home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
RSS |

À votre Tour : Tour de France de Bordeaux à Paris

Pour ce nouveau Tour, j'ai cherché à utiliser des schémas inédits/non-conventionnels. Et en bonus, je poste ici un petit Tour de Suisse tracé cet été.

répondre créez votre Tour (nouveau fil de discussion)
  • créé par 1010 le dimanche 30 août 2015 à 15:57:15 | 2465 consultations | 29 messages


    1010 - le dimanche 30 août 2015 à 15:57:15 permalink

    Etape 1 : Bordeaux - Cap Ferret (177,2 km) : Sprinteurs



    Etape 2 : Arcachon - Biscarosse T.T.T. (37,9 km) : Rouleurs



    Etape 3 : Biscarosse - Hendaye (194,2 km) : Sprinteurs/Puncheurs



    Km 173,5 : Côte d'Ihintz (91 m) (1,3 km à 6,1%) : 4C
    Km 186 : Chapelle de Sokorri (90 m) (1,4 km à 5,8%) : 4C
    Km 188 : Chemin d'Etzan Borda (90 m) (0,9 km à 8,8%) : 4C

    Etape 4 : Cambo-les-Bains - Pau (194 km) : Puncheurs



    Km 7,5 : Col de Légarré (348 m) (2,7 km à 9,2%) : 2C (dont 1,3 km à 15%)
    Km 20 : Forêt des Lapins (155 m) (2,1 km à 5%) : 4C
    Km 27 : Mendicourré (302 m) (3,1 km à 4,9%) : 4C
    Km 51 : Orgamendy (461 m) (2,1 km à 10,7%) : 3C
    Km 65,5 : Col d'Osquich (495 m) (6 km à 5,3%) : 3C
    Km 93 : Col d'Arangaïtz (832 m) (9 km à 6,6%) : 2C (dont 5 km à 8,7%)
    Km 112 : Côte de Montory (369 m) (1,8 km à 6,2%) : 4C
    Km 122,5 : Col de Bugalaran (498 m) (3,3 km à 6,7%) : 3C
    Km 144,5 : Côte du Tourré (341 m) (1,1 km à 9,3%) : 4C
    Km 147,5 : Côte du Faget (335 m) (1,2 km à 8,6%) : 4C
    Km 151,5 : Côte d'Estialescq - Chemin Carrère (349 m) (1 km à 7,2%) : 4C
    Km 154 : Côte d'Estialescq - Route d'Oloron (318 m) (0,9 km à 5,6%) : nc
    Km 155,5 : Côte de Payssas (375 m) (1 km à 7%) : 4C
    Km 164,5 : Côte de Lasseube (284 m) (1,2 km à 8,6%) : 4C
    Km 166,5 : Côte de Bauch (348 m) (1,5 km à 5,2%) : nc
    Km 173 : Chemin de Peyrouse (315 m) (0,8 km à 13,8%) : 3C
    Km 174,5 : Chemin de Rousse (307 m) (0,6 km à 12,5%) : 4C
    Km 178,5 : Chemin du Bourdieu (314 m) (1,2 km à 11,2%) : 3C
    Km 180,5 : Côte de Larredya (325 m) (0,9 km à 13,4%) : 3C
    Km 187,5 : Mont Riant (335 m) (2,1 km à 7,6%) : 4C

    Etape 5 : Pau - Superbagnères (183 km) : Grimpeurs



    Km 55,5 : Côte de Loucrup (532 m) (2 km à 7,1%) : 4C
    Km 65,5 : Côte du Château de l'Angle (650 m) (1,5 km à 9%) : 4C
    Km 79,5 : Côte de Mauvezin (512 m) (3 km à 6,7%) : 3C
    Km 82,5 : Côte de Capvern (606 m) (2,2 km à 4,6%) : 4C
    Km 156,5 : Col du Portillon (1293 m) (8,7 km à 6,7%) : 2C
    Km 183 : Superbagnères (1804 m) (16,2 km à 7,1%) : HC

    Etape 6 : Saint-Girons - Carcassonne (180,2 km) : Sprinteurs



    Km 27 : Côte de Sainte-Croix-Volvestre (471 m) (2,5 km à 6,7%) : 4C
    Km 65,5 : Côte de Pailhès (415 m) (2,9 km à 4,6%) : 4C
    Km 155,5 : Côte de Saissac (483 m) (4,7 km à 3,8%) : 4C

    Etape 7 : Limoux - Col de Mantet (162,4 km) : Grimpeurs



    Km 12 : Col de l'Epinac (541 m) (6,6 km à 4,7%) : 3C
    Km 18,5 : Col du Bac (620 m) (3,2 km à 5,4%) : 4C
    Km 73 : Col de Dent (1231 m) (11,7 km à 7%) : 1C
    Km 109 : Col de Jau (1506 m) (13,5 km à 6,8%) : 1C (précédé d'un faux-plat de 4,5 km à 3,3%)
    Km 162,4 : Col de Mantet (1761 m) (21,1 km à 6,2%) : HC (les 10 derniers kilomètres à 8,3%)

    Etape 8 : Perpignan - Palavas-les-Flots (195,4 km) : Sprinteurs (100% bords de mer)



    Km 161 : Mont Saint-Clair (122 m) (1,1 km à 10,2%) : 4C

    Etape 9 : Nîmes - Privas (230,5 km) : Puncheurs/Grimpeurs



    Km 30 : Côte de l'aérodrome d'Uzès (260 m) (2,6 km à 5,3%) : 4C
    Km 116,5 : Côte de Berzème (762 m) (10,6 km à 4,3%) : 3C
    Km 140 : Côte du Baron (746 m) (4,9 km à 9,6%) : 2C (suivi d'un faux-plat de 2,7 km à 2,6%)
    Km 161 : Côte de Saint-Priest (569 m) (4,9 km à 5,6%) : 3C
    Km 173 : Roc de Gourdon (835 m) (8,1 km à 5,4%) : 3C
    Km 186,5 : Croix de Ferrières (938 m) (3,8 km à 8,1%) : 3C
    Km 197 : Côte du Serre de Tauzac (706 m) (2,6 km à 5,7%) : 4C
    Km 210 : Côte de Saint-Etienne-de-Serre (605 m) (5,2 km à 7,4%) : 2C
    Km 217,5 : Côte de Lavayas (695 m) (4,4 km à 8,7%) : 2C (dont 3,5 km à 9,8%)

    Repos

    Etape 10 : Nyons - Mont Colombis (147,2 km) : Grimpeurs



    Km 32,5 : Col de Peyruergue (794 m) (5,5 km à 4,5%) : 4C
    Km 42,5 : Côte de la Rochette-du-Buis (739 m) (2,1 km à 5,1%) : 4C
    Km 119,5 : Côte d'Urtis (1149 m) (7,3 km à 7,6%) : 2C (dont 4 km à 9,8%)
    Km 147,2 : Mont Colombis (1734 m) (11,6 km à 9,1%) : HC

    Etape 11 : Veynes - Albertville (185 km) : Sprinteurs



    Km 93 : Côte de Jarrie (392 m) (2,6 km à 4,7%) : 4C

    Etape 12 : Saint-Jean-de-Maurienne - Bourg-Saint-Maurice (150,4 km) : Grimpeurs



    Km 34 : Col de la Madeleine (1993 m) (19,3 km à 7,9%) : HC
    Km 82,5 : Notre-Dame-du-Pré (1312 m) (9,7 km à 8%) : 1C
    Km 104,5 : Le Sauget (1694 m) (9,3 km à 9,6%) : HC (précédé de 1,8 km à 4,8%)
    Km 132 : Les Arcs 1800 (1800 m) (14,2 km à 7,4%) : HC

    Etape 13 : Bourg-Saint-Maurice - Ugine (107,5 km) : Grimpeurs



    Km 20 : Cormet de Roselend (1968 m) (19 km à 6%) : 1C
    Km 54 : Bisanne 1500 (1503 m) (10,1 km à 7,9%) : 1C
    Km 89 : Col de l'Arpettaz (1581 m) (14,8 km à 7,8%) : HC

    Etape 14 : Ugine - Les Avenières (192,8 km) : Grimpeurs



    Km 25 : Côte de Talloires (556 m) (1,6 km à 6,6%) : 4C
    Km 71,5 : Le Semnoz (1667 m) (14,4 km à 8,2%) : HC
    Km 94 : Côte de Lescheraines (714 m) (2,1 km à 6%) : 4C
    Km 106 : Stade de neige de Saint-François-de-Sales (1315 m) (9,9 km à 6,4%) : 2C
    Km 112 : Col de Plainpalais (proche) (1170 m) (1,9 km à 6,3%) : 4C
    Km 154,5 : Mont du Chat (1500 m) (13,5 km à 9,4%) : HC
    Km 175 : Col du Mont Tournier (821 m) (7,3 km à 6,2%) : 2C

    Etape 15 : Bourgoin-Jallieu - Lyon (160,5 km) : Sprinteurs



    Etape 16 : Lyon - Thizy-les-Bourgs (187,4 km) : Puncheurs/Grimpeurs



    Km 2,5 : Côte de Fourvière (264 m) (0,8 km à 11,2%) : 4C
    Km 19 : Côte de Couzon-au-Mont-d'Or (454 m) (2,6 km à 9,9%) : 3C
    Km 22,5 : Mont Thou (526 m) (1,6 km à 8,7%) : 4C
    Km 41 : Côte du Télégraphe de Chappe (406 m) (2,2 km à 8,8%) : 3C
    Km 61,5 : Côte d'Oingt (607 m) (5,6 km à 6,1%) : 3C
    Km 80,5 : Col du Joncin (proche) (712 m) (6 km à 7%) : 2C
    Km 94,5 : Côte de Saint-Cyr-le-Chatoux (685 m) (3,2 km à 8,9%) : 2C
    Km 106 : Col de Saint-Bonnet (645 m) (4,4 km à 7,6%) : 2C (dont 1,5 km à 11,3%)
    Km 113 : Côte d'Arbuissonnas (357 m) (0,7 km à 11,3%) : 4C
    Km 124,5 : Col de la Croix-Rosier (722 m) (5,5 km à 7,6%) : 2C
    Km 140 : Col de la Croix-Montmain (736 m) (5,7 km à 6,2%) : 3C
    Km 152,5 : Côte du Cruizon (626 m) (3,7 km à 7,8%) : 3C
    Km 160 : Côte du Chardon (548 m) (2 km à 5,1%) : 4C
    Km 168,5 : Col de la Cambuse (708 m) (3,1 km à 9,2%) : 2C (dont 1,1 km à 15,5%)
    Km 177 : Col du Burdet (679 m) (3 km à 6,5%) : 3C
    Km 181 : Côte du Sud (694 m) (1,7 km à 10,2%) : 3C

