home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 138 jours avant le départ du Tour de France 2018, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2018 !
RSS |

La procédure de sélection des UCI ProTeams expliquée - infographie !

Ajouté: dimanche 09 décembre 2012 à 20:23:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    La procédure de sélection des UCI ProTeams expliquée - infographie !On attend pour l'instant toujours l'annonce officielle de la liste des 18 UCI ProTeams pour 2013 (il ne faut néanmoins pas croire que c'est surprenant ou différents des autres années puisque cette liste est toujours rendue publique que la deuxième semaine de décembre et l'UCI a toujours annoncé le 10 décembre comme la date officielle pour la liste de 2013 ; ce qui est surprenant par contre c'est que l'UCI n'a pas fait d'annonce spécifique autour du 26 novembre comme cela avait été promis en cours de procédure de sélection), mais on saura bientôt quelles seront les équipes de la première division en 2013.

    En attendant la liste définitive, velowire.com pensait qu'il était peut-être intéressant de regarder un peu plus en détail comment se passe cette procédure de sélection puisque tous ses aspects ne semblent pas toujours être très clairs pour tout le monde ! L'infographie* de cet article tente de vous donner une idée plus claire sur comment ça marche et pourquoi certaines équipes sont appelées à venir défendre leur demande de licence devant la Commission des Licences alors que d'autres non.

    Comment les équipes sont sélectionnées ?

    On pourrait résumer la réponse à cette question facilement en disant que cela se fait sur la base de 4 critères : sportif, finances, éthique et administratif. Ce n'est néanmoins pas si facile que ça ...

    En effet, seulement 18 équipes peuvent être une UCI ProTeam chaque année et il y a potentiellement plus de candidats. C'est pour cela que quelques règles existent qui encadrent ces critères afin de pouvoir réduire la sélection à 18 équipes (ou moins).

    Commençons d'abord avec l'infographie* au sujet de la sélection des équipes qui devrait vous permettre de comprendre un peu mieux ce qui est expliqué dans la suite de cet article (cliquez dessus pour zoomer et cliquer ensuite - si nécessaire - sur les flèches en bas à droite pour voir l'image à sa taille d'origine) :
    La procédure de demande de licence pour les UCI ProTeams - © velowire.com
    La procédure de demande de licence pour les UCI ProTeams - © velowire.com

    Pour lire cette infographie, pensez à la lire de gauche à droite et de haut en bas pour la partie droite.

    Enregistrement ou dépôt de candidature ?

    N'importe quelle équipe (existante ou fraîchement créée) peut demander une licence UCI ProTeam. On distingue trois cas:
    - Si une équipe a une licence UCI ProTeam valable, l'équipe demandera simplement un enregistrement en tant qu'UCI ProTeam pour l'année à venir (les équipes au-dessus de la ligne rouge au centre de l'image) ; chaque équipe détenant une licence valable doit ce faire chaque année, peu importe la durée de validité restante de la licence UCI ProTeam correspondante. Cela permet en quelque sorte d'avoir un garde-fou pour des équipes qui par exemple se comportent vraiment mal puisqu'autrement elles ne seraient plus évaluées pendant toute la période de validité de la licence UCI ProTeam
    - Si une équipe a une licence UCI ProTeam qui expire à la fin de l'année qui précède l'année pour laquelle elle demande une licence UCI ProTeam (contrairement au calendrier cycliste UCI qui démarre en octobre pour certains des calendriers continentaux, l'enregistrement en tant qu'UCI ProTeam est valable sur une année calendaire, tout comme l'UCI WorldTour couvre une année calendaire), elle envoie une candidature (le fait qu'elle demande un renouvellement ne lui donne pas plus de droits qu'une équipe qui demande la licence pour la première fois)
    - Si une équipe n'a pas de licence UCI ProTeam, elle envoie également une candidature
    Les deux dernières catégories sont sous le séparateur rouge.

    Critère sportif

    Le premier critère évalué, et qui peut être éliminatoire en soi, est le critère sportif. Un calcul compliqué, basé sur les performances des 12 coureurs de chaque équipe ayant le plus de points, également appelé valeur sportive, en est à la base. The Inner Ring a récemment publié un article sur ce sujet et donné quelques informations sur les bases de calcul pour cette valeur sportive.

