home | Nederlands | English | Français
> blog
> photographs
> UCI cycling calendar
> it's your Tour!
> videos
> guestbook
> search engine
> my CV
> >> copyright <<



follow velowire on Instagram
   
  • Latest photos on this site:
only 203 days to go until the start of the Tour de France 2020, in the mean time check out the 2019 UCI cycling calendar!
RSS |

It's your Tour: Tour de France n°15

Un nouveau parcours pour un nouveau scénario.

reply create a new Tour (discussion thread)
  • created by Guillaume on saturday 19 October 2019 at 1:11:07 | viewed 345 times | 3 messages


    Guillaume - on saturday 19 October 2019 at 1:11:07 permalink

    Sur un parcours fictif davantage tourné vers l'Europe, un Tour toujours en quête de nouveautés et qui est conçu pour être plus ouvert, pas seulement destiné aux meilleurs grimpeurs.

    3471 kilomètres sépareront les rives du lac de Constance à Clermont-Ferrand, dont 55 en contre-la-montre individuel, en passant par 27 cols répertoriés 2ème, 1ère et HC.
    Six pays seront également traversés par la course.




    Étape 1 - Constance (ALL) > Lindau (ALL) - 173,5 km

    Le fil rouge de ce début de Tour est plutôt bleu, puisqu'il s'agit du lac de Constance. Les trois premières étapes auront toutes à un moment ou un autre ce décor sublime. Aux confins de l'Allemagne et de la Suisse, Constance sera le point de départ de ces trois journées.
    Pour la première étape intégralement tracée en territoire allemand, les coureurs parcourront sur un terrain relativement plat la rive nord du lac de Constance. Entre Untersee et Obersee, le peloton ne quittera pas les bords du lac, à l'exception d'un passage du côté de Ravensburg, dont le nom est évocateur pour les publivores amateurs de jeux de société. Point de surprise à attendre du côté de l'île bavaroise de Lindau, les sprinteurs seront les premiers à lutter pour le maillot jaune.




    Côtes du jour :
    Côte de Riedetsweiler (508 m/4C/2,8 km à 3,7 %)
    Côte de Mennisreute (589 m/4C/4,7 km à 3,2 %)


    Étape 2 - Bregenz (AUT) > Feldkirch (AUT) - 204,5 km

    Le tour du lac de Constance nous permettra de découvrir une nouvelle destination dans le cadre du Tour de France. Durant toute une journée, c'est en Autriche que les coureurs se livreront bataille. Dans le Land de Vorarlberg, le changement de braquet sera déjà de rigueur. Si le départ des bords du lac de Constance et les quelques kilomètres dans la vallée du Rhin ne sont pas difficiles, la suite sera un peu différente. Faire une étape en Autriche permet d'aller chercher les premiers cols alpins de ce Tour de France. Ce sera d'ailleurs sur cette étape que le toit du Tour sera franchi. Beaucoup de dénivelé pour de l'animation on l'espère.



    Côtes et cols du jour :
    Côte de Gampelün (719 m/3C/2,7 km à 8,5 %)
    Flexenpass (1771 m/1C/10,1 km à 6,9 %)
    Furkajoch (1759 m/1C/15,6 km à 5,9 %)
    Côte de Dünserberg (1115 m/2C/8,9 km à 6,5 %)


    Étape 3 - Saint-Gall (SUI) > Fribourg-en-Brisgau (ALL) - 208,5 km

    Changement de pays pour cette étape qui débutera au sud du lac de Constance. Saint-Gall, la sixième ville de Suisse, accueillera le départ d'une longue étape en direction de l'Allemagne. Si la partie initiale de l'étape dans les cantons suisses de Saint-Gall, de Thurgovie et de Schaffhouse est globalement plate, le retour en Allemagne marquera le retour du relief. Après avoir approché les superbes chutes du Rhin, le peloton se dirigera vers le massif de la Forêt-Noire. Les difficultés iront crescendo jusqu'au final où on l'espère, certaines attaques se déclencheront avant de dévaler jusque Fribourg-en-Brisgau, ville connue pour son université, son écoquartier Vauban...et ses caniveaux si particuliers qui la traversent que l'on appelle les "Bächle".



