Ajouté: dimanche 15 décembre 2013 à 22:12:00

Commentaires

Actuellement il y a 3 commentaires!
  1. C'est assez intéressant, on voit enfin Europcar passer au plus haut niveau. La disparition d'Euskaltel-Euskