home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 202 jours avant le départ du Tour de France 2019, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2019 !
RSS |

Le cyclisme allemand ... mais où va-t-on ?

Ajouté: lundi 20 octobre 2008 à 23:00:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Le cyclisme allemand ... mais où va-t-on ?Suite aux 7 contrôles anti-dopage positifs lors du Tour de France 2008, quelques décisions ont été prises qui risquent d'avoir un impact assez lourd sur le cyclisme Allemand. Il s'agit de l'annulation de deux événements cyclistes qui devraient avoir lieu en 2009 en Allemagne (comme tous les ans) et de la décision de ne plus diffuser le Tour de France sur la chaîne publique allemande ARD.

    Ce qui a précédé ces décisions

    En 2007 déjà les chaînes publiques allemandes (ARD et ZDF) avaient pris la décision d'arrêter la diffusion du Tour de France 2007 en plein milieu de celui-ci, après le contrôle positif de l'allemand Patrik Sinkewitz (voir aussi mon article au sujet de l'arrêt du sponsoring de l'équipe T-Mobile). Pourtant c'étaient ces mêmes chaînes qui avaient demandées à l'organisateur du Tour de France, A.S.O., de faire le maximum pour lutter contre le dopage. A l'époque une chaîne commerciale avait repris les retransmissions et même si l'audience était bien évidemment à la baisse nos voisins allemands avaient quand même pu continuer regarder le Tour de France.

    En 2008 les chaînes allemandes avaient repris la diffusion du Tour comme avant 2007 tout en indiquant qu'elles ne voulaient pas voir des cas de dopage ... à l'époque déjà on aurait pu s'interroger sur les idées de ces chaînes publiques : d'un côté elles demandent de tout faire pour lutter contre le dopage et si alors on organise des contrôles anti-dopages très pointus elles ne voulaient quand même pas voir des cas positifs : il faut savoir ce qu'on veut !

    Le 29 juillet 2008, en fin du Tour de France, l'ARD et la ZDF publiaient sur leur site dédié au Tour de France 2008 un bilan très positif dans lequel elles indiquaient que le fait que le Tour n'était pas dominé par un seul coureur et le fait que quelques coureurs avaient été pris pour dopage étaient présentés positivement car cela indiquait selon les chaînes allemandes que la lutte contre le dopage allait dans le bon sens.

    Dans le bilan les chaînes allemandes indiquaient également que le Tour de France est un événement sportif intéressant qui mérite une nouvelle chance car le Tour de France avait eu un effet positif sur les parts de marché d'ARD et ZDF. Elles continuaient alors en indiquant qu'il y a toujours du chemin à faire pour lutter contre le dopage dans le cyclisme, mais qu'il en va de même dans d'autres sports !

    Lance Armstrong lors du Tour de France 2004 ; cliquez pour agrandirEnsuite, il y a eu - mi septembre - la fameuse annonce de Lance Armstrong de son retour sur le Tour de France en 2009. L'ARD avait alors fait savoir qu'elle n'accepterait pas son retour sur le Tour et qu'elle arrêterait la diffusion du Tour de France si A.S.O. le laisait faire son come-back sur le Tour alors que Christian Prudhomme avait déjà fait savoir qu'il ne voyait a priori pas de points pouvant bloquer le retour du septuple vainqueur du Tour de France à la compétition et à l'épreuve phare organisée par A.S.O.

    Stefan Schumacher lors du Tour de France 2008 ; cliquez pour agrandirBernhard Kohl à l'arrivée du Tour de France 2008 ; cliquez pour agrandirAutour des Championnats Mondiaux de Varèse, l'AFLD (l'Agence Française de la Lutte contre le Dopage, l'agence en charge des contrôles anti-dopage sur le Tour de France 2008) avait alors fait savoir procéder à de nouvelles vérifications des échantillons du Tour de France car elle disposait désormais d'une nouvelle méthode de dépistage de l'usage de CERA (la troisième génération de l'EPO). Suite à ces nouvelles vérifications, les trois cas de Leonardo Piepoli, Stefan Schumacher et Bernhard Kohl avaient alors été rendu publique.

    Bernhard Kohl est ensuite passé aux aveux en disant qu'il avait craqué et qu'il confirmait qu'il avait utilisé du CERA.

    Et ça, c'était la goutte de trop pour le cyclisme en Allemagne

    Ces deux derniers cas de dopage dans l'équipe Gerolsteiner, qui devrait de toute façon disparaître en fin de saison car son sponsor avait décidé ne plus continuer le sponsoring de l'équipe, étaient la goutte de trop pour le cyclisme allemand.