    Côtes du jour :
    Côte d'Alphof (664 m/4C/4,2 km à 5,1 %)
    Côte de Birkendorf (784 m/3C/1,9 km à 7,6 %)
    Côte du Feldberg (1235 m/3C/4,3 km à 6 %)
    Montée de Hohtann (1187 m/1C/9,4 km à 6,8 %)
    Montée de Gießhübel (1057 m/2C/5,2 km à 8,7 %)


    Étape 4 - Neuf-Brisach > Haguenau - 180 km

    Retour en France par la célèbre ville fortifiée de Neuf-Brisach, à la forme octogonale quasi parfaite. Entre plaine d'Alsace et Vosges, il n'y aura pas beaucoup de difficultés. Les équipes de sprinteurs maîtriseront les coureurs échappés, en passant sans encombres les quelques reliefs du jour. À Haguenau, dont la forêt est la plus étendue d'Alsace, les candidats au maillot vert seront devant et se joueront la gagne lors du sprint final.



    Côtes et cols du jour :
    Côte de Husseren-les-Châteaux (376 m/4C/3,5 km à 5,1 %)
    Col du Brand (322 m/4C/1,3 km à 6,3 %)
    Col de Steige (549 m/4C/3,8 km à 4,4 %)


    Étape 5 - Phalsbourg > Sarrebourg - 30,5 km - CLM individuel

    Les coureurs ont rendez-vous avec le chrono pour cette étape. De la ville fortifiée de Phalsbourg, rendue célèbre par G.Bruno dans le livre "le Tour de la France par deux enfants" qui y situa le début de ce conte patriotique, dans ces temps où les Français avaient soif de revanche après la perte de l'Alsace et de la Moselle à l'issue de la guerre de 1870. Dans les Vosges du Nord, où l'on apercevra notamment le plan incliné de Saint-Louis-Arzviller, ascenseur à bateaux reconnu comme patrimoine du XXème siècle, il n'y aura pourtant pas de grandes difficultés pour freiner les meilleurs rouleurs.




    Étape 6 - Château-Salins > Saint-Dizier - 171,5 km

    La petite cité du Saulnois, le pays du sel, où l'on extrayait le sel dès le XIVème siècle, accueillera le départ d'une étape sans grand relief. Quelques côtes ponctuent certes l'étapes, mais rien de décisif. L'étape traversera Pont-à-Mousson, important centre sidérurgique lorrain, avant de se diriger vers la Meuse. Le lac de Madine, Saint-Mihiel (la petite Florence lorraine) ou encore Bar-le-Duc seront situés sur le parcours, avant de rejoindre la Haute-Marne. À Saint-Dizier, au cœur du Perthois, les sprinteurs seront de nouveau aux avant-postes.



    Côtes du jour :
    Côte de Woinville (396 m/4C/2,7 km à 5,4 %)
    Côte de Polval (285 m/4C/1,5 km à 6,7 %)


    Étape 7 - Vitry-le-François > Laon - 186,5 km

    Dans la Marne, Vitry-le-François, ville édifiée sous le règne de François Ier pour remplacer la ville détruite de Vitry-en-Perthois, accueillera le départ d'une étape où les puncheurs pourront se montrer. Pas de difficultés dans la vallée de la Marne, jusqu'aux abords de la montagne de Reims. La côte de Mutigny, désormais célèbre pour l'attaque décisive de Julian Alaphilippe sur la route d'Épernay fera mal aux jambes, avant d'enchaîner les petites côtes du Laonnois. Pas forcément très dures, mais usantes, elles devraient permettre aux meilleurs de se mettre en avant sur les pentes de Laon, la "montagne couronnée" dominée par sa cathédrale gothique.



    Côtes du jour :
    Côte de Mutigny (199 m/3C/1 km à 11,9 %)
    Côte de Pargnan (171 m/4C/2,4 km à 4,7 %)
    Côte de Cerny-en-Laonnois (184 m/4C/1,2 km à 6,8 %)
    Rampe d'Ardon (160 m/4C/1,6 km à 5 %)
    Rampe Saint-Marcel (164 m/4C/1 km à 7,4 %)


    Étape 8 - Laon > Monthermé - 203 km

    Le Tour quittera la préfecture de l'Aisne en direction des Ardennes et ses petites montagnes couvertes par les forêts. Pas de difficultés dans la traversée du Laonnois et de la Thiérache, mais dans les Ardennes, le programme sera tout autre. Il y aura du relief au menu côté français comme côté belge, et un homme fort s'imposera sans doute à Monthermé, ville située sur un méandre de la Meuse.



