home | Nederlands | English | Français
> blog
> photographs
> UCI cycling calendar
> it's your Tour!
> videos
> guestbook
> search engine
> my CV
> >> copyright <<



follow velowire on Instagram
   
  • Latest photos on this site:
RSS |

It's your Tour: Tour de France fictif

Mon 1er essai de tracé de Tour, au départ de Nice

reply create a new Tour (discussion thread)
  • created by Denis71 on tuesday 16 October 2018 at 13:22:35 | viewed 609 times | 2 messages


    Denis71 - on tuesday 16 October 2018 at 13:22:35 permalink

    Bonjour à tous,
    Je vous présente mon tout premier parcours du Tour. Merci d'être indulgent dans vos commentaires ^^ !!
    J'ai tracé ce Tour avec comme postulat de départ le Grand Départ de Nice dans 2 ans. A partir de là, j'ai voulu tracer un Tour avec des difficultés étalées du 1er week-end jusqu'au dernier. Il va falloir gérer son pic de forme !! J'ai aussi voulu sortir du carcan habituel de garder les gros massifs pour la fin. Là, à la fin de la 1ere semaine, Alpes et Pyrénées seront passées. Ceux qui auront du retard devront se mettre au boulot sur des terrains qui sont en général réservés à la lutte pour le gain de l'étape, pas pour le général. En 2e et 3e semaine, on retrouve donc le massif central, le Jura, les Vosges et les pavés.


    Détail des étapes :
    1ère étape : NICE – NICE (130km)
    Pour débuter ce Tour, une courte et dynamique étape le long des côtes de la Méditerranée, avec, à noter, un triple passage sur la promenade des anglais !!
    L'étape se déroulera comme suit : départ de la promenade des Anglais, direction Roque-Brune où on fait demi-tour direction Nice et sa promenade des Anglais. Mais on prolonge jusqu'à Antibes où on fait demi-tour jusqu'à Nice pour l'arrivée sur la promenade des Anglais. A noter qu'à part la longue avenue de la promenade des Anglais, aucune route ne sera prise en double sens.
    Première partie d'étape légèrement accidentée, avec la montée de la Turbie classée en 4e catégorie. Puis la 2e partie d'étape sera entièrement plane.
    Sprint massif en vue.


    2e étape : NICE – ISOLA 2000 (140km)
    2e jour et on attaque la haute montagne. Les alpes du sud souvent oubliées sont mises à l'honneur. Pour ce 1er jour, on aura probablement une course de côte dans la montée d'Isola. Mais celle-ci peut suffire à créer les premiers écarts entre les leaders.


    3e etape : JAUSIERS – MENTON (182km)
    Suite de la haute montagne dans les Alpes du sud. On commence par le toit de la France avec la cime de la Bonette. Mais la différence se fera surement plus tard, dans le difficile col de Turini, dont la descente est coupée en 2 par le petit col de castillon


    4e étape : CANNES – MARSEILLE (176km)
    Voilà, les Alpes sont finies. Cette étape traversera l'arrière-pays provençal et devrait se jouer au sprint. Les derniers kilomètres passeront sur la route des calanques pour un peu de tourisme télévisuel. Et les petites bosses devraient permettre à des courageux de tenter leur chance en échappés

    5e étape : MARTIGUES – MONTPELLIER (185km)
    Etape de transition s'il en est, où on n'a pas grand-chose à attendre … sauf si le vent est de la partie. Et là, attention aux bordures !! Sinon, sprint massif en vue.
    Les 185km sont atteint grâce à un détour jusqu'à Marignane en début d'étape pour visiter les bords de mer et de l'étang de Berre.

    6e étape : LUNEL – MILLAU (200km)
    Etape promise aux baroudeurs dans les jolies Cévennes.
    J'avoue ne pas avoir la connaissance suffisante pour tracer une étape qui reprend les cols les plus intéressants de cette région. J'ai donc tracé un profil « pour l'exemple » mais bien des personnes sont capables de mieux !!


    7e étape : CASTRES – AUCH (170km)
    Etape casse-pattes qui traverse le midi d'Est en Ouest. Pas de difficulté majeur toutefois, la victoire du jour devrait donc se disputer au sprint.


    8e étape : PAU – HAUTACAM (146km)
    On attaque les Pyrénées par un grand classique, le départ de Pau. Puis un passage par le Tourmalet pour arriver au sommet d'Hautacam. Etape courte, inutile d'ajouter des km pour rien puisque tout se jouera dans la montée finale. On a quand même 2 cols HC au programme, ce n'est pas rien.