    En effet, suite à ces annonces, le manager de l'équipe Gerolsteiner Hans-Michael Holczer a décidé de mettre fin à la saison avec effet immédiat, sans donc participer au Tour de Lombardie. Mais ce n'était pas tout ...

    L'annulation des Six jours de Stuttgart
    6 Jours de StuttgartLe mardi 14 octobre, les organisateurs des Six jours de Stuttgart, qui étaient prévus du 15 au 20 janvier 2009, ont annoncé leur décision d'annuler cette 26ème édition en 2009. Andreas Kroll, de l'organisation des Six jours, indiquait simplement que l'organisation avait mené des discussions intenses et qu'au vu de la situation dans le cyclisme ils étaient arrivés à la conclusion de ne pas les organiser.

    L'arrêt de la retransmission du Tour de France par la chaîne publique allemande ARD
    ARDEnsuite c'est allé très vite car jeudi dernier le directeur de l'ARD - Fritz Raff - annonçait via un communiqué de presse que la valeur sportive du Tour de France avait baissée suite aux multiples cas de dopage et que l'intérêt de la diffusion du Tour avait donc également considérablement baissé.
    Selon Peter Meyer, porte-parole de l'ARD, le comité de direction de l'ARD était furieux car Bernhard Kohl faisait partie de la nouvelle génération propre du cyclisme. C'était notamment pour ça qu'ils ont décidé de ne plus faire d'émissions en direct mais de se limiter à des annonces des résultats et nouvelles de la course lors des journaux et émissions sportives habituelles.

    Dans le même communiqué, la ZDF annonçait qu'elle ne diffuserait pas le Tour de France sans l'ARD et qu'elle engagerait des discussions avec l'ARD et avec l'Union Européenne de Radiodiffusion (UER / European Broadcasting Union, EBU) pour tirer les conclusions de cette décision.

    L'annulation du Tour d'Allemagne 2009
    Deutschland TourLe même jour, les organisateurs du Tour d'Allemagne, la plus grande course cycliste en Allemagne, ont décidé avec la Fédération allemande de cyclisme (BDR) qu'ils n'organiseront pas l'édition 2009 de leur épreuve. L'organisateur, Kai Rapp, indiquait alors : Nous regrettons de prendre cette décision. Les événements récents dans le monde du cyclisme professionnel ne nous permettent plus de commercialiser correctement cette épreuve et de la financer.

    La réaction d'A.S.O.

    A moins d'une semaine avant la présentation du parcours du Tour de France 2009 qui aura lieu ce mercredi, c'est un coup dur pour Amaury Sport Organisation (A.S.O.), l'organisateur du Tour de France (et de bien d'autres courses cyclistes et autres événements sportifs). Dans un communiqué de presse l'entreprise a expliqué être surpris par la décision de la chaîne allemande car c'était bien elle qui a plusieurs reprises a demandé aux organisateurs du Tour de France de prendre toutes les mesures appropriées pour lutter contre le dopage.

    Et c'est justement ce qu'a fait A.S.O. ces dernières années et les contrôles positifs du dernier Tour de France et du Tour de France 2007 le prouvent. Maintenant on a l'impression que l'ARD croit que chaque cas de dopage veut dire que tous les coureurs sont dopés et A.S.O. rappelle dans son communiqué aussi ce qu'a déclaré Pierre Bordry, le président de l'AFLD, à l'AFP le 14 octobre dernier suite au 7ème cas de dopage de ce Tour de France 2008 : la plus grande majorité n'est pas dopée !

    A.S.O. continue alors son communiqué en disant que ARD demande qu'on lutte contre le dopage mais s'offusque lorsque l'on trouve des coureurs dopés. Il faudrait chercher et ne rien trouver et en disant que ARD pourrait malheureusement inciter ceux qui luttent contre le dopage à baisser les bras afin de s'assurer une diffusion et c'est effectivement bien ce qui peut arriver si d'autres organisateurs voient que malgré les contrôles anti-dopage la TV allemande ne souhaite plus diffuser les épreuves cyclistes.