    Côtes du jour :
    Côte du Mont Malgré-Tout (442 m/2C/4,4 km à 7 %)
    Côte du Roc de Fépin (372 m/3C/6 km à 4,3 %)
    Côte de la Croix-Scaille (504 m/4C/2,2 km à 5,4 %)
    Côte du Pré l'Ermite (393 m/3C/3,8 km à 6,2 %)
    Col du Liry (302 m/3/1,7 km à 9,5 %)


    Étape 9 - Charleville-Mézières > Arenberg - Porte du Hainaut - 175,5 km

    Après le relief des Ardennes, place aux pavés...C'est à nouveau une étape redoutée qui attend le peloton à la veille d'un jour de repos. Le terrain mal-plat de la Thiérache et de l'Avesnois useront les coureurs avant d'atteindre les secteurs pavés du Valenciennois. Parmi les temps forts de cette étape, il y aura surtout une lutte entre les meilleurs sur la trouée d'Arenberg, le mythique secteur découvert par Jean Stablinski, situé dans les derniers hectomètres de l'étape !



    Côte du jour :
    Côte de l'Abbaye de Saint-Michel (253 m/4C/900 m à 7,6 %)


    Repos 1 - Bordeaux

    Un peu de répit avant de repartir vers de nouvelles contrées...


    Étape 10 - Talence > Nogaro - Circuit Paul Armagnac - 191 km

    Reprise en douceur avec une étape presque toute plate depuis l'agglomération bordelaise jusqu'à l'Armagnac en passant par la forêt des Landes. Le final, sur le circuit automobile Paul Armagnac de Nogaro sera idéal pour les bolides du peloton. Qu'ils en profitent, les Pyrénées se profilent à l'horizon.




    Étape 11 - Pau > Station de Nistos - 170 km

    Une course de côte pour entamer la traversée pyrénéenne. Malgré la présence de deux petits cols à mi-course, seule la montée finale sera le théâtre d'une bataille entre leaders. L'ascension vers Nistos présente de sévères pourcentages et est irrégulière.



    Côtes et cols du jour :
    Côte de Sévignacq-Meyracq (464 m/4C/1,1 km à 7,4 %)
    Côte du Cap de Germs (858 m/3C/6,9 km à 5,9 %)
    Col des Palomières (824 m/3C/5,2 km à 5,4 %)
    Station de Nistos (1584 m/1C/12,7 km à 7,1 %)


    Étape 12 - Tournay > Orgibet - 167 km

    Second volet de la traversée pyrénéenne avec une grosse étape. Après un départ sans grande difficultés, notamment sur le plateau de Lannemezan, la course se hissera sur les cimes du massif pyrénéen.
    D'abord, il y aura le Port de Balès en hors-d'œuvre, avant de basculer sur Bagnères-de-Luchon, la station thermale qui fut la première ville du cœur des Pyrénées à accueillir le Tour de France dès 1910. Sans vraiment de répit, le peloton escaladera le col du Portillon pour rejoindre le Val d'Aran en Espagne. Un peu de vallée pour souffler et revenir en France avant l'enchaînement décisif du jour. Le col de Menté devrait lancer les hostilités dans ce final casse-pattes qui gravira également le col de Portet-d'Aspet ainsi qu'une petite côte inédite pour pimenter le final vers Orgibet.



    Cols du jour :
    Port de Balès (1752 m/HC/12,2 km à 7,4 %)
    Col du Portillon (1301 m/1C/8 km à 7,9 %)
    Col de Menté (1360 m/1C/9,5 km à 9,1 %)
    Col de Portet-d'Aspet (1074 m/2C/4,3 km à 9,8 %)
    Côte de Galey (813 m/3C/1,8 km à 7,4 %)


    Étape 13 - Saverdun > Roujan - 209,5 km

    Retour dans la plaine après cette petite traversée des Pyrénées. Les coureurs quitteront l'Ariège en direction de l'Hérault. Quelques reliefs dans le massif des Corbières, mais rien d'insurmontable. C'est au sprint que l'étape se jouera.