    Repos

    Etape 17 : La Clayette - Montceau-les-Mines (53,9 km) : Rouleurs



    Km 15,5 : Côte de Beaubery (456 m) (1,6 km à 6,5%) : 4C

    Etape 18 : Chagny - Vitteaux (155 km) : Puncheurs



    Km 22 : Côte d'Orches (552 m) (2,9 km à 8,7%) : 3C (dont 0,8 km à 14,5%)
    Km 38 : Montagne de Beaune (330 m) (1,2 km à 9%) : 4C
    Km 53,5 : Côte de Bessey-en-Chaume (603 m) (5 km à 6%) : 3C
    Km 65 : Côte de Nuas (525 m) (2,8 km à 6,2%) : 3C (dont 0,8 km à 11,5%)
    Km 79 : Côte de Châteauneuf (477 m) (1,2 km à 10,7%) : 3C
    Km 85 : Côte de Commarin (528 m) (2 km à 7,8%) : 3C
    Km 92 : Côte de la Montagne (528 m) (1,7 km à 8,2%) : 4C
    Km 100,5 : Côte de Sombernon (535 m) (1,1 km à 10,5%) : 3C
    Km 106 : Côte d'Echannay (540 m) (1 km à 11,2%) : 3C
    Km 110 : Côte de Saint-Anthot (525 m) (1 km à 11,5%) : 3C
    Km 121,5 : Côte de Marcellois (514 m) (1,3 km à 10%) : 3C
    Km 128,5 : Côte d'Avosnes (515 m) (1,2 km à 11,5%) : 3C
    Km 135 : Côte de Chevannay (497 m) (1,5 km à 10%) : 3C
    Km 142,5 : Côte de Charencey (479 m) (1,1 km à 11,2%) : 3C
    Km 147,5 : Montagne de Vitteaux (506 m) (2 km à 8,8%) : 3C (dont 1 km à 13,3%)

    Etape 19 : Avallon - Laon (282,2 km) : Sprinteurs/Rouleurs



    Km 208 : Côte de Nesle-le-Repons (229 m) (1,3 km à 7,3%) : 4C
    Km 214,5 : Côte du Chêne la Reine (221 m) (1,9 km à 6,6%) : 4C
    Km 223 : Côte de Châtillon-sur-Marne (225 m) (2 km à 7,2%) : 4C
    Km 267 : Côte de Vendresse-Beaulne (190 m) (2 km à 5%) : 4C
    Km 274 : Côte de Monthenault (198 m) (3,2 km à 3,7%) : nc

    Etape 20 : Caudry - Lille (177,8 km dont 63 km pavés) : Rouleurs



    Km 7,6 : Troisvilles à Viesly (4,8 km)
    Km 13,5 : Viesly à Quiévy (1,8 km)
    Km 16 : Quiévy à Saint-Python (3,7 km dont 200 m goudronnés)
    Km 20,8 : Saint-Python (1,5 km)
    Km 27,7 : Haussy (0,9 km)
    Km 34,6 : Saulzoir à Verchain-Maugré (1,2 km)
    Km 38,9 : Verchain-Maugré à Quérénaing (1,5 km)
    Km 41,7 : Quérénaing à Artres (1,2 km)
    Km 44,8 : Artres à Préseau (1,9 km)
    Km 48,1 : Préseau à Famars (3,9 km)
    Km 52,8 : Famars (1,2 km)
    Km 56,1 : Quérénaing à Maing (2,5 km)
    Km 59,3 : Maing à Monchaux-sur-Ecaillon (1,6 km)
    Km 67,3 : Haspres (1,7 km)
    Km 73,5 : Avesnes-le-Sec (2,6 km)
    Km 82,4 : Mastaing (0,6 km)
    Km 85,6 : Abscon (1,6 km)
    Km 94,7 : Hornaing à Wandignies-Hamage (3,7 km dont 100 m goudonnés)
    Km 102,2 : Warlaing à Brillon (2,4 km)
    Km 105,7 : Tilloy à Sars-et-Rosières (2,4 km)
    Km 112,1 : Beuvry-la-Forêt à Orchies (1,4 km)
    Km 118 : Orchies (1,7 km dont 100 m goudronnés)
    Km 124 : Auchy-les-Orchies à Bersée (2,7 km)
    Km 131,5 : Mons-en-Pévèle (3 km)
    Km 136 : La Poissonnerie (1,5 km)
    Km 138,4 : Cappelle-en-Pévèle (0,6 km)
    Km 141,9 : Templeuve (0,25 km + 0,6 km + 0,15 km)
    Km 149 : Cysoing à Bourghelles (1,3 km)
    Km 151,4 : Bourghelles (1,1 km)
    Km 155,9 : Camphin-en-Pévèle (1,8 km)
    Km 158,6 : Carrefour de l'Arbre (3,2 km)
    Km 168,4 : Sainghin à Lesquin (1,7 km dont 200 m goudronnés)

    Etape 21 : L'Isle-Adam - Paris (67 km)



    Km 17,5 : Côte de Saint-Leu-la-Forêt (180 m) (1,2 km à 7,2%) : 4C
    Km 38 : Côte du Fort de Cormeilles (2,3 km à 6,3%) : 4C (très irrégulier, 2 passages à plus de 15%)
    Km 42 : Mur de la Frette (70 m) (0,25 km à 19%) : nc
    Km 45 : Côte de Cormeilles-en-Parisis (167 m) (1 km à 7,8%) : 4C
    Km 50 : Côte du Moulin de Sannois (148 m) (0,8 km à 9,6%) : 4C

    === Tour de Suisse de Genève à Coire ===

    Etape 1 : Genève - Lausanne (119,5 km) : Sprinteurs



    Etape 2 : Lausanne - Lausanne T.T.T. (19,2 km) : Puncheurs



    Km 1 : Côte d'Ouchy (436 m) (0,9 km à 6,4%) : nc
    Km 5,5 : La Rosiaz (574 m) (1,4 km à 10%) : nc
    Km 10 : Epalinges (761 m) (2,6 km à 7,7%) : nc

    Etape 3 : Morges - Saint-Imier (170,1 km) : Grimpeurs



    Km 69,5 : Chanéaz (780 m) (6,2 km à 4,7%) : 3C
    Km 141,5 : Chaumont (1152 m) (7,9 km à 8,4%) : 1C
    Km 159 : Col du Chasseral (1502 m) (6,8 km à 9,2%) : 1C