    La réaction de l'association Cyclistes Professionnels Associés (CPA)

    Aujourd'hui l'association des Cyclistes Professionnels Associés (CPA) a réagi par un communiqué de presse dans lequel elle parle d'une décision très injuste et pour le moins irréfléchie. Le CPA poursuit son communiqué en disant que les victimes de ces actes individuels et irresponsables sont encore et toujours les coureurs propres et indique ne pas comprendre pourquoi certains médias et organisateurs boycottent un sport qui a le courage d'affronter le fléau du dopage et qui sanctionne de plus en plus durement les athlètes qui ne respectent pas l'éthique sportive (contrôles inopinés, contrôles lors des compétitions, passeport biologique, utilisation du système ADAMS qui permet notamment d'enregistrer les informations de localisation des coureurs, etc.).

    Et maintenant ?

    Ces trois décisions (non organisation des 6 Jours de Stuttgart 2009 et du Tour d'Allemagne 2009 et la non diffusion du Tour de France 2009 par l'ARD) sont un coup très dur pour le cyclisme allemand au moment où une des deux équipes allemandes arrête ses activités (Gerolsteiner).

    La plus grande épreuve cycliste allemande ne sera pas organisé et la plus grande épreuve cycliste au monde ne sera pas retransmis chez nos voisins allemands, forcément le sponsor de l'autre équipe allemande, Milram, s'interroge sur l'intérêt de son sponsoring ! C'est sur que ce n'est pas le meilleur moyen de faire progresser le sport cycliste ...

    Le point positif signalé par A.S.O. est que le Tour de France sera quand même retransmis en Allemagne par Eurosport et que la ZDF n'a pas officiellement annoncée sa décision non plus.

    Pour ma part il ne me reste qu'une question à poser : quand est-ce que l'ARD arrête la diffusion des matches de tennis (Nadal c'est très naturel !), de l'athlétisme et de la natation ? Peut-être le jour où ils demanderont aux fédérations ou organisateurs de ces sports de s'occuper sérieusement aussi de la lutte anti-dopage ...

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 3 commentaires | lu 6776x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Dopage| Tour de France| Tour de France 2009| UCI ProTour | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 3 commentaires!
  1. C'est vraiment ennuyeux pour tout le cyclisme. Des amoureux du vélo aux téléspectateurs lambda, en passant par les coureurs, les salariés et les bénévoles...tout le monde y perd.

    On peut se demander: qui y gagne?...pas grand monde, pour ne pas dire personne.

    La lueur d'espoir réside dans le fait qu'avec le temps tout s'en va comme dirait l'autre. Pour réparer les séquelles de cette période du cyclisme, il va falloir du temps, beaucoup de temps. Quand reverra-t-on le Tour d'Allemagne? D'autres grandes disparitions sont-elles possibles? J'avoue être inquiet.

    La suspicion (due aux cas de dopage) est le plus grand danger pour le vélo...et pour le sport en général. Le gagnant est-il forcément dopé? Les gens répondent plus souvent oui à cette question lorsque l'on parle de vélo. Je ne suis pas d'accord avec ceux qui répondent oui quelque soit le sport.

    Je pars donc du principe, par exemple, que "Nadal c'est très naturel".

    | Mister Kof | mardi 21 octobre 2008 à 16:53:36

  2. Moi sur Nadal je suis certain qu\'il en va de même que pour les cyclistes... D\'ailleurs on oublie trop souvent que l\'affaire Puerto concerne des sportifs et non pas les seuls cyclistes (joueurs du Réal? Tennismen européens?...)et que c\'est certainement aussi pourquoi les noms ne sont pas tous sortis..
    Sinon concernant les diffuseurs allemands, je pense que \'est une grosse erreur de ne pas diffuser le Tour. Cela va inciter d\'autres à faire la politique de l\'autruche face au dopage de peur que les diffuseurs ne diffusent plus...

    | Nico | mardi 21 octobre 2008 à 17:10:06

  3. Les Allemands sont raides sur les questions de dopage. C\'est l\'illustration d\'un certain malaise. Mais je déplore une certaine naïveté. Parceque quand l\'Allemagne s\'enflamme lorsque un Schumacher gagne des étapes, elle pourrait grincer des dents comme le peloton.
    L\'Allemagne reste une vrai terre de cyclisme, et c\'est un partenaire important pour ASO dans le marché des retransmissions télévisées. L\'annulation de grosses épreuves cyclistes ne font qu\'entretenir la suspicion de \"tous dopés\", et ghettoïser ce qui restera du cyclisme d\'outre-rhin.

    | Pierrick | mardi 21 octobre 2008 à 17:22:18

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font quatre fois cinq ?