    Côtes et cols du jour :
    Côte de la Soulane (479 m/4C/5,2 km à 3,9 %)
    Col de la Garoullière (563 m/4C/4,6 km à 4,2 %)


    Étape 14 - Montpellier > Marseille - 196,5 km

    Entre les deux plus grandes villes bordières du golfe du Lion, on aurait pu s'attendre à du tout plat, mais quelques côtes pour ajouter de la difficulté et éviter la monotonie s'imposait. Après une traversée, potentiellement ventée, de la Camargue, il y aura un peu de relief vers Marseille, notamment deux côtes exigeantes dans la cité phocéenne. La montée de Notre-Dame-de-la-Garde ainsi la côte du Boulevard Périer avant de plonger et de rejoindre la ligne droite de l'avenue du Prado.



    Côtes du jour :
    Côte des Ventrons (116 m/4C/1,9 km à 5,2 %)
    Côte du Douard (220 m/4C/2,2 km à 4,8 %)
    Côte de Périer (126 m/4C/1,7 km à 6,2 %)


    Étape 15 - Marseille > Toulon - 106,5 km

    Courte mais explosive, voilà ce que l'on attendrait d'une telle étape. Sur ces bords de la Méditerranée, il y a toujours du relief quelque part même s'il n'y a pas de montagnes très hautes dans les parages. Pourtant, pour son retour à Toulon, ce parcours a de quoi provoquer du mouvement. Un départ musclé sur les pentes du col de la Gineste, une succession de montées aux pourcentages vertigineux et le célèbre Mont Faron en juge de paix.



    Côtes et cols du jour :
    Col de la Gineste (328 m/4C/4,2 km à 5,1 %)
    Côte de la route des Crêtes (336 m/2C/3,1 km à 9,5 %)
    Montée du Vieux Camp (401 m/3C/3 km à 8 %)
    Mur d'Évenos (331 m/3C/1,5 km à 13,4 %)
    Mont Faron (495 m/2C/5,6 km à 8,6 %)


    Repos 2 - Toulon

    On reprend des forces avant les Alpes...


    Étape 16 - Draguignan > Soleilhas-Vauplane - 180 km

    Le Tour entrera dans les Alpes par le Sud. Une traversée des Alpes spéciale, dépourvue de ses géants, elle présentera néanmoins de jolis morceaux capables eux-aussi de créer de l'animation. Pour cette étape, la course quittera le Var pour les Alpes-de-Haute-Provence. Le terrain est accidenté en nous emmenant du côté du lac de Sainte-Croix et des gorges du Verdon mais en s'enfonçant dans les Préalpes, le peloton fera la connaissance d'ascensions assez rudes, comme le col du Buis.



    Cols du jour :
    Col de la Bigue (801 m/3C/4,4 km à 6 %)
    Col d'Ayen (1032 m/2C/7,6 km à 5,3 %)
    Col de Cheiron (899 m/4C/3,4 km à 4,6 %)
    Col de Laval (1101 m/3C/7,9 km à 3,6 %)
    Col du Buis (1206 m/1C/3,8 km à 10,9 %)
    Soleilhas-Vauplane (1609 m/2C/7,7 km à 6,1 %)


    Étape 17 - Saint-André-les-Alpes > Savines-le-Lac - 173 km

    Nouvelle étape très casse-pattes dans les Alpes, et sans sommets très élevés, il y aura quand même 7 cols à franchir. Un tracé usant qui se conclura entre les meilleurs sur les pentes du col de Pontis avant de dévaler sur les bords du lac de Serre-Ponçon, dans le village reconstruit de Savines après la mise en eau du lac dans les années 1960.