    Etape 4 : Le Locle - Solothurn (158,1 km) : Grimpeurs



    Km 4 : Le Prévoux (1080 m) (2,5 km à 6,5%) : 3C
    Km 81,5 : Petit Champoz (753 m) (2,1 km à 9,6%) : 3C
    Km 100,5 : Grenchenberg (1355 m) (8,4 km à 8,1%) : 1C (début de 5,4 km à 10,2%)
    Km 134 : Weissenstein (1279 m) (7,9 km à 10,2%) : 1C (fin de 5,6 km à 12,1%)
    Km 146 : Balmberg (1080 m) (2,9 km à 13,8%) : 2C

    Etape 5 : Biel - Zürich (209,7 km) : Sprinteurs



    Etape 6 : Zürich - Lütoldsmatt (130 km) : Grimpeurs



    Km 15 : Albispasshöhe (791 m) (5,7 km à 5,9%) : 3C
    Km 108 : Ächerlipass (1458 m) (9,8 km à 9,9%) : HC
    Km 130 : Lütoldsmatt (1160 m) (6,5 km à 10,5%) : 1C

    Etape 7 : Luzern - Interlaken (160,8 km) : Sprinteurs



    Etape 8 : Grindelwald - Airolo (189,9 km) : Grimpeurs



    Km 10 : Grosse Scheidegg (1962 m) (9,7 km à 9,3%) : 1C
    Km 57 : Sustenpass (2224 m) (27,7 km à 5,8%) : HC
    Km 83,5 : Andermatt (1424 m) (5,9 km à 7,6%) : 2C
    Km 105 : Furkapass (2429 m) (12,2 km à 7,3%) : 1C
    Km 140,5 : Nufenenpass (2478 m) (13 km à 8,6%) : HC
    Km 170,2 : Secteur pavé du Saint-Gotthard (5,3 km)
    Km 175,5 : Gotthardpass (2082 m) (11,7 km à 7,7%) : 1C

    Etape 9 : Airolo - Gigerwaldsee (180,2 km) : Grimpeurs



    Km 75 : Passo del Lucomagno (1917 m) (26 km à 5,3%) : 1C
    Km 135 : Cuolm (1547 m) (9,2 km à 9,2%) : 1C
    Km 167,5 : Kunkelspass (1357 m) (5,3 km à 12,9%) : 1C
    Km 179,9 : Gigerwaldsee (1337 m) (4,6 km à 8,5%) : 2C

    Etape 10 : Bad Ragaz - Chur I.T.T. (21,3 km) : Rouleurs




    répondre citer

    André - le lundi 31 août 2015 à 9:07:39 permalink

    Bonjour 1010.

    Un Tour de France "à l'envers" !
    Les Pyrénées d'entrée de jeu, les Alpes à mi-Tour, et une dernière semaine avec des cotes à "gogo", un marathon et des pavés.
    Je présume qu'au départ de La Clayette vous proposez un clm.

    Que retenir ?
    J'aime beaucoup les 50 derniers km vers Pau.
    R.A.S. sur les Pyrénées tenant compte du placement.
    Ok pour le bords de mer de Palavas-les-Flots.
    Les Alpes sont "classic vélowire".
    Aucun souvenir du Tournier, mais pourquoi le coller au Mont du Chat à un endroit stratégique ?

    Beau travail de recherches vers Thizy et Vitteaux.
    J'étudierai ces étapes en détail dès mon retour de vacances pour l'intégration à mes "Cahiers".

    63 km de pavés "broupf" !!!
    Pas de "tourniquet" : bravo !

    Dans mes "cahiers" (52 Tours et 52 Giri pour rappel), j'ai tenté d'aborder un maximum de schémas. C'est vrai pour un départ de Bordeaux (vignobles du Bordelais), et pour un final avec des cotes et des pavés du nord sur la fin.

    Au départ de Bordeaux, j'ai préféré une autre approche, plus "complète" géographiquement sur une carte.
    Qu'importe.

    Pavés et cotes sur la fin :
    La dernière étape de montagne est à 8 jours de Paris. Un peu loin, non ?
    Désolé de faire référence, de nouveau, à "mes cahiers", mais dans ce schéma, j'ai une sortie montagneuse (Divonne-Gourmois via le Jura Suisse et le Mont Soleil) à 4 jours du terme avec ensuite un "marathon", une "pavés" (50 km seulement de barnums), et une accidentée (Ardennes), dans cet ordre.
    Cela me semble plus "équilibré et raisonnable".
    Inversément, votre approche pourrait etre considérée comme plus audacieuse.

    Nos différences d'approches sont le charme de ce forum.

    Cela n'atténue nullement l'intéret pour ce parcours, surtout tenant compte des innovations et du gros travail de recherches.

    Ciao.
    répondre citer

    1010 - le lundi 31 août 2015 à 16:38:00 permalink

    Bonjour André

    Merci de votre analyse.

    Oui, l'étape n° 17 est un contre-la-montre individuel.
    Le Mont Tournier sert à "éloigner" le Mont du Chat de l'arrivée. Je l'ai préféré dans ce rôle au col de l'Epine car il est moins difficile et ne suffira pas aux grimpeurs pour faire des écarts alors un coureur comme Quintana sera obligé d'attaquer dans le Mont du Chat si il a besoin de reprendre du temps à ses adversaires et on pourrait donc assister à un final très décousu.

    La haute montagne est effectivement très loin de Paris mais derrière il y a quand même pas mal d'étapes capables de bouleverser le classement général (Thizy, CLM, Vitteaux, Pavés). C'est d'ailleurs pour cette raison que je propose autant de pavés car la veille de l'arrivée, on ne peut pas se contenter d'un parcours type Cambrai de cette année.
    répondre citer

    Gwenladen - le lundi 07 septembre 2015 à 15:48:28 permalink

    Bonjour 1010,

    Dommage qu'il n'y a pas plus de commentaire.

