinquième.

    Robert Gesink (Rabobank) était le meilleur jeune dont le maillot était sponsorisé par ... Rabobank !
    Mark Cavendish était le meilleur sprinter (avec 36 points clairement devant Vincenzo Nibali avec 22 points) et Jason McCartney (Saxo Bank) le meilleur grimpeur après la chute de Mancebo (avec 39 points il avait une avance important devant Tyler Hamilton avec 22 et Serge Pauwels avec 21 points).

    La diffusion des images du Tour de Californie 2009

    La diffusion à la TV
    Comme le dit A.S.O. sur le site letour.fr : pour la première fois de son histoire, le Amgen Tour de Californie fait l'objet d'une diffusion internationale de grande ampleur. Plus de 90 pays, et un total de 200 millions de foyers à travers l'Europe, le Moyen-Orient, l'Asie, l'Océanie et l'Afrique, ont accès aux images de la course en direct. Cette couverture médiatique inédite a été rendue possible par le partenariat passé en juin dernier entre A.S.O. et la compagnie AEG, qui ont uni leurs compétences en matière de commercialisation des droits TV, pour le Amgen Tour de Californie 2009.

    En effet, l'organisateur de notamment le Tour de France (Amaury Sport Organisation, A.S.O.) et celui de l'Amgen Tour de Californie (Anschutz Entertainment Group, AEG) ont mis en place un accord de partenariat le 16 juin 2008 qui donne lieu à un programme de promotion des deux courses cyclistes : le Tour de France depuis l'édition 2008 et le Tour de Californie pour la première fois en 2009. En contre-partie de l'assistance fournie par A.S.O. pour la distribution internationale des droits de retransmission du Amgen Tour de Californie à la télévision et sur les supports nouveaux médias, AEG assiste A.S.O. pour les ventes de formules spécifiques de partenariat pour les entreprises et sponsors désireux de communiquer aux États-Unis au travers de la marque la plus célèbre du cyclisme mondial. Pendant le Tour de France, A.S.O. organisait ainsi un jeu concours permettant de gagner des invitations pour assister à la course californienne alors qu'en ce moment sur le site du Tour de Californie on trouve un jeu concours permettant de gagner un voyage VIP au Tour de France 2009.

    La diffusion sur le web
    Quand on n'a pas de TV comme moi ou quand on ne dispose pas de la chaîne qui diffuse cette course californienne, pas d'inquiétude !
    En effet, on peut suivre le tout (enfin, quand il fait assez beau et que le diffuseur est capable de faire décoller ses avions permettant la diffusion !) en direct sur Internet sur tracker.amgentourofcalifornia.com.
    On peut y suivre la course en images avec les commentaires de Joe Silva et l'ancien coureur Frankie Andreu (notamment dans l'équipe US Postal).

    Les sponsors du Tour de Californie

    Le nom du Tour de Californie, officiellement l'AMGEN Tour of California, contient carrément le nom du sponsor principal, AMGEN. AMGEN est une entreprise de biotechnologie et a été le partenaire principal du Tour de Californie dès sa première édition en 2006.

    Les autres sponsors sont affichés ci-dessous et on voit tout de suite qu'il y a quatre sponsors qui sont également sponsor principal d'une des équipes qui participent à l'épreuve : la banque néerlandaise Rabobank avec sa filiale nord-américaine, Columbia, Fly V Australia et Sport Beans pour Jelly Belly Cycling.
    Les sponsors du Tour de Californie

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 2 commentaires | lu 9226x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Cyclisme en général (hors Tour de France) | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 2 commentaires!
  1. Goedemorgen Thomas,
    Ik ben heel blij dat je de ronde van Californie op je site hebt gezet. Ik volg deze Amgen Tour al vanf de oprichting, maar dze informatie was in het engels en m.i. niet zo overzichtelijk in beeld gebacht als ik dat gewend was op jouw site. Dus mijn complimenten voor deze overzichtelijke informatie en nogmaals bedankt.

    met vriendelijke groeten,

    Henk Scholten,
    (de fietsende lamdmeter uit Beuningen(O))

    | Henk Scholten | mardi 24 février 2009 à 6:56:18

  2. Bedankt voor de complimenten!

    Het is met name te danken aan de live-uitzending via Internet (de "tracker") dat ik deze informatie online heb kunnen zetten en iedere dag meteen na de finish heb kunnen bijwerken. Dat zouden meer wielerwedstrijden moeten doen zo'n volledige live-uitzending van alle etappes :-) !

    | Thomas Vergouwen | mardi 24 février 2009 à 23:58:07

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font trois fois un ?