    Cols du jour :
    Col des Lèques (1148 m/2C/7,5 km à 5,3 %)
    Col du Corobin (1213 m/2C/7,9 km à 6,8 %)
    Col du Labouret (1252 m/3C/3,8 km à 6,4 %)
    Col du Fanget (1462 m/3C/4,4 km à 6,4 %)
    Col des Fillys (1319 m/2C/4,4 km à 6,1 %)
    Côte de Saint-Vincent-les-Forts (1185 m/4C/3,6 km à 5,1 %)
    Col de Pontis (1299 m/1C/5,3 km à 9,4 %)


    Étape 18 - Embrun > Superdévoluy - 99,5 km

    Étape courte mais sans répit pour l'étape-reine des Alpes de ce Tour. Au départ d'Embrun, les favoris seront en première ligne pour se livrer bataille sur les sommets du Champsaur et du Dévoluy.



    Cols du jour :
    Côte de Saint-Apollinaire (1283 m/2C/6,7 km à 7,3 %)
    Côte des Olliviers (1035 m/3C/2 km à 8,1 %)
    Col de Moissière (1573 m/HC/8,5 km à 8,2 %)
    Col de Chaillol (1546 m/1C/7,2 km à 6,6 %)
    Col du Noyer (1666 m/HC/7,4 km à 8,3 %)
    Superdévoluy (1481 m/3C/3,4 km à 6,1 %)


    Étape 19 - Gap > Alba-la-Romaine - 167 km

    Étape de transition vers l'Ardèche, la dernière occasion à saisir pour les sprinteurs qui ont encore des forces...




    Étape 20 - Mont Gerbier de Jonc > Mont Mouchet - 248 km

    Pas de "tappone" en haute-montagne pour une grande bataille au classement général, mais une véritable classique dans le Massif Central, du Vivarais à la Margeride en passant par le Mézenc et le Velay. Une étape très longue, au relief casse-pattes qui ne pardonnera pas un coureur ayant une journée sans. Plus de 5000 mètres de dénivelé au départ du Mont Gerbier de Jonc, à la source de la Loire pour rejoindre le Mont Mouchet. Nous sommes là dans l'un des maquis de la Résistance. La résistance, c'est justement ce que les coureurs auront à prouver pour atteindre l'arrivée en tête. Gare à la défaillance !



    Côtes et cols du jour :
    Col de l'Ardéchoise (1191 m/2C/11,4 km à 5,2 %)
    Col de la Croix de Peccata (1567 m/2C/9,3 km à 4,8 %)
    Mont Devès (1308 m/4C/5,6 km à 4,7 %)
    Côte de Champeyral (971 m/3C/4,5 km à 7 %)
    Col de la Barte (1427 m/4C/5,1 km à 4,6 %)
    Col du Pas de l'Âne (1401 m/2C/10,3 km à 5 %)
    Portus d'Auzenc (1371 m/3C/3,5 km à 5,6 %)


    Étape 21 - Durtol > Clermont-Ferrand - 25 km - CLM individuel

    C'est contre-la-montre que se jouera la dernière lutte de ce Tour. Pour la victoire ou les accessits, c'est un parcours exigeant qui attend les coureurs pour rejoindre la capitale auvergnate. Du départ de Durtol jusqu'à l'arrivée dans la cité de Vercingétorix et du pneumatique, il y aura de nouveau du relief et de forts pourcentages, notamment sur le terrible col de Bancillon.



    Cols et côtes du jour :
    Col de Bancillon (548 m/3C/1,2 km à 14,5 %)
    Côte du Roc Blanc (481 m/NC/500 m à 12,1 %)

    Ainsi s'achève ce nouveau Tour de France sorti de mon imagination.

    Bonne soirée.
    reply quote

    André - on tuesday 29 October 2019 at 18:11:22 permalink

    Bonsoir Guillaume.

    Désolé, mais j'ai pas le temps de réanalyser vos 13 premières moutures.

    TOUR DE FRANCE 14
    Départ de costaud avec ce clm. pour le moins original, ce final à priori venteux (je connais la région), et cette difficile étape vers Fayet.

    Lauzerte deux jours plus tard n'offre que peu de répit avant des Pyrénées au caractère "hammien" prononcé.

    Après une reprise sur mode mineur (un peu court le clm.), final "Alaphilippo-compatible dans les vignes. Suivent une succession d'étapes incertaines, variées, mais pas vraiment décisives.

    Les Alpes me laissent un peu sur ma faim. Ok pour le schéma court vers Saint-Jean d'Aulps et la sortie à Evian. L'enchaînement vers la Pierre Carrée ne me plaît pas, trop d'espace entre les derniers cols. En substittuion : Arpettaz, Aravis, Colombière et Romme avec peu de vallées.