    Bonne entame de tour dans la région bordelaise avec le TTT au milieu, rien à redire.

    J'aime bien ton étape de Pau qui ressemble à une classique, beau travail de recherche. Bonne enchaînement Portillon / Superbagnères qui change de Port de Balès / Superbagnères, bon début pour les Pyrénées. J'aime beaucoup ton étape vers Mantet (une arrivée malheureusement utopiste à cause du village de Mantet, bien trop petit pour accueillir un tour). Cependant, ton étape vers Carcassonne me plaît moins, je comprends ta volonté de ne pas trop tuer le suspense mais je pense que tu aurais dû densifier un petit peu plus.

    Bonne transition vers les Alpes notamment avec l'étape de Privas.

    Bonne entame des Alpes avec l'étape du Mont Colombis, similaire à l'étape de Superbagnères. De bonnes étapes alpestres, bien tracés, bonne trouvaille avec le Mont Tournier qui change du col de l'Epine après l'ascension du Mont du Chat.

    Bon CLM, assez long mais pas trop compliqué qui devrait revenir à un bon rouleur.

    Belle étape vers Vitteaux, très beau travail de recherche, rien à ajouter. J'aime beaucoup moins ton étape marathon vers Laon, je ne suis pas fan (c'est juste mon avis personnel) de ce genre d'étapes malgré les quelques côtes dans les 100 derniers kilomètres qui apportent un peu de piment à cette étape.

    Beaucoup de pavé pour ton étape de Lille, voire trop pour une fin de tour. Je pense qu'une petite vingtaine aurait suffi pour les achever. Cependant j'aime ton audace pour la dernière semaine. Tu as bien réussi à densifier quelques étapes.

    Bilan : Bon tour avec un schéma original « peu conventionné ». J'aime tes prises de risques malgré quelques petits défauts.

    Bonne journée

    répondre citer

    kristo - le lundi 07 septembre 2015 à 20:20:58 permalink

    Bonsoir,



    Tour de France



    Très bon Tour comme à ton habitude, avec l'originalité de proposer une troisième semaine moins difficile et plus piégeuse que la deuxième. Avant d'entrer dans le détail, 2 critiques majeures :



    - trop d'étapes dans la partie Sud de la France

    - certaines étapes exagérément surchargées



    Dans le détail donc :



    - un Grand Départ un peu plus septentrional aurait permis de passer un peu plus de temps dans la partie Nord de la France, sans pour autant compromettre l'idée d'un abordage rapide des Pyrénées.

    - OK pour les 3 premières étapes, en revanche l'étape paloise est trop chargée, les 10 dernières côtes classées (à partir du km 140), dont l'enchaînement est très bon, sans difficulté préalable, auraient largement suffi à ce stade de la course.

    - Première étape pyrénéenne logiquement allégée, je comprends l'idée, plutôt bonne, même si je regrette que cet enchaînement Portillon – Superbagnères soit proposé dans le cadre d'un Tour dans le sens Pyrénées – Alpes (j'aurais préféré Peyresourde à la place, en comprenant l'idée de ne pas proposer Balès).

    - Je ne suis habituellement pas favorable à couper par une étape de plaine un enchaînement montagneux, de surcroît dans des zones géographiques dans lesquelles les coureurs passent souvent, mais en début de Tour OK.

    - Je ne sais pas si le col de Mantet est une arrivée réaliste mais si je mets ça de côté, l'étape me semble bonne.

    - Excellente transition entre les Pyrénées et les Alpes, bravo.

    - La première étape alpine est un parfait exemple de ce que l'on peut proposer en entame de dernier grand massif.



    - L'étape 11 me gêne beaucoup plus que l'étape 6, dommage.



    - Bonnes étapes alpines ensuite, même si je déplore l'absence d'étape longue et, comme André, le fait que le mont du Chat soit relégué un poil loin de l'arrivée (dont je ne suis pas sûr qu'elle soit réaliste).



    - Mauvais placement du jour de repos (préférable à Lyon) et surtout du chrono (à davantage espacer des 2 étapes accidentées).



    - Je suis moins sévère sur la surcharge des étapes lyonnaise et bourguignonne que sur celle de l'étape paloise, car cela est censé compenser l'absence de montagne en troisième semaine, mais c'est quand même limite. Les 2 étapes sont tout de même alléchantes même si j'ai une petite réserve sur le choix du site d'arrivée bourguignon.



    - Les côtes autour de Laon me paraissent superflues.



    - Les pavés à la veille de l'arrivée finale, c'est un pari osé, cela peut donner une superbe étape comme accoucher d'une souris. En tout cas c'est très bien de l'avoir corsée un maximum, et de proposer des secteurs sur l'ensemble de l'étape, sans temps morts. L'intérêt de l'étape tiendra surtout aux écarts après l'étape bourguignonne, et à d'éventuels aléas (chutes, crevaisons) des leaders. A tenter.



    - Bonne dernière étape (la seule pour laquelle, pour éviter la procession habituelle, je n'ai rien contre une étape en ligne de moins de 100 km).



    - Même si je salue l'originalité de la troisième semaine, je partage l'avis d'André sur le fait que lorsqu'elle ne comporte pas de haute montagne, elle doit au moins comporter une étape de moyenne montagne avec au moins 1 ou 2 cols 1C. Les 2 étapes accidentées peuvent valoir une grosse étape de moyenne montagne, mais ce n'est pas garanti.



    - Le kilométrage de contre-la-montre individuel plat est bien adapté.





    Au final, un très bon Tour malgré quelques petits détails qui me chagrinent un peu, osant une troisième semaine certes très particulière mais qui peut donner quelque chose d'excellent à suivre.


