home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 134 jours avant le départ du Tour de France 2018, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2018 !
RSS |

Fabian Cancellara prend sa 3ème victoire de Paris-Roubaix dans la 111ème édition !

Ajouté: dimanche 07 avril 2013 à 20:00:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Fabian Cancellara prend sa 3ème victoire de Paris-Roubaix dans la 111ème édition !Spartacus a tenu ses promesses. Malgré une course plein de rebondissements, le coureur suisse Fabian Cancellara a su se placer à l'avant de la course au bon moment et en battant au sprint le jeune belge Sep Vanmarcke il rentre chez lui avec son troisième pavé souvenir !

    Le résumé de Paris-Roubaix 2013

    Malgré le soleil déjà bien présent au départ de la 111ème édition de Paris-Roubaix, les coureurs ne venaient que très timidement au contrôle de signature ce matin.

    Le grand favori, Fabian Cancellara (Radioshack-Leopard), était le dernier à signer la feuille d'émargement avec le regard déjà tourné vers le vélodrome à Roubaix.

    Après différentes tentatives sans succès dès le départ, c'est au kilomètre 18, à Noyon, qu'Eloy Teruel (Movistar Team) est à l'initiative d'une échappée à 13, avec Gert Steegmans (Omega Pharma-QuickStep), Bjorn Thurau (Europcar), Bob Jungels (Radioshack-Leopard), Gatis Smukulis (Katusha), Jacob Rathe (Garmin-Sharp), Jens Debusschere (Lotto-Belisol), Frederik Veuchelen (Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team), Michael Morkov (Team Saxo-Tinkoff), Evaldas Siskevicius (Sojasun), Guillaume Boivin (Cannondale Pro Cycling), Clément Koretzky et Benjamin Le Montagner (Bretagne-Séché Environnement).

    L'échappée à Saint-QuentinLeur écart reste néanmoins faible, en se stabilisant à 35 secondes, probablement notamment à la vitesse élevée en ce début de la course. En effet, l'échappée a avalé pas moins de 49,9 kilomètres dans la première heure de course et le peloton roulait à peu près à la même allure.
    Au passage à Saint-Quentin, il ne restait plus que 25 secondes de cet écart et un peu plus tard plus que 10 coureurs dans l'échappée puisque Siskevicius, Teruel et Le Montagner abandonnent alors l'effort en tête de la course et l'aventure se termine également assez rapidement pour les autres coureurs en tête, à l'exception de Koretzky et Veuchelen qui tentent dans un premier temps de rester isolés. Au kilomètre 73, avant même de rentrer dans le premier secteur pavé, ce dernier duo de tête est aussi avalé par le peloton.

    Le peloton groupéPlusieurs nouvelles tentatives suivent alors mais c'est en peloton groupé que la course rentre dans le premier secteur pavé à Troisvilles. C'est dans ce secteur pavé que c'est au tour de Stijn Vandenbergh (Omega Pharma-QuickStep), Marcel Sieberg (Lotto-Belisol) et Bert de Backer (Team Argos-Shimano) mais leur tentative échoue également avant de rentrer dans le 3ème secteur pavé.

    Peu après que Stuart O'Grady (Orica-GreenEDGE), Matthew Hayman (Team Sky) et à nouveau Gert Steegmans et Clément Koretzky tentent leur chance dans un nouveau quator de tête, Yoann Offredo fait une chute très malheureuse. En effet, le coureur de l'équipe FDJ qui a fait son retour dans le peloton professionnel Stuart O'Grady, Gert Steegmans, Matthew Hayman & Clément Koretzky cette année est victime d'un moment d'inattention quand il regarde derrière lui et fonce en même temps sur un terre-plein central et son panneau de signalisation. La course se termine ainsi pour le coureur francilien qui est transporté à l'hôpital où on s'est occupé de son menton et son coude droit ...

    Sous contrôle de l'équipe Radioshack-Leopard, le peloton laisse un petit écart aux 4 hommes de tête, avec une valeur maximale autour des 2 minutes. A l'entrée de la fameuse Trouée d'Arenberg leur écart est toujours de 1'20" quand Taylor Phinney (BMC Racing Team) est à l'origine de cassures qui se produisent dans le peloton qui se rapproche au passage un peu plus encore du groupe de tête. A environ 75 kilomètres de l'arrivée Matthew Hayman et Gert Steegmans continuent en duo de tête, alors que les deux autres coureurs de l'ancien groupe de tête sont rejoints par Michael SchärMichael Schär (BMC Racing Team) et ce dernier rejoint au final le duo de tête à 58 kilomètres de l'arrivée alors que Damien Gaudin (Europcar) se trouve alors également en contre et au final le vainqueur de Cholet-Pays de Loire 2013 les rejoint.

    A l'entrée du secteur pavé de Mons-en-Pévèle, à 48 kilomètres de l'arrivée, on constate néanmoins que tout cela a été pour rien, puisqu'un petit peloton se regroupe alors en tête de la course. Dans les kilomètres et les secteurs pavés qui suivent, ce groupe se divise alors à nouveau en 3 petits groupes avec Stijn Vandenbergh, Damien Gaudin, Sep Vanmarcke (Blanco Pro Cycling Team) et Sebastian Langeveld en tête alors que Luca Paolini (Katusha), Greg van Avermaet (BMC Racing Team), Juan Antonio Flecha (Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team) et Zdenek Stybar (Omega Pharma-QuickStep) les suivent à quelques mètres, eux-mêmes suivis par Fabian Cancellara, Niki Terpstra (Omega Pharma-QuickStep), Bernhard Eisel (Team Sky) et Lars Boom (Blanco Pro Cycling Team).

    A une trentaine de kilomètres de l'arrivée, les deux premiers groupes fusionnent alors que Cancellara montre qu'il mérite vraiment le surnom Spartacus en partant pour rejoindre les 8 hommes de tête. Au moment où il revient sur eux, Stijn Vandenbergh et Sep Vanmarcke décident alors ne pas se faire avoir aussi facilement par le coureur suisse et sortent en tête de l'échappée. Dans le secteur pavé numéro 6 Spartacus lance alors à nouveau la poursuite, avec Zdenek Stybar dans sa roue et à 21 kilomètres de l'arrivée on a ainsi à nouveau un quator de tête.

    Sep Vanmarcke & Fabian CancellaraAu Carrefour de l'Arbre, qui a souvent une influence importante sur le déroulé de la course, c'est alors un malheureux contact avec un spectateur qui ne faisait pas suffisamment attention, qui donne lieu à une chute pour Stijn Vandenbergh, qui perd ainsi sa place dans le groupe de tête. Stybar aussi perd sa place dans le groupe de tête, suite à un dérapage sur un pavé. Il ne reste donc plus que Fabian Cancellara et Sep Vanmarcke en tête de la course.

    Visiblement Spartacus n'est pas serein avec le jeune coureur belge à ses côtés, ne connaissant probablement pas bien ses qualités de sprinteur. En effet, à 4 kilomètres de l'arrivée le coureur suisse passe à l'attaque mais n'arrive pas à lâcher Vanmarcke. C'est donc au sprint à deux que se termine Paris-Roubaix 2013 et à ce jeu c'est Fabian Cancellara qui le remporte, prenant ainsi sa 3ème victoire à l'Enfer du Nord et signant le deuxième doublé Tour des Flandres / Paris-Roubaix, après 2010.

    Le classement de Paris-Roubaix 2013

    Fabian CancellaraVoici le top 10 de Paris-Roubaix 2013 :

    1/ Fabian Cancellara (Radioshack-Leopard) - 5h45'33"
    2/ Sep Vanmarcke (Blanco Pro Cycling Team)
    3/ Niki Terpstra (Omega Pharma-QuickStep) - +0'31"
    4/ Greg van Avermaet (BMC Racing Team)
    5/ Damien Gaudin (Europcar)
    6/ Zdenek Stybar (Omega Pharma-QuickStep) - +0'39"
    7/ Sebastian Langeveld (Orica-GreenEDGE)
    8/ Juan Antonio Flecha ((Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team)
    9/ Alexander Kristoff (Katusha) - +0'50"
    10/ Sébastien Turgot (Europcar)

    Les photos et la vidéo de Paris-Roubaix 2013

    Vous trouverez une sélection de 66 photos de Paris-Roubaix 2013 dans la rubrique photos correspondante :

    >> Les photos de Paris-Roubaix 2013

    Suivra également une vidéo avec quelques images de la course sur les pavés !

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook ou Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 2 commentaires | lu 6205x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Paris-Roubaix| Classiques | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 2 commentaires!
  1. Was weer een pracht koers! Heb jij ook genoten?
    Ben benieuwd naar je foto's.

    | Tonn Vergouwen | dimanche 07 avril 2013 à 23:21:00

  2. Bonjour !
    Vraiment un super dimanche !
    J'ai emprunté le parcours (pavés) à partir du Carrefour de l'Arbre jusqu'au parc du pêcheur en vélo, une heure avant le passage des coureurs sous les applaudissements de quelques spectateurs...
    Le plus drôle, c'est qu'en quittant GRUSON, juste avant d'attaquer la montée du pont qui enjambe l'autoroute, je suis tombé sur une band joyeuse de supporters Flamands (un peu alcoolisés) qui dansaient autour de leur camping-car...une ambiance superbe !..Lorsqu'ils m'ont vu arrivé..."Vélo", Vélo, Vélo !....j'ai fait semblant de sprinter en passant devant eux...ils m'ont accompagné jusqu'en haut du pont en chantant avec leurs drapeaux jaune au lion au vent...et en me poussant jusqu'à deux motards pliés en deux qui surveillaient le pont tout là-haut. C'est aussi ça le Paris-Roubaix "la FÊTE" !

    | HONORÉ BONNET | lundi 08 avril 2013 à 12:14:02

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font neuf plus neuf ?