    Sur 200 Tours de mes cahiers, j'en ai un qui se termine par (aussi après un transfert à la sortie des Alpes) : gros clm/pavés/Ardennes/Paris.
    J'y souscris donc.

    Au final, un TDF intéressant : quelques découvertes (Fayet, Lauzerte) que je vais surligner pour mes dernières épures. L'idée d'un final sur Lille, pavés la veille ou le dernier jour me travaille.
    Point négatif : ce Tour ne grimpe pas fort haut ...

    TOUR DE FRANCE 15
    Au risque de vous couper vos effets, j'ai aussi dans mes "cahiers" un Tour s'achevant à Clermont-Ferrand, aux pieds des volcans d'Auvergne.

    Je connais ou plutôt j'ai connu le lac de Constance. Belles contrées très touristiques mais je reste contre les passages et départs hors frontières.

    Encore un gros départ avec deux étapes de montagne de plus de 200 km puis 30 km de clm. individuel plat.

    Laon, Monthermé, Arenberg. Mouais mais j'évite personnellement sur deux Tours successifs de visiter les mêmes régions en plaine.

    Course de côte du Mourtis, Orgibet, Pyrénées originales.

    Je reste de nouveau sur ma faim dans les Alpes : étapes bien tracées mais pas de grande envolée, et de nouveau un déficit d'altitude.

    Mont Mouchet est une belle sortie, et découverte.

    Trop de régions manquent à l'appel sur ces deux Tours, et en plaine et en montagne. Quelques belles découvertes (Orgibet, Mont Mouchet) à reproduire.
    L'absence de cols élevés me dérange. J'aurais aussi préféré un seul clm. de 45-50 km même positionné très tôt et une dernière étape autour des volcans pour l'aspect touristique.
    Un Tour dans la ligne d'ASO sur certains plans. Deux Tours qui ne sont pas assez différents.

    Je préfère le 14.

    Ciao.


    reply quote

    Aurélien M. - on wednesday 06 November 2019 at 22:04:28 permalink

    Bonsoir Guillaume

    Un départ de l'étranger n'est pas non plus pour me plaire, mais j'apprécie l'idée touristique du lac de Constance. Mais pourquoi dévier vers le Sud et Feldkirch (plus de vallée pour terminer cette étape n'était pas un problème) dès le dimanche et partir de Sankt-Gall le lundi ? Des arrivées et des départs uniquement le long du lac auraient apporté un plus. Bref, j'aurais agencé autrement en gardant l'idée. Fribourg est une bonne étape à ce stade de la course.
    Des Vosges trop raccourcies c'est dommage, j'aurais plutôt vu une étape pour baroudeurs ou du moins usante la veille d'un chrono (bon choix de villes au passage)
    Du coup, il fallait une étape de plaine de plus et j'aurais fait un choix entre Laon et Monthermé. Individuellement, elles sont bonnes à ce stade de la course, mais peut-être faut-il espacer les étapes vallonnées.
    Ok pour les pavés, sauf qu'une arrivée sur des pavés est un choix risqué : que faire en cas de crevaison à 400m de la ligne, ou en cas de chute ?

    Je ne suis pas très transfert de 1000km (mais je ne critique pas, je l'ai déjà proposé également !)
    Les Pyrénées, rien à redire, c'est très semblable à mon dernier parcours, surtout l'étape d'Orgibet. Seule critique, même si cela est du fictif, je ne suis pas pour l'arrivée dans des petits villages, même si sportivement Orgibet offre un intérêt.
    Je ne suis pas emballé par Marseille, autant tracer une étape de plaine. Par contre, étape Toulonnaise qui pourrait être explosive.

    Comme André, je reste sur ma faim pour les Alpes, je ne suis pas pour Vauplane à ce stade de la course. Les étapes de Savine et de Superdévoluy sont bonnes, mais il manque quelque chose à cette traversée : les longs cols et l'altitude.
    Chapeau pour le Mouchet, mais pas avec un chrono le lendemain.