    Tour de Suisse

    Il y a 10 étapes alors que le Tour de Suisse se dispute habituellement sur 9 jours.

    Pas grand-chose à critiquer sur les étapes prises individuellement.

    Mais 5 étapes montagneuses, toutes très difficiles, sur un Tour d'une semaine, c'est trop.

    Il faudrait en remplacer au moins 2-3 par des étapes casse-pattes, piégeuses sans être trop montagneuses, et n'en garder que 2-3 (2 si tu gardes les plus difficiles, 3 sinon) décisives pour le classement général, pour mieux équilibrer le parcours.

    répondre citer

    1010 - le jeudi 10 septembre 2015 à 19:00:18 permalink

    Bonjour Gwenladen et Kristo

    Peu de commentaires en ce moment, j'ai l'impression que la "traque" du Tour de l'année prochaine intéresse bien plus en ce moment.

    J'avais déjà fait (il y a longtemps) un Grand Départ de l'Ile d'Oléron et un départ de cette région oblige à avoir pas mal d'étapes plates consécutives. Bordeaux était le bon compromis avec cette descente rapide vers le Pays Basque pour aller tracer des étapes plus animées.
    Ok pour Pau.

    J'ai juste privilégié le Portillon parce qu'il est moins "classique" que Peyresourde.
    Carcassonne : Je n'avais aucune inspiration en Ariège donc j'ai préféré la contourner. Cela rend les Pyrénées légères mais comme elles sont assez tôt dans le Tour, ce n'est pas grave.

    Mantet : Je voulais absolument proposer ce col que j'ai grimpé cet été (mon premier col à vélo !). La route a été refaite récemment et est parfaitement compatible avec une course comme le TDF malgré quelques passages un peu étroits mais on a vu pire ... Au sommet, juste un petit parking mais on pourrait utiliser la route vers Mantet et la piste vers les Roques Blanches pour garer les bus, etc. C'est pas énorme, mais ça pourrait suffire. Le plus gros problème, c'est qui financerait une arrivée là-bas ?

    Merci pour les étapes alpestres. Les Avenières, c'est quand même 5500 habitants, on n'est pas dans un bled paumé en pleine campagne. Sinon, il fallait pousser à La Tour-du-Pin avec 15 km de plat sur une grande route favorable aux regroupements ...

    Repos : Je l'avais d'abord placé à Lyon mais j'ai changé d'avis pour éviter que l'étape de Thizy soit collée au chrono ce qui pourrait pousser à l'attentisme.
    Vitteaux : Site d'arrivée plus discutable (1000 hab.) mais il y a peu de grandes villes dans le coin. j'ai hésité à arriver à Alésia mais cela cassait mon enchainement de "murs" à plus de 10%.

    Laon : Les quelques côtes servent à donner un petit air de Milan - San Remo et après 250 kms et 3 semaines de course, le moindre petit "Poggio" est capable de faire éclater le peloton. La distance est exagéré mais c'était la seule solution pour ne pas faire trainer la transition vers les pavés.
    Pavés : Etonnant que ça passe aussi bien : je m'attendais à des réactions plus "virulentes" ! J'aimerais vraiment voir dans la réalité une étape de pavés la veille de l'arrivée histoire de sortir les favoris de leur zone de confort habituelle.
    Pour cette dernière semaine, je pense quand même que les 2 étapes accidentées et l'étape pavée peuvent créer autant d'écarts que des étapes de montagne. Après tout dépend de la configuration de course à ce moment-là : si Froome a déjà tué tout suspens, on aura pas le même spectacle que si on a 3 favoris du même niveau façon Vuelta 2012.

    Tour de Suisse : Cette épreuve se déroulait anciennement sur 10 jours (c'est descendu à 9 jours vers 2003) et j'ai gardé cette ancienne formule qui en fait un mini Grand Tour.
    Le tracé est très difficile mais il vient à contre-pied du parcours de cette année où il y a eu une seule étape de montagne (et encore en Autriche ...). Les 2 dernières étapes de montagne sont vraiment compliquées mais après je me suis quand même bien limité pour d'autres étapes (St Imier, Lütoldsmatt).
    répondre citer

    bapt77 - le samedi 12 septembre 2015 à 0:29:20 permalink

    1010

    Tu dois confirmer ton statut de grand espoir pour devenir un futur leader. ;)

    Départ où le TTT va jouer un grand rôle.
    Hendaye ne sera pas simple connaissant les routes les basques (% + rendement).
    10/10 pour Pau. C'est l'étape idéal pour un départ (un peu la même chose que en 1992 ?) avec une première partie la plus ''dure'' et une seconde ''technique''. Attention à la ''grosse jambe'' en fin d'étape.

    Comprend moins le ''délire'' de Superbagnères. Je préfère quelque chose de plus exotique genre Artigues ou Hospice de France.
    Je n'en fais pas assez d'étape ouverte comme Carcassonne.
    Mantet et Privas s'allient bien avec un test montagneux puis vallonnée-pentu.
    A noter toujours ce travail de recherche dans l'Ardèche.

    Mont-Colombis, même combat que Superbagnères. Pas ma cam' … dans ce style. Comment ne pas préférer BSM qui pourrait être plus dure cependant !
    Etape courte un peu dans le même style. Manque un truc … (une étape plus longue et plus dure la veille ;).
    Je préfère cette étape, moins l'approche (cf mon dernier parcours).

    Le clm commence à être loin ? Et sommes-nous en fin de Tour ?
    17 ème étape ! Après une nouvelle très belle étape (mal placé comme cela en fin de Tour peut-être. Mieux dans un autre parcours ?). Un peu la même remarque pour Vitteaux car les pavés vont concentrés toutes les attentions !! Bien vu cette étape marathon de Laon. On retrouve encore des similitude avec mon n°6 de ma série.

    Quelque côte vers Paris, on sait jamais.

