home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 137 jours avant le départ du Tour de France 2018, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2018 !
RSS |

Souvenirs : Jérémy Roy, Gaëtan Bille et Sylvain Georges racontent leur RAIT 2011

Ajouté: jeudi 10 mai 2012 à 10:49:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Souvenirs : Jérémy Roy, Gaëtan Bille et Sylvain Georges racontent leur RAIT 2011C'est dans quelques heures que le Rhône Alpes Isère Tour 2012, la 22ème édition, prendra son départ de Domarin dans l'Isère.

    Pour le site officiel de l'épreuve j'ai réalisé trois interviews, avec des coureurs qui ont animé l'édition 2011. Ils nous racontent leur souvenir de l'édition 2011 : Jérémy Roy (FDJ BigMat) élu le plus combatif du RAIT 2011, Gaëtan Bille (Lotto-Belisol) vainqueur de la 2ème étape et Sylvain Georges (AG2R La Mondiale) qui avait brillamment remporté l'épreuve l'année dernière.

    Jérémy Roy (FDJ-BigMat) : avant d'être supercombatif du Tour, j'ai été supercombatif du RAIT !

    RAIT : Jérémy, l'année dernière tu as pas mal marqué le RAIT, quel souvenir retiens-tu de la course ?
    JR : Il s'agissait d'une course de reprise pour moi après une coupure pour me reposer un peu (on se souvient de son état d'esprit de l'époque qui se résumait à : "reprendre du rythme et me faire plaisir"). Je garde un très bon souvenir de cette course, de beaux parcours, une belle organisation et une course débridée.

    Jérémy Roy, supercombatif du RAIT 2011RAIT : Beaucoup de Français te connaissent depuis le Tour de France 2011 en tant que coureur le plus combatif du Tour. Pour nous tu restes avant tout le plus combatif sur le Rhône-Alpes Isère Tour. C'est vraiment dans ta nature d'attaquer ?
    JR : Effectivement, avant d'être supercombatif du Tour, j'ai été supercombatif du RAIT !
    C'est ma façon de courir effectivement, j'aime provoquer des échappées, aller de l'avant et essayer de contrarier les scenarii.

    Jérémy Roy, déçu du comportement de Thomas KvistRAIT : Tu as fait une double échappée lors de la première étape, notamment dans le circuit final, tu étais dans le groupe de tête dans la deuxième et troisième étape et enfin en duo avec Thomas Vedel Kvist dans la dernière étape mais tout cela sans victoire d'étape, n'est-ce pas frustrant ?
    JR : Si bien sûr, en m'échappant je pense et j'espère toujours aller au bout et jouer la gagne. Je ne pensais pas être en si bonne condition lors du dernier RAIT, sinon j'aurai peut être pu me canaliser un peu et moins me disperser .. mais ça, ça reste de l'hypothétique.

    RAIT : Enfin, la particularité du Rhône-Alpes Isère Tour est qu'on y trouve aussi bien des équipes pro que des équipes amateur. Que penses-tu de ce type de courses ?
    JR : Pour ma part ça m'a permis de me rassurer, de prendre confiance, même si bien sûr les amateurs comptent un peu plus sur nous pour faire la course et faire vivre les échappées... Et c'est vrai que ça permet aussi aux amateurs de se montrer, de progresser et pourquoi pas de se faire détecter pour passer pro.

    Gaëtan Bille (Lotto-Belisol) : le RAIT est une épreuve de référence dans la catégorie des courses 2.2

    RAIT : Tu as été le vainqueur de la 2ème étape entre Charvieu-Chavagneux et Toussieu après avoir pris la 2ème place dans la première étape (derrière le futur vainqueur au général) et tu termines 4ème au classement général final du RAIT 2011, quel souvenir gardes-tu de cette course ?
    GB : Je garde forcément un superbe souvenir de cette course car j'étais en excellente condition et les résultats suivaient. Faire coup double (victoire d'étape et maillot jaune) après la deuxième étape fût pour moi le meilleur moment.

    Gaëtan Bille au téléphoneRAIT : On se souvient de toi, au téléphone après ta victoire dans la deuxième étape. C'était important pour toi de partager ta joie avec tes proches tout de suite après l'arrivée ?
    GB : Oui bien sûr, mes proches sont là au quotidien pour moi. a a donc été un réflexe pour moi de les contacter en premier.