    C'est un tour plutôt intéressant dans l'exploitation de secteurs peu fréquentés (Mouchet, Savine, Forêt Noire), mais qui rencontre un problème de placement des chronos et qui souffre de l'absence d'altitude.

    Bonne soirée




    reply quote
  • reply
    Attention: in your message you can use some codes in order to insert one or more links, images or quotes. In order to do so, you can click here to find the list of available codes.

    Codes you can use

    [X] fermer
    You can use the following codes in your message: (in italic script you'll fidn the parts which you'll have to replace)
    | insert a link | insert an image | insert a quote |

    Insert a link

    - link without text: [url]https://www.velowire.com[/url]
    => will give: https://www.velowire.com
    - link with text: [url=https://www.velowire.com]velowire.com, le site qui présente en avant-première le parcours du Tour de France[/url]
    => will give: velowire.com, le site qui présente en avant-première le parcours du Tour de France

    Insert an image

    the maximum width of an image is 600 pixels; if your image is larger it will be automatically shown resized to 600 wide; however, if one clicks on it, it will be shown in its original version
    - image without a description: [img]https://www.lesiteweb.fr/ladresse_de_votre_image.jpg[/img]
    => donnera :

    - image with a description: [img=https://www.lesiteweb.fr/ladresse_de_votre_image.jpg]Le Tour de France 2012[/img]
    => will give:
    Le Tour de France 2012
    Le Tour de France 2012

    Insert a quote

    - quote with name and contents : [quote=Thomas Vergouwen]il est sûr que là la question est plus délicate car il n'y a pas un autre endroit dans le coin qui reçoit déjà le Tour qui pourrait facilement remplacer cette arrivée[/quote]
    => will give
    • Thomas Vergouwen disait :
      il est sûr que là la question est plus délicate car il n'y a pas un autre endroit dans le coin qui reçoit déjà le Tour qui pourrait facilement remplacer cette arrivée


    Your name
    *
    Your e-mail address
    *
    [this adress will never be published but is only used to allow me to contact you if necessary and to send you notifications of new replies if you choose to receive them]
    Be aware of new comments
    Check this box if you'd like to be notified of new comments on this article (please check your e-mail address to make sure you'll receive the notifications)
    Your comment (click here to find the list of available codes).

    Attention!! In order to fight spam you need to answer the simple question below. The answer needs to be given as a number between 2 and 100. If your answer is not correct the other input in this form will be ignored.

    What is the result of one times five ?
  • Of course you can not only publish your ideas for the Tour de France but also for the Tour of Spain or the Tour of Italy.
    If you don't want to suggest a complete Tour but only a new place or a new climb which might one day be part of the Tour, you can of course do so, either by replying to an existing thread which contains a race route in which this can be embedded or by creating a new discussion thread. In this case, please make sure your title clearly indicates what it's about.

    The contents of this section might be moderated at any time. Modération is done a posteriori (after publication, we reserve the right to delete your message or modify it in order to delete inadapted parts of it) for all messages, except for those which contain one or more external link(s) and/or one or more image(s). Indeed, these messages are moderated a priori, which means they won't be published before a moderator has validated them.

    Your messages might be moderated especially but not only if they contain direct attacks to other people or to any company, if they go against the netiquette or if other users who think your message is unacceptable ask so. You won't be informed of the moderation of your message.

    In case of repeated abuse, velowire.com reserves the right to ban you from this section and/or more globally from publishing anything on this website, by any appropriate means. In that case you'll be notified of this decision.

    If you publish any links but more important photos or any other pictures, you take full responsibility for the publication of these elements. Indeed, copyright applies to elements found on the Internet in the same way it does in the "outside world" and a photographer must for example give his permission for the publication of a photo, just like the author of an image which can be considered as original work has to allow you to use it. In case of doubt, please DON'T PUBLISH A PHOTO OR IMAGE in order to prevent any problems!

    For rights holders: if you discover an image or any other element in this section "It's your Tour" on which you have a copyright or any other property right, please let us know by e-mail at info@velowire.com, clearly indicating in your message which element is concerned by your rights. If you indeed turn out to have rights on such an element, velowire.com will remove it as fast as possible in the usual moderation process and you will than be informed of this removal. velowire.com and it's owner refuse any further responsibility for third party publications in this section.
>> UCI cycling calendar <<