    Je suis toujours perdu lorsque l'étape 20-21 à autant de Pavé. Faut-il 80-90 km de clm (du classique) ou fortement allégé ? Ou alors mettre une très grande dose ? Que faire mon cher 1010 ?


    Un Tour de Suisse en extra !

    Si je me replace en Juin, je suis content. Une étape pour le maillot dédié au sprinter.
    Un clm/équipe que j'apprécie dans les tour de une semaine. Ça force à amener des forces en présences au départ.
    Deux belles arrivées en descentes. Une en course de côte, l'autre plus ouverte mais si pentue …
    Zurich : pas assez pour baroudeur avec des chances pour sprinters.
    Airolo : elle va faire peur (trop ?). Peu de GT en propose alors imagine. Cf Andorre Vuelta de cette année … scénario pas terrible. Ma solution : faire encore plus dur ! Car il n'y a pas eu d'abandon ou de discours polémique après cette étape ;)

    Nouveau statut : coureur avec des coron*s et qui a toujours un grand potentiel.

    *** Si vous pouviez aller jeter un peil sur mon dernier Tour qui est très vite redescendu et maintenant en deuxième page. Je fais un peu de pub' (je n'aime pas trop ça mais je suis obligé, désolé.***
    répondre citer

    Aurélien M. - le samedi 12 septembre 2015 à 9:19:15 permalink

    Bonjour 1010,

    Je commente brièvement, vu le nombre de commentaires que tu as reçu.

    Tour de Suisse : vraiment trop dur pour une course d'une semaine, mais j'aime bien les étapes prises une par une.
    C'est rare sur le tour de Suisse une première étape pour sprinteurs.

    Tour de France.
    Départ varié et réussi jusqu'à Pau (le col d'Arangaïtz est de trop vers Pau, restons sur du vallonné).
    Par contre, 2 courses de côte dans les Pyrénées, c'est trop pour moi.
    J'aime bien ton approche de Privas
    On entame les Alpes très tôt ! ok Pour Colombis ; Final vers Bourg-St-Maurice que j'avais proposé vers Montvalezan, ok aussi, grosse étape du coup.
    Les Avenières, outre le fait qu'il faudrait trouver un nom plus sympa à cette montée à S-François-de-Sales (comme le Mollard, nom du mont qui se situe juste à côté), je pense que ton étape aurait gagné à ne pas chercher la plaine mais plutôt à retourner sur Chambéry après le Mont du Chat, en passant par Vacheresse, tu évitais ainsi le col de l'Epine tout en rapprochant le col du Chat de l'arrivée.
    Contrairement à d'autres, une dernière semaine de la sorte me convient : mais peut-être chercher à faire un poil plus léger quand même.

    Donc c'est un bon tour, mais pas trop dans mes cordes pour les Pyrénées.

    Bonne journée
    répondre citer

    1010 - le lundi 14 septembre 2015 à 17:36:34 permalink

    Bonjour Bapt et Aurélien

    Pau : en 1992, il y avait eu Ispéguy, Osquich et Marie-Blanque. J'ai l'impression que c'était une étape plus pour grimpeurs que pour puncheurs.

    Pyrénées : J'avais jamais exploité Superbagnères et en première étape de montagne, je trouve que cette montée convient bien (ascension longue et usante un petit peu comme APSM cette année).
    Mantet est une autre course de côte mais en début de Tour, les favoris n'ont pas vraiment tendance à prendre des risques loin de l'arrivée.

    Alpes : Le Colombis, encore une course de côte, mais là aussi j'avais déjà utilisé pas mal d'options autour de Gap.
    Les Avenières : C'était l'itinéraire que j'avais choisi initialement ! J'ai préféré le Mont Tournier car il est plus simple que la côte de Vacheresse donc il y a plus de chances de voir la course se jouer dans le Mont du Chat.

    Dernière semaine : Ok l'étape des pavés fera très peur mais j'ai du mal à imaginer les favoris négliger des étapes comme Thizy ou Vitteaux.
    80/90 km de chronos : du classique ? En général, je me fixe aux alentours de 50 kilomètres. Mais, finalement, le déroulement du récent Tour avec seulement 13 kms de chrono individuel a bouleversé mes certitudes sur les CLM. Dans un cyclisme moderne où les montagnes sont de moins en moins décisives, je pense qu'il est important d'adapter la distance chronométrée.
    Sur ce Tour, je propose 50 kms de chrono individuel et 40 par équipes ce qui constitue une limite haute pour moi mais cela est équilibré par des étapes de montagne difficiles et beaucoup d'étapes "piège".

    Tour de Suisse : Oui très dur effectivement mais la géographie locale pousse à la surenchère !
    Airolo : C'est vrai, on dirait une étape reine de GT. Je n'ai pas souvenir d'une telle étape sur une course d'une semaine. Mais comme le Tour de Suisse est le "4ème Grand Tour" ...

    Bapt : Je vais de voir ton parcours qui est remonté cette semaine. Je vais le regarder dans la semaine ;)

    répondre citer

    Koenig - le mardi 15 septembre 2015 à 15:42:52 permalink

    Bonjour tout de monde.

    Bon avant tout je suis moi aussi un adepte du col de Mantet, ma première grande montée quand j'ai commencé le vélo il y a trois ans.

    Je ne comprends pas trop le terme de "course de côte" appliquée à Mantet, dans l'étape proposée, il y a avant le col de Jau qui est une montée de plus de 1000 m de dénivelé avec un % assez respectable qui fera les premières différences, puis une descente de 25 km vers Prades qui peut aussi contribuer à augmenter les écarts, puis seulement 6 km de faux plat montant avant d'attaquer les premières rampes du col vers Villefranche...et surtout on finit le col par 10 km à 8% sans le moindre replat significatif, donc impossible de se refaire.