    Sur cette base, toutes les équipes sont classées de 1 à N avec N étant le nombre d'équipes pris en considération.

    Il ne faut pas oublier que le règlement UCI précise qu'il ne peut y avoir plus de 18 équipes UCI ProTeam. Si N dépasse les 18 de beaucoup et que ces équipes sont toutes candidates à une licence, il y aura donc forcément beaucoup de refus pendant la procédure de sélection.
    La valeur sportive est la première étape dans cette procédure de sélection. En effet, si votre classement est 21 ou plus, vous êtes automatiquement refusé pour la licence UCI ProTeam puisque seules les 20 premières équipes peuvent passer à l'étape suivante** (le premier NOK dans l'infographie).

    Pour les équipes en places 1 à 15, l'article 2.15.011b du règlement de l'UCI dit :
    • Une équipe figurant parmi les 15 premières équipes du classement de la valeur sportive est de ce fait réputée satisfaire au critère sportif.

    En conséquence, ce critère n'est par la suite plus évalué pour ces équipes (le premier OK vert dans l'infographie).

    Pour les équipes en places 16 à 20, la Commission des Licences doit vérifier si le critère sportif est atteint, en prenant en compte des choses comme des blessures de coureurs, le type d'événements dans lesquels une équipe a participé et la plus vague homogénéité de l'équipe.

    La Commission des Licences et les autres critères

    Souvent, on voit des réactions de surprise quand il est annoncé qu'une équipe doit défendre sa demande de licence devant la Commission des Licences. C'était cette année par exemple le cas pour l'équipe Garmin-Sharp comme on peut le voir dans le Tweet de Jonathan Vaughters ci-dessous :


    Regardons un peu plus en détail cette question. En-dehors du critère sportif, deux autres critères sont évalués par l'administration de l'UCI: les critères éthique et administratif. Par ailleurs, un commissaire aux comptes agréé par l'UCI (si je ne me trompe pas, ça a toujours été Ernst & Young et à ce jour c'est toujours eux qui le font) évaluu le critère finances. Dans l'infographie vous trouverez une liste des aspects qui sont évalués pour ces critères.

    Alors, qui doit défendre sa demande de licence devant la Commission des Licences ?
    Trois groupes d'équipes en fait :
    1/ les équipes qui ont fait un dépôt de candidature, c'est-à-dire celles qui demandent une licence pour la première fois ou celles qui demandent un renouvellement, peu importe leur place dans le classement par valeur sportive (au-dessus ou en-dessous de la limite de la 16ème place ; tant qu'elles ont obtenu un classement au-dessus des 21)
    2/ les équipes classées entre 16 et 20 en valeur sportive, qu'elles aient envoyé une candidature ou une simple demande d'enregistrement
    3/ les équipes qui ont atteint le critère sportif (parmi les 15 premières places) mais dont le dossier présente des anomalies dans le cadre de leur demande d'enregistrement

    Garmin-Sharp était dans la première catégorie d'équipes et il n'y avait donc aucun problème avec leur candidature et c'est probablement cela qui a gêné Vaughters quand on lui a demandé pourquoi son équipe devait passer devant la Commission des Licences.

    La Commission des Licences prend ensuite une décision sur la base des 4 critères (ou sur la base des 3 critères restants pour la troisième catégorie puisque celles-ci sont considérées comme ayant passé le critère sportif), en réduisant ainsi le nombre d'UCI ProTeam enregistrés tous les ans au maximum de 18 (ou moins).

    Si la Commission de Licences prend une décision sur un UCI ProTeam qui a encore une licence valable (au-dessus de la ligne rouge), elle décide en réalité simplement de l'enregistrement pour l'année suivante. Si elle prend une décision sur un UCI ProTeam demandant un renouvellement de sa licence ou sur une équipe qui demande une licence UCI ProTeam alors qu'elle n'en avait pas l'année qui précède celle pour laquelle la licence est demandée, la commission décidé de l'attribution ou non de la licence UCI ProTeam. Si elle attribue une licence, elle procède automatiquement également à l'enregistrement de l'équipe pour l'année suivante.

    Une licence UCI ProTeam est attribuée pour 4 ans, sauf dans deux cas :
    - si l'équipe a demandé de réduire la durée à 2 ou 3 ans (une équipe ne peut pas demander à la limiter à seulement un an) ; l'équipe doit faire cette demande dans son dossier de candidature et doit motiver sa demande
    - si un ou plusieurs des 4 critères donnent la commission à croire qu'il est mieux de ne pas attribuer une licence de 4 ans ; dans ce cas la Commission doit argumenter sa décision concernant la réduction de la durée et elle peut réduire la durée de la licence à 1, 2 ou 3 ans

    Le calendrier pour la procédure de sélection

    Un calendrier spécifique existe pour les candidatures ou les demandes d'enregistrement pour une licence UCI ProTeam. Ce calendrier est visible dans le tableau suivant :
    dateévénement
    1er août A-1Chaque UCI ProTeam avec une licence valable pour l'année A et chaque candidat doit envoyer à l'UCI le texte de sa garantie bancaire (FR/EN/IT/ES) et du modèle de contrat(s) avec ses coureurs (FR/EN), uniquement pour information.

    Ce jour commence également la période de transferts qui durera jusqu'au 31 décembre A-1.
    1er octobre A-1L'UCI ProTeam ou la candidate doit soumettre à l'UCI un dossier complet avec de nombreuses informations, dont les détails d'au moins 10 contrats de coureurs signés
    quelques jours plus tardL'UCI publie sur son site web la list des UCI ProTeams ou demandeurs de licence qui ont soumis un dossier d'enregistrement contenant l'ensemble des documents essentiels. L'objectif de cette publication est de clarifier la situation pour chacune des parties puisque les coureurs ont par exemple le droit de mettre fin à leur contrat s'ils réalisent à cette date que leur (future) équipe n'a pas correctement soumis son dossier d'enregistrement
    15 octobre A-1A cette date, le nombre de contrats de coureurs signés doit être au moins de 20
    1 novembre A-1Les dossiers d'enregistrement de toutes les équipes ont été analysés par l'administration de l'UCI et par le commissaire aux comptes agréé par l'UCI (Ernst&Young) en ce qui concerne le critère financier. L'administration de l'UCI administration soumet les différents dossiers et rapport à la Commission des Licences si besoin. Pour chacun des UCI ProTeams avec une licence valable pour qui le dossier est en ordre sur l'ensemble des 4 critères, l'UCI procède immédiatement à l'enregistrement.
    quelques jours plus tardL'UCI publie sur son site web la liste des UCI ProTeams qui ont été enregistrés au 1er novembre et la liste des équipes qui doivent défendre leur demande d'enregistrement (et/ou candidature à une licence) devant la Commission des Licences.
    20 novembre A-1La Commission des Licences doit rendre sa décision. Elle rendra sa décision le plus vite possible mais au plus tard pour cette date.
    1 décembre A-1A cette date, tous les contrats de coureurs doivent avoir été soumis. Ils doivent être au moins au nombre de 23 mais il peut y en avoir jusqu'à 30 en fonction du nombre de néo-pros
    1er janvier ALes 18 enregistrements de licences UCI ProTeams prennent effet et le resteront (sauf si une licence est annulée par la Commission des Licences pour une raison importante entre-temps) jusqu'au 31 décembre A.

    Et en 2013 ?

    Regardons maintenant ce que ça donne pour les enregistrements des UCI ProTeams pour l'année prochaine.

    Tout d'abord il est à noter que sur base de l'article 2.15.218 du règlement UCI
    • Les audiences de la commission des licences ne sont pas publiques. Les délibérations de la commission se tiennent à huis clos

    En conséquence, on peut bien évidemment uniquement baser l'analyse pour 2013 sur les différents communiqués de presse de l'UCI :
    dateévénement
    1er août 2012Aucune information publique disponible
    1er octobre 2012Aucune information publique disponible
    3 octobre 2012L'UCI a publié sur son site web la liste des UCI ProTeams ou demandeurs de licence ayant soumis un dossier d'enregistrement contenant tous les documents essentiels :
    - 12 UCI ProTeams avec une licence valable pour 2013 qui ont demandé leur enregistrement pour 2013 (ASTANA PRO TEAM, BMC RACING TEAM, CANNONDALE, FDJ, KATUSHA, LAMPRE – MERIDA, MOVISTAR TEAM, OMEGA PHARMA – QUICK-STEP CYCLING TEAM, ORICA GREENEDGE, RADIOSHACKNISSAN, SKY PROCYCLING, VACANSOLEIL – DCM PRO CYCLING TEAM).
    - 6 équipes ont demandé soit un renouvellement de leur licence UCI ProTeam ou ont déposé une candidature pour une licence : renouvellement pour AG2R LA MONDIALE, EUSKALTEL EUSKADI, GARMIN SHARP, RABOBANK CYCLING TEAM, TEAM SAXO – TINKOFF et une candidature de TEAM ARGOS – SHIMANO
    15 octobre 2012Aucune information publique disponible
    29 octobre 2012En anticipant la date limite du 1er novembre, l'UCI a publié sur son site web les résultats de l'évaluation du critère sportif.