    9e étape : PAU – St JEAN PIED DE PORT (213km)
    La voilà la grande et belle étape de montagne de l'année. 213 km de montées et descentes dans des cols très peu vus, surtout les derniers dans le Pays-Basque. Du pourcentage, des petites routes, des enchaînements de cols, il y a tout ce qu'il faut pour avoir du spectacle.
    Par contre, là aussi, j'avoue ne pas bien maîtriser la géographie des cols basques. J'ai essayé de tracer une belle étape avec les cols importants à ne pas rater mais je sais qu'il est possible de faire encore mieux. N'hésitez pas à me dire ce que j'ai pu louper de beau (- ; Je sais aussi qu'il peut y avoir des cols que je n'ai pas pris du meilleur coté mais ça peut aussi être un choix par rapport à la globalité de l'étape


    10e étape : ROYAN – NIORT (165km)
    Après un transfert le long de l'atlantique et une journée de repos en Charente-Maritime, on repart sur une étape plate, d'abord à découvert le long des bords de mer puis qui retrouve de la végétation dans le marais poitevin.
    Un sprint massif semble inévitable

    11e étape : CLM : PARTHENAY – BRESSUIRE (42km)
    Un CLM mal plat, des faux-plats montants et descendants mais pas de vraies cotes, de longues lignes droites, il va falloir de la puissance pour s'imposer. Les grimpeurs vont prendre chers.
    Après, je vous avoue, je me suis fait plaisir avec ce CLM puisqu'il relie les 2 villes où j'ai passé ma scolarité. Je voulais même le faire passer dans la commune où j'ai vécu pendant 20 ans mais ça obligeait à couper la route nationale et donc à bloquer la circulation de toute la région (- ;

    12e étape : CHATELLERAULT – MONTLUCON (185km)
    Rien de particulier à signaler. Un sprint massif en vue. Ce n'est pas le petit relief de l'allier qui va me faire mentir.
    A moins que le vent nous offre une ré-édition du Tours/St Amand de 2013…

    13e étape : MONTMARAULT – AMBERT (204km)
    Ici commence ce que j'appelle les étapes de la dernière chance. Ce ne sont pas des étapes avec des difficultés exceptionnelles mais ça offre quand même un terrain de jeu propice aux attaques et aux tactiques d'équipe pour ceux qui voudraient renverser le général, ou tout au moins faire un rapproché.
    Pour cette première étape de la dernière chance, on a le col du Béal au menu par son côté le plus difficile, suivi de 3 petits cols pour rejoindre la ligne d'arrivée sans perdre le bénéfice d'une éventuelle attaque.


    14e étape : MONTBRISON – VILLEFRANCHE/SAONE (189km)
    Une étape volontairement allégée par rapport à ce que la région offre de difficultés. Au départ, je voulais tracer un petit LBL sauce beaujolais. Mais je me suis ravisé, pour laisser souffler les concurrents en vue du lendemain, ou plutôt parce que je sais que l'étape du lendemain aurait de toute façon bloqué toute motivation des coureurs de se lancer à l'offensive. Avis aux baroudeurs d'en profiter.


    15e étape : VILLEFRANCHE/SAONE – LE BOURGET DU LAC (179km)
    Le retour du Mont du Chat. Mais j'ai essayé de le placer de manière à ce qu'il soit considéré comme inévitable par les concurrents, c'est-à-dire après les Alpes et Pyrénées. Cette fois, il est le dernier gros col du Tour, donc c'est la dernière vraie chance pour les grimpeurs de faire la différence à la pédale, d'homme à homme.
    J'ai placé avant ça un premier col 1ere caté histoire de s'échauffer, puis un 2e caté juste avant le Chat, si jamais des gars ne voulaient pas attendre le pied du monstre.
    Et cette fois, pas de plat après la descente, Bardet ne se fera pas rattraper lol


    16e étape : NANTUA – METABIEF MONT D'OR (171km)
    Après une journée de repos bien méritée, les coureurs reprennent la route pour traverser le Jura. Si le départ et l'arrivée sont en France, une grosse partie de l'étape se fera en Suisse.
    Une première partie d'étape plutôt plate, puis l'enchainement des 2 cols de 2e caté pour lancer les stratégies et la montée finale pour achever la bête. Cette montée finale est courte mais raide. C'est un peu une copie de la PDBF. Mais placée en 3e semaine, les écarts peuvent être importants. Surtout que derrière ça, les possibilités de reprendre du temps ne sont plus nombreuses. Il va falloir aller au mastic.