    Concernant la faisabilité technique, certes les bus des équipes devront s'arrêter à Sahorre, mais bon j'ai l'impression que très souvent en montagne les cyclistes doivent faire la descente du dernier col à vélo, même sur le tour. Concernant les voitures, il y a trois km de départementale de l'autre versant du col, avec plusieurs possibilités de faire demi-tour. Quand on voit l'arrivée de la Vuelta à Encamp, c'est du luxe là!

    Bref le principal problème c'est surtout que personne ne paiera ASO pour une arrivée là-bas vu qu'il n'y a pas de station de ski, à moins d'une opération marketing du "grand site Canigó" (ok je rêve)...dommage parce que du coup on en revient trop souvent aux mêmes montées/arrivées (Ax, Beille et Pau dans les Pyrénées, l'Alpe d'Huez, la Toussuire et Gap dans les Alpes).

    Bon en tout cas le tour devrait passer par les Pyrénées Orientales l'année prochaine, Andorre oblige!
    répondre citer
    Page suivante (11 - 20)Dernière page
  • répondre
    Attention : vous pouvez dans votre message utiliser du code afin d'insérer des liens, des images ou des citations. Pour ce faire, cliquez ici pour connaître les codes à utiliser.

    Codes à utiliser

    [X] fermer
    Vous pouvez utiliser les codes suivants dans votre message : (en italique les parties que vous devez remplacer)
    | insérer un lien | insérer une image | insérer une citation |

    Insérer un lien

    - lien sans texte : [url]https://www.velowire.com[/url]
    => donnera : https://www.velowire.com
    - lien avec texte : [url=https://www.velowire.com]velowire.com, le site qui présente en avant-première le parcours du Tour de France[/url]
    => donnera : velowire.com, le site qui présente en avant-première le parcours du Tour de France

    Insérer une image

    la largeur maximale d'une image est de 600 pixels ; si votre image est plus large, elle sera automatiquement affichée redimensionnée à 600 pixels de large ; en cliquant dessus les lecteurs obtiendront néanmoins la version d'origine
    - image sans description : [img]https://www.lesiteweb.fr/ladresse_de_votre_image.jpg[/img]
    => donnera :

    - image avec description : [img=https://www.lesiteweb.fr/ladresse_de_votre_image.jpg]Le Tour de France 2012[/img]
    => donnera :
    Le Tour de France 2012
    Le Tour de France 2012

    Insérer une citation

    - citation avec nom et contenu : [quote=Thomas Vergouwen]il est sûr que là la question est plus délicate car il n'y a pas un autre endroit dans le coin qui reçoit déjà le Tour qui pourrait facilement remplacer cette arrivée[/quote]
    => donnera
    • Thomas Vergouwen disait :
      il est sûr que là la question est plus délicate car il n'y a pas un autre endroit dans le coin qui reçoit déjà le Tour qui pourrait facilement remplacer cette arrivée


    Votre nom
    *
    Votre adresse e-mail
    *
    [cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
    Restez au courant de nouvelles réponses
    Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouvelles réponses sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
    Votre réponse (cliquez ici pour connaître les codes à utiliser).

    Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

    Combien font neuf plus trois ?
  • Bien évidemment vous pouvez publier dans cette rubrique aussi bien vos idées de Tour de France que de Tour d'Espagne ou de Tour d'Italie.
    Si vous ne souhaitez pas proposer un Tour en entier mais uniquement suggérer une nouveauté que l'on pourrait retrouver peut-être un jour sur un parcours du Tour, vous pouvez également le faire, soit en le proposant dans un fil de discussion existant et approprié, soit en créant votre propre fil de discussion. Dans ce deuxième cas, merci de bien vouloir choisir un titre adapté.

    Le contenu de cette rubrique est susceptible d'être modéré. Il s'agit d'une modération a posteriori (après publication, nous nous réservons le droit de supprimer votre message ou de le modifier enfin de supprimer des passages non tolérés) pour l'ensemble des messages, à l'exception des messages contenant un ou plusieurs lien(s) externe(s) et/ou une ou plusieurs images. En effet, ces derniers sont modérés a priori, c'est-à-dire qu'ils ne sont pas publiés avant la validation par un modérateur.

    Vos messages sont susceptibles d'être modérés notamment mais pas uniquement s'ils contiennent des contenus injurieux envers d'autres personnes ou envers des personnes morales, s'ils vont à l'encontre de la netiquette ou sur demande d'autres utilisateurs ayant jugés votre message inacceptable. Vous ne serez pas prévenu de la modération de votre message.

    En cas d'abus répétitif, velowire.com se réserve le droit de vous bannir de cette rubrique et/ou plus globalement de ce site, par tout moyen le permettant. Vous serez alors au préalable informé de cette décision.

    Si vous publiez des liens mais surtout des photos ou autres éléments graphiques, sachez que vous êtes seul responsable de la publication de ceux-ci. En effet, sur Internet le droit d'auteur s'applique comme ailleurs et un photographe doit donc donner son autorisation pour la publication d'une photo tout comme l'auteur doit donner son autorisation pour la publication d'une image que l'on peut considérer comme une création originale. En cas de doute, NE PUBLIEZ PAS la photo ou l'image pour éviter tout problème !

    Pour les ayants-droits : si vous trouvez dans cette rubrique "À votre Tour" un élément sur lequel vous avez un droit d'auteur ou sur lequel vous pouvez faire valoir quelconqu'autre droit, signalez-le par mail à info@velowire.com en identifiant bien précisément l'élément en question. Si vos droits sont avérés, velowire.com procèdera au plus vite à la suppression de l'élément en question en modérant le message, et vous en informera. velowire.com et son propriétaire se dégagent de toute responsabilité sur les éléments publiés ici par des internautes.
>> calendrier cycliste UCI <<