    Comme d'habitude, les 15 équipes les mieux classées ont été annoncées par ordre alphabétique (ne révelant ainsi pas leur classement) et les 5 équipes classées en 16ème au 20ème position ont été mentionnées spécifiquement avec leur place dans le classement : 16/ TEAM ARGOS – SHIMANO, 17/ LOTTO BELISOL, 18/ FDJ, 19/ TEAM EUROPCAR and 20/ TEAM SAXO – TINKOFF

    Sachant que Team Europcar n'a pas demandé une licence UCI ProTeam, la Commission des Licences avait alors 19 équipes potentielles pour le statut d'UCI ProTeam sur un maximum de 18. En effet, même si Lotto Belisol n'était pas sur la liste annoncé au 3 octobre, l'équipe belge a dû envoyer sa demande d'enregistrement après la deadline du 1er octobre puisqu'elle est arrivée dans cette liste.
    1er novembre 2012Aucune information publique disponible
    2 novembre 2012Après la deadline du 1er novembre, l'UCI a publié sur son site web la liste des UCI ProTeams enregistrés au 1er novembre et leur nationalité (Astana Pro Team (KAZ), BMC Racing Team (USA), Cannondale (ITA), Lampre – Merida (ITA), Omega Pharma – Quick Step Cycling Team (BEL), ORICA GreenEdge (AUS), Sky ProCycling (GBR), Vacansoleil DCM Pro Cycling Team (NED)). Ce sont les 8 équipes ayant encore une licence valable, figurant parmi les 15 premières équipes en valeur sportive et qui selon les rapports de l'UCI et d'Ernst&Young's ont passé les 3 autres critères.

    L'UCI a également publié une liste d'équipes qui doivent défendre leur demande d'enregistrement (et/ou candidature pour une licence) devant la Commission des Licences :
    - dans le cadre du renouvellement de la licence : AG2R La Mondiale, Euskaltel-Euskadi, Garmin Sharp, Former Rabobank et Team Saxo-Tinkoff (5 équipes)
    - en tant qu'équipe candidate en provenance de la deuxième division : Team Argos-Shimano (1 équipe)
    - dans le cadre de leur valeur sportive qui leur donnait un classement entre la 16ème et la 20ème place : FDJ et Lotto Belisol (2 équipes)
    - car l'administration de l'UCI a décidé être incapable d'enregistrer les UCI ProTeams suivants (les "anomalies dans le dossier" qui apparaissent en rouge dans l'infographie) : Katusha, Movistar Team et RadioShackNissan
    20 novembre 2012Aucune information publique disponible
    28 novembre 2012Dans sa communication du 2 novembre, l'UCI annonçait que Peu après le 26 novembre, l'UCI communiquera une première série de décisions de la Commission des Licences en ce qui a trait à l'attribution de licences de première division et l'enregistrement en première ou en en deuxième division.

    Néanmoins, le 28 novembre l'UCI a publié de nouvelles informations sur son site web mais parlait alors uniquement d'enregistrements en deuxième division et non pas des UCI ProTeams. Ce communiqué reconfirmait néanmoins que la Commission des Licences rendra le 10 décembre prochain ses décisions sur l'attribution des Licences des UCI ProTeams (première division).
    1er décembre 2012Aucune information publique disponible
    10 décembre 2012A cette date les équipes qui attendent une décision de la Commission des Licences (une équipe doit disparaître de la liste) saurant donc quelle a été la décision finale. La liste d'UCI ProTeams pour 2013 sera alors probablement publié sur le site web de l'UCI à cette date ou dans les jours qui suivent.
    1er janvier 2013Les 18 enregistrements de licences UCI ProTeams prennent effet et le resteront (sauf si une licence est annulée par la Commission des Licences pour une raison importante entre-temps) jusqu'au 31 décembre 2013.


