home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 134 jours avant le départ du Tour de France 2018, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2018 !
RSS |

Ryan Roth sort en premier des ribinous et remporte le Tro Bro Léon 2012

Ajouté: dimanche 15 avril 2012 à 20:32:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Ryan Roth sort en premier des ribinous et remporte le Tro Bro Léon 2012Le Tro Bro Léon 2012 s'est déroulé sous un superbe soleil cet après-midi et les ribins ont finalement délivré un vainqueur inconnu mais pas vraiment surprenant, en la personne de Ryan Roth de l'équipe Spidertech Powered by C10. Pas surprenant puisqu'il s'agit d'un ancien champion de cyclo cross canadien (en saison 2000/2001 chez les juniors) et que ses qualités de cyclo cross man ont donc dû l'aider sur les ribinous aujourd'hui.

    Le résumé du Tro Bro Léon 2012

    Après le départ de la course des ribinous ce matin sous l'oeil avisé de Jean-Paul Mellouet (le créateur de l'épreuve), quelques tentatives d'échappée ont précédé celle de 5 coureurs au kilomètre 20 : Jacek Morajko pour l'équipe Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team, Remi Cusin pour Team Type 1-Sanofi, Clément Koretzky et Pierre-Luc Périchon pour le Team La Pomme Marseille et Benoit Jarrier pour Véranda Rideau-Super U.

    Le groupe de tête11 kilomètres plus loin, leur avance est déjà de 44 secondes mais différents groupes de contre-attaque se lance alors et Jérémy Roy (FDJ BigMat) se positionne en tête du peloton pour essayer de le ramener sur les hommes de tête. Cela a temporairement fait baisser l'écart mais malgré les efforts derrière les hommes de tête, qui ont alors perdu Pierre-Luc Périchon, ceux-ci ont pu creuser leur écart jusqu'à 6'20" à l'entrée du ribin numéro 8 de Lanarvily.
    Un nouveau groupe de 9 puis 7 contre-attaquants se lance alors à leur poursuite mais au moment où ceux-ci ont fait baisser l'écart à 3'25", ceux-ci sont également repris par le peloton, alors emmené par l'équipe AG2R La Mondiale qui roulait pour une arrivée au sprint pour Jimmy Casper.

    Depuis le groupe de tête, Benoit Jarrier décide alors d'attaquer et de se lancer dans une aventure solitaire qu'il a continué jusqu'à dans les tours de circuit autour de la ville de Lannilis.
    Eric Berthou seul en têteUne fois repris par le groupe des poursuivants, c'était au tour d'Eric Berthou (Bretagne-Schuller) de prendre le relais et de faire 2 tours de circuit en tête. Derrière lui Ryan Roth (Spidertech Powered by C10) et Benoit Jarrier continuaient la poursuite et dans le dernier tour c'était finalement Ryan Roth qui a repris Eric Berthou et a terminé la course en solitaire. Derrière lui, Benoit Jarrier a été récompensé pour ses efforts en tête de la course tout au long de la journée par une deuxième place, devant Guillaume Boivin, coéquipier de Ryan Roth.

    Les photos du Tro Bro Léon 2012

    Vous pouvez d'ores et déjà consulter une bonne collection de photos du Tro Bro Léon, qui sera complétée demain :

    >> Les photos du Tro Bro Léon 2012

    Les classements du Tro Bro Léon 2012

    Le classement général de la course

    Le podium du Tro Bro Léon 2012Voici le top 10 du Tro Bro Léon 2012 :

    1/ Ryan Roth (Team Spidertech Powered by C10) - 5h15'40"
    2/ Benoit Jarrier (Véranda Rideau-Super U) - +0'13"
    3/ Guillaume Boivin (Team Spidertech Powered by C10) - +0'37"
    4/ Arnaud Démare (FDJ BigMat)
    5/ Kristof Goddaert (AG2R La Mondiale)
    6/ Lloyd Mondory (AG2R La Mondiale)
    7/ Aleksejs Saramotins (Cofidis, le crédit en ligne)
    8/ Jérémie Galland (Saur-Sojasun)
    9/ Romain Feillu (Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team)
    10/ Tony Hurel (Team Europcar)

    Le classement des sprints

    Remi CusinSur les 4 sprints, le premier (à Ploudalmézeau) a été remporté par Benoit Jarrier (Véranda Rideau-Super U), le deuxième et troisième (à Plabennec et Lesneven) par Remi Cusin (Team Type 1-Sanofi) et le dernier (à Lannilis) par Eric Berthou (Bretagne-Schuller).

    C'est donc le coureur français de l'équipe américaine qui remporte le classement des sprints et un beau trophée :

    1/ Remi Cusin (Team Type 1-Sanofi) - 11 points
    2/ Benoit Jarrier (Véranda Rideau-Super U) - 9 points
    3/ Eric Berthou (Bretagne-Schuller) - 5 points
    4/ Ryan Roth (Team Spidertech Powered by C10) - 3 points
    5/ Pierre-Luc Périchon (Team La Pomme Marseille) - 3 points

    Classement de meilleur grimpeur

    Clément KoretzkyDans le groupe de tête, Clément Koretzky (Team La Pomme Marseille) est arrivé premier aux points référencés pour le classement de meilleur grimpeur à Coatquennec, Le Vern et Kervaro et c'est donc lui qui remporte le classement de meilleur grimpeur :

    1/ Clément Koretzky (Team La Pomme Marseille) - 15 points
    2/ Benoit Jarrier (Véranda Rideau-Super U) - 4 points
    3/ Remi Cusin (Team Type 1-Sanofi) - 3 points

    Le classement de la Coupe de France PMU

    Samuel DumoulinPas de changements très visibles en tête du classement de la Coupe de France PMU mais Arnaud Démare (FDJ BigMat) se rapproche quand même de nouveau de Samuel Dumoulin (Cofidis, le crédit en ligne), qui reste pour l'instant en tête. La Coupe de France PMU 2012 pourrait donc très bien devenir un vrai duel entre ces deux coureurs :

    1/ Samuel Dumoulin (Cofidis, le crédit en ligne) - 91 points
    2/ Arnaud Démare (FDJ BigMat) - 88 points
    3/ Julien Simon (Saur-Sojasun) - 75 points
    4/ Jérémie Galland (Saur-Sojasun) - 52 points
    5/ Florian Vachon (Bretagne-Schuller) - 50 points

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook ou Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 1 commentaire | lu 6784x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Tro Bro Léon| Coupe de France PMU | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 1 commentaires!
  1. Eric Berthou, complètement roti, rejoint et déposé par ses adversaires à cause d'une fringale. Mais où était son directeur sportif? L'une des 2 voitures qui le suivait ne pouvaient-elle pas lui donner une barre ou une banane. Les coureurs n'avaient pas d'oreillette, c'est très bien mais la course étant télévisée en direct, les directeurs sportifs pouvaient être renseignés sur la situation. Je ne comprends pas qu'avec son expérience Berthou n'ait pas été plus précautionneux. Il l'a payé au prix fort. Dommage.

    | Gilbert LE LOUPP | mercredi 18 avril 2012 à 0:14:22

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font neuf plus neuf ?