    17e étape : CHAMPAGNOLE – VESOUL (157km)
    Etape de transition entre le Jura et les Vosges, toute plate, promise aux sprinteurs. Enfin, ce qu'il en reste….
    Le but de cette étape plate est d'avoir un jour de repos après chaque étape potentiellement décisive. Pour que les coureurs ne se pose pas trop la question du lendemain quand il s'agit de passer à l'offensive : étape light de Villefranche après le Béal, journée de repos après le Mont du Chat et là, journée de transition après le Jura et avant les Vosges. Aucune excuse ne sera permise !!

    18e étape : MONTBELIARD – St DIE DES VOSGES (193km)
    Les Vosges. 5 cols de 2e catégorie. Certains très pentus. D'autres en enchainement. Un terrain de jeu idéal pour les grandes offensives. Surtout que pour le coup, on est vraiment à l'étape de la dernière chance. Ça ne bougera peut-être pas dès le Grand Ballon mais les enchainements qui suivent peuvent/doivent faire très mal. Si ce n'est pas pour la victoire finale, que ça le soit au moins pour un podium.


    19e étape : TOUL – CHATEAU-THIERRY (214km)
    On approche de la fin du Tour. Cette longue étape sans difficulté va mettre à rude épreuve les nerfs des coureurs qui n'ont surement pas envie de faire plus de 5h de selle à ce moment-là. Et que dire des nerfs des téléspectateurs … lol
    Mais c'est le but du jour, trouver de la difficulté par le kilométrage.
    Et puis l'intérêt de cette étape réside dans son final puisque la ligne d'arrivée sera placée en haut de l'avenue de Soissons, après une montée quasi rectiligne de 1,8km à 7,3% et des passages à plus de 10%. Il faudra être costaud pour gagner l'étape. Et ce genre de sprint au bout de 3 semaines peut aussi créer des écarts chez les leaders. Il ne faudra pas être dans un jour sans !!


    20e étape : SOISSONS– ROUBAIX (190km)
    Je vous ai vendu l'étape des Vosges comme dernière étape de la dernière chance. Je vous ai un peu menti… La voilà la dernière chance. Une étape de pavés le dernier samedi du Tour. Avec, comme en 2018, beaucoup de pavés. Le but est simple et clair : offrir aux coureurs la possibilité de faire des écarts. Quand les pavés ont lieu en première semaine, les gars sont toujours sur la défensive, à plutôt chercher à éviter les chutes et les crevaisons plutôt qu'à gagner du temps. Ici, pas de question à se poser. C'est la dernière chance. Ça passe ou ça casse. Que faire pour le maillot jaune si ses adversaires attaquent : rouler au risque de tomber ou les laisser partir pour mieux gérer ? Cruel dilemme !!
    Je n'ai pas tracé l'étape, je ne maitrise pas du tout la géographie des secteurs pavés. Mais j'ai en tête une étape similaire à cette année avec 20 à 25 kms de pavés répartis en 10 ou 12 secteurs, en évitant les secteurs « meurtriers » comme la tranchée d'Arenberg par exemple. Le Tour, c'est le Tour. Paris-Roubaix, c'est Paris-Roubaix (-;

    21e étape : PONTOISE-PARIS CHAMPS-ELYSEES (130km)
    Je n'ai jamais été fan de cette dernière étape du Tour. Mais le Tour ne serait pas le Tour sans ses boucles finales sur les Champs.

    Bilan : 3560kms, 29 cols (6HC, 11 de 1ere, 12 de 2e)

    Donc voilà, ici se termine mon Tour à moi. Merci à vous de m'avoir lu !!
    reply quote

    André - on saturday 27 October 2018 at 12:15:13 permalink

    Bonjour Denis.

    Une répartition des difficultés sur les trois semaines est un choix audacieux.
    Personnellement, j'estime que tous les schémas méritent d'etre étudiés, y compris une approche "à l'ancienne" (après 10-12 jours) de la montagne.
    Un Tour n'est pas l'autre.

    Ok pour une étape de haute montagne d'entrée de Tour, deux ...
    Et repartir de Jausiers s'impose t il ?

    Bords de mer, et un trip vers Millau assez soft. Pourquoi pas le Causse Noir ?

    Je préfère (détail ici) Aubisque (ou Soulor ou Spandelles) vers Hautacam. Superbe vers SJPP.
    Pyrénées bien construites.

    Bressuire, enfin, et pour un test individuel consistant.

    Je reste sur ma "faim" vers Ambert. Pourquoi avoir négligé les cols de Charmes et Saint-Thomas pour une étape renforcée en difficulté et et km ?
    Cotes inutiles vers Villefranche.
    A ce stade, le Grand Co avant mont du Chat.
    Ok pour Metabief.

    Très pentu, très pentu les cols vosgien. C'est pas Blanchmer, ni Chevrères, Sérichamps, ... je ne vois pas un basculement de la hiérarchie sur cette étape, décevante.