    RAIT : A l'intersaison tu es passé d'une équipe Continentale (Wallonie-Bruxelles-Crédit Agricole) à l'UCI ProTeam Lotto-Belisol. Est-ce que des résultats comme ceux obtenus sur le Rhône-Alpes Isère Tour contribuent à la possibilité de faire un tel saut vers une grande équipe ?
    RAIT : Oui, le RAIT est une épreuve de référence dans la catégorie des courses 2.2. J'avais déjà fait de bons résultats (dont une victoire sur la manche de topcompétition [une sorte de Coupe de France mais pour les moins de 27 ans, en Belgique, NDLR] Zellik-Gelmaarden) en début de saison, ensuite le RAIT à été pour moi l'épreuve où je me suis le plus remarqué auprès des équipes continentale pro et Protour. J'ai ensuite remporté une étape sur la Ronde de l'Oise, ce qui m'a permis de signer dans l'équipe belge Lotto-Belisol.

    Gaëtan Bille au départ du contre-la-montre de Paris-NiceRAIT : Tu as déjà fait tes premières courses UCI WorldTour avec Paris-Nice, le Tour de Catalogne, le Tour des Flandres, la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège, est-ce que le niveau y est vraiment différent ?
    GB : Je pense que la différence entre une épreuve WorldTour (comme Paris-Nice par exemple) et une épreuve de catégorie 2 est la distance des étapes (entre 30 et 50 kilomètres plus longue). Je trouve que dans les épreuves  2.2, la vitesse et le rythme n'est pas beaucoup moins élevé qu'en WorldTour.

    RAIT : Quel est ton rôle dans ta nouvelle équipe, à côté de coureurs comme par exemple André Greipel ou Greg Henderson ? Est-ce que tu t'es intégré facilement dans cette équipe ?
    Oui, mon intégration au sein de l'équipe s'est bien passée. Je n'ai pas encore été en course avec Greipel, mais j'ai déjà pu bosser pour des gars comme Meersman, Vanendert ou encore van den Broeck.

    RAIT : Enfin, l'équipe Wallonie-Bruxelles-Crédit Agricole sera à nouveau au départ du Rhône-Alpes Isère Tour dans maintenant moins de deux semaines. Sur la liste des engagés on trouve deux coureurs qui étaient déjà dans l'équipe quand tu y étais (Olivier Chevalier & Christophe Premont), à côté de Quentin Bertholet, Tom Dernies, Boris Dron et Laurent Evrard. Est-ce que tu les connais et si oui, trouve-t'on parmi eux un coureur qui peut montrer les mêmes résultats que toi l'année dernière ?
    GB : Oui, je suis encore les résultats des coureurs de Wallonie-Bruxelles-Crédit Agricole et j'ai gardé de très bons contacts avec la plupart de mes anciens co-équipiers. Faire les mêmes résultats que moi l'an passé, c'est tout ce que je peux souhaiter à l'un d'entre eux. Je pense que Christophe Premont à le plus gros potentiel de l'équipe mais malheureusement il est contrarié par une blessure au genou depuis le début de saison. Mais une fois ce problème réglé, je suis sûr que ça sera un coureur à suivre.

    Sylvain Georges (AG2R La Mondiale) : la première course à étapes que je gagne et je suis très heureux qu'elle soit la vôtre

    En remportant la 1ère et la 3ème étape, Georges méritait de remporter le RAIT 2011 ! Petit retour arrière avec celui qui fêtait dignement cette victoire sur le podium à Charvieu-Chavagneux où la course connaîtra cette année encore le départ et l'arrivée de la dernière étape le dimanche 13 mai prochain.

    Sylvain Georges à la 3ème place de la Coupe de France PMU -  velowire.comRAIT : Tu nous parlais de "la plus belle victoire de ta carrière" l'année dernière. Depuis, tu as remporté le Grand Prix de Plumelec et terminé 3ème au classement général de la Coupe de France PMU. Quel souvenir gardes-tu à ce jour du Rhône-Alpes Isère Tour 2011 ?
    SG : Le RAIT fût pour moi l'épreuve qui m'a mis en confiance. Elle m'a permis de me montrer et de montrer ce que je valais sur une épreuve de montagne. J'ai passé un excellent moment même si avec BigMat il a fallu jouer fin pour conserver le maillot. Cette épreuve a démontré que même dans  la difficulté nous étions un groupe soudé.

    Sylvain Georges bat Gaëtan Bille sur la ligne -  velowire.comRAIT : Y-a-t'il une anecdote particulière que tu as retenu de cette course ?
    SG : Le sprint de la première étape que je gagne avec un boyau parce que mon adversaire (Gaëtan Bille, NDLR) pensait avoir gagné...
     