    Alors ... l'UCI a reconfirmé le 26 novembre que les décisions finales seront prises le 10 décembre, mais n'est-ce pas un peu tard ? En effet, je ne pense pas être le seul à lire dans le règlement de l'UCI même :
    • La commission statue dans les plus brefs délais et, dans la mesure du possible, avant le 20 novembre précédant la première année de licence

    OK, cela concerne a priori uniquement les candidats mais cela voudrait au moins dire que le statut de l'équipe Team Argos-Shimano (et de celles qui renouvellent) devrait déjà être connue et elle ne l'est pas ! Il n'y a aucune information sur la deadline pour les autres équipes qui doivent passer devant la Commission des Licences pour d'autres raisons ... Jérémy Roy expliquait récemment dans L'Equipe quel impact ce genre de décisions tardives peuvent avoir sur une équipe et sur ses coureurs (si une équipe n'obtient pas le statut UCI ProTeam elle doit probablement laisser partir quelques uns de ses coureurs et ceux-ci auront alors du mal à trouver une nouvelle équipe !).

    * comme la procédure est assez complexe c'est finalement plus info que graphique, mais je pense qu'elle vous permettra quand même de comprendre le tout plus facilement
    ** une équipe peut alors toujours demander une licence UCI Continental Pro (deuxième division) ou même une licence UCI Continental (troisième division)
    *** le nombre maximal de coureurs dans un UCI ProTeam est de 28 si l'équipe n'a pas de néo-pros ; si elle a 1 néo-pro le nombre maximal passe à 29 et si l'équipe a entre 2 et 5 néo-pros (5 étant le nombre maximal de néo-pros dans un UCI ProTeam !) le maximum s'élève à 30

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook ou Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 4 commentaires | lu 11943x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : UCI ProTour| Cyclisme en général (hors Tour de France) | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 4 commentaires!
  1. .... and what is the sanction against the UCI for being so late on it's agenda? A fine? It must be intolerable to sponsors and suppliers to not know what the status of their team is until the last minute.

    | pugdog | dimanche 09 décembre 2012 à 21:35:35

  2. Thank you for posting the great content…I was looking for something like this…I found it quiet interesting, hopefully you will keep posting such blogs….Keep sharing

    | indoor cycling dvd | lundi 10 décembre 2012 à 8:00:39

  3. Bonjour,

    Merci Thomas pour cet excellent article qui explique bien le problème que pose l'UCI aux équipes et aux coureurs. J'espère que la FDJ sera une proteam l'année prochaine, puisque déjà que Bernaudeau ne veut pas y voir Europcar à l'heure actuelle (en même temps cela se comprend, pourquoi dépensé l'argent qu'on a pas pour embaucher et partir à l'autre bout du monde pour faire des courses exotiques récentes qui n'ont pas le charme du Langkawi).

    En plus je trouve cela abhérant de prendre en compte les points de tous les coureurs et toutes les équipes alors qu'en worldtour seules les proteams peuvent marquer des points, après il ne faut pas s'étonner que l'année dernière Saxo-bank et AG2R ont embauché n'importe qui (qui ne sont déjà plus dans l'effectif) et que cette année c'est Euskaltel qui fait de même.

    Je souhaiterais savoir si AG2R est enregistrée puisque l'équipe ne la mentionne pas comme équipe dans l'attente ?

    | Aurélien M. | lundi 10 décembre 2012 à 9:03:42

  4. @pugdog: since there's no official deadline mentioned in the UCI regulations, I'm afraid .. there's no sanction either. Apart from making themselves look a little bit more ridiculous of course.

    @Aurélien : merci :-). En ce qui concerne l'équipe AG2R La Mondiale, ci-dessus elle est bien indiquée parmi les équipes à passer devant la Commission des Licences (puisqu'il s'agit d'une demande de renouvellement) mais comme elle figure parmi les 15 équipes les mieux classées pour le critère sportif elle a de fortes chances de passer si le reste de son dossier est en règle (et il n'y a pas vraiment de raison de croire qu'il ne le soit pas).

    | Thomas Vergouwen | lundi 10 décembre 2012 à 11:51:53

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font neuf fois neuf ?