    J'aurais préféré 240 km dont 35-40 de pavés vers Roubaix.
    Idée intéressante (pas inédite sur Vélowire), mais jamais avancée par ASO.

    Un bon schéma global, peu de transferts, bon nombre d'étapes bien dessinées.
    Quelques points d'appréciation légèrement différents.
    Un seul clm. mais un vrai chrono qui contraste avec la pantomine d'ASO ces dernières années.
    Seul point noir, les Vosges.

    Bon, pour une "première" vous avez pas mal "travaillé" et "étudié".

    Ciao.

    reply quote
  • reply
    Attention: in your message you can use some codes in order to insert one or more links, images or quotes. In order to do so, you can click here to find the list of available codes.

    Codes you can use

    [X] fermer
    You can use the following codes in your message: (in italic script you'll fidn the parts which you'll have to replace)
    | insert a link | insert an image | insert a quote |

    Insert a link

    - link without text: [url]https://www.velowire.com[/url]
    => will give: https://www.velowire.com
    - link with text: [url=https://www.velowire.com]velowire.com, le site qui présente en avant-première le parcours du Tour de France[/url]
    => will give: velowire.com, le site qui présente en avant-première le parcours du Tour de France

    Insert an image

    the maximum width of an image is 600 pixels; if your image is larger it will be automatically shown resized to 600 wide; however, if one clicks on it, it will be shown in its original version
    - image without a description: [img]https://www.lesiteweb.fr/ladresse_de_votre_image.jpg[/img]
    => donnera :

    - image with a description: [img=https://www.lesiteweb.fr/ladresse_de_votre_image.jpg]Le Tour de France 2012[/img]
    => will give:
    Le Tour de France 2012
    Le Tour de France 2012

    Insert a quote

    - quote with name and contents : [quote=Thomas Vergouwen]il est sûr que là la question est plus délicate car il n'y a pas un autre endroit dans le coin qui reçoit déjà le Tour qui pourrait facilement remplacer cette arrivée[/quote]
    => will give
    • Thomas Vergouwen disait :
      il est sûr que là la question est plus délicate car il n'y a pas un autre endroit dans le coin qui reçoit déjà le Tour qui pourrait facilement remplacer cette arrivée


    Your name
    *
    Your e-mail address
    *
    [this adress will never be published but is only used to allow me to contact you if necessary and to send you notifications of new replies if you choose to receive them]
    Be aware of new comments
    Check this box if you'd like to be notified of new comments on this article (please check your e-mail address to make sure you'll receive the notifications)
    Your comment (click here to find the list of available codes).

    Attention!! In order to fight spam you need to answer the simple question below. The answer needs to be given as a number between 2 and 100. If your answer is not correct the other input in this form will be ignored.

    What is the result of two plus eight ?
  • Of course you can not only publish your ideas for the Tour de France but also for the Tour of Spain or the Tour of Italy.
    If you don't want to suggest a complete Tour but only a new place or a new climb which might one day be part of the Tour, you can of course do so, either by replying to an existing thread which contains a race route in which this can be embedded or by creating a new discussion thread. In this case, please make sure your title clearly indicates what it's about.

    The contents of this section might be moderated at any time. Modération is done a posteriori (after publication, we reserve the right to delete your message or modify it in order to delete inadapted parts of it) for all messages, except for those which contain one or more external link(s) and/or one or more image(s). Indeed, these messages are moderated a priori, which means they won't be published before a moderator has validated them.

    Your messages might be moderated especially but not only if they contain direct attacks to other people or to any company, if they go against the netiquette or if other users who think your message is unacceptable ask so. You won't be informed of the moderation of your message.

    In case of repeated abuse, velowire.com reserves the right to ban you from this section and/or more globally from publishing anything on this website, by any appropriate means. In that case you'll be notified of this decision.

    If you publish any links but more important photos or any other pictures, you take full responsibility for the publication of these elements. Indeed, copyright applies to elements found on the Internet in the same way it does in the "outside world" and a photographer must for example give his permission for the publication of a photo, just like the author of an image which can be considered as original work has to allow you to use it. In case of doubt, please DON'T PUBLISH A PHOTO OR IMAGE in order to prevent any problems!

    For rights holders: if you discover an image or any other element in this section "It's your Tour" on which you have a copyright or any other property right, please let us know by e-mail at info@velowire.com, clearly indicating in your message which element is concerned by your rights. If you indeed turn out to have rights on such an element, velowire.com will remove it as fast as possible in the usual moderation process and you will than be informed of this removal. velowire.com and it's owner refuse any further responsibility for third party publications in this section.
>> UCI cycling calendar <<