    RAIT : Tu as été le vainqueur de la première ainsi que de la troisième étape et vainqueur au classement général, c'était que tu étais en grande forme à cette époque l'année dernière ou alors le parcours t'a particulièrement plu ?
    SG : Le mois de mai est ma seconde période de forme de la saison. Apres une petite coupure fin mars, mon cycle arrive à bon niveau courant mai. J'affectionne particulièrement le parcours et les conditions météo changeantes. 
     
    RAIT : Tu nous expliquais l'année dernière que tu n'avais jamais réussi à garder un maillot jaune jusqu'au bout. Le RAIT t'a donc agréablement surpris ?
    SG : Il est clair que j'étais très heureux de ce résultat surtout que le maillot est passé dans mes mains 2 fois ... Jusqu'au dernier km je n'étais pas sûr de pouvoir gagner et ce n'est pas évident à gérer. Mes équipiers ont fait un super boulot pendant cette épreuve et c'est une belle victoire collective. C'est la première course à étapes que je gagne et je suis très heureux qu'elle soit la vôtre.
     
    Sylvain Georges remporte la 3ème étape -  velowire.comRAIT : Sur la ligne d'arrivée de la 3ème étape tu faisais une dédicace à ta fille. Elle va bien ? ;-)
    SG : Elle se porte à merveille. Tous ces souvenirs sont imprimés sur papier photo et un jour, j'espère lui montrer tout ce travail.
     
    RAIT : A l'intersaison tu as rejoint l'équipe AG2R La Mondiale, équipe UCI ProTeam, ce sont des résultats comme ceux obtenus sur le Rhône Alpes Isère Tour qui t'ont permis de ce faire ?
    SG : Le RAIT est une épreuve de référence pour les équipes pro, la preuve en est avec le plateau de cette année. Disons que c'était la mise en bouche mais qu'il fallait tout de même confirmer avec une autre victoire pour montrer que ce n'était pas la chance. Je crois que ce qui fût le plus marquant, c'est de battre Pinot dans son domaine ;-) et ça c'est ma plus grosse satisfaction.
     
    RAIT : Quels sont tes objectifs cette saison avec ta nouvelle équipe ?
    SG : Mes objectifs sont de me montrer le plus possible et de garder mon esprit offensif. Pour le moment, les résultats sont timides mais un jour où l'autre ils vont arriver. J'ai essuyé pas mal de soucis de santé en ce début de saison ce qui m'a quelque peu handicapé. Du coup, je travaillais beaucoup pour les autres. Ce qui m'a permis d'apprendre le métier d'équipier. Protéger un coureur comme Casper est une très bonne expérience car à ses côtés j'apprends beaucoup.
     
    Sylvain Georges fête sa victoire -  velowire.comRAIT : Une des particularités d'une course comme le Rhône-Alpes Isère Tour est qu'on y trouve aussi bien des équipes pro que des équipes amateur. Que penses-tu de ce type de courses ? Qu'apportent-elles à ton avis de plus à des coureurs amateurs et à des coureurs pros ?
    SG : Sur des courses de ce type tous les niveaux y trouvent leur compte. Les amateurs pour se faire remarquer et les pros, pour amener du rythme car on se dieselise beaucoup sur nos courses. Pour les pros c'est tout de même une belle remise en question quand ils prennent une claque par des amateurs.

    Pour tout savoir du Rhône Alpes Isère Tour, consultez le site officiel de l'épreuve, la rubrique Rhône Alpes Isère Tour ou encore visualisez les photos du Rhône Alpes Isère Tour 2011 :
    - étape 1 : Vaulx-Milieu > Saint-Savin
    - étape 2 : Charvieux-Chavagneu > Toussieu
    - étape 3 : Chaponnay > Saint-Mauric l'Exil
    - étape 4 : Saint-Maurice l'Exil > Charvieux-Chavagneu.

    Cette année encore, velowire.com sera présent sur l'épreuve et vous permettra de la suivre au plus près !

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook ou Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 1 commentaire | lu 1468x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Rhône Alpes Isère Tour| Carnet de route Jérémy Roy | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 1 commentaires!
  1. http://www.les-actus-du-cyclisme.fr/article-souvenirs-jeremy-roy-gaetan-bille-et-sylvain-georges-racontent-leur-rait-2011-104920318.html

    | Roland TISSIER | jeudi 10 mai 2012 à 11:17:27

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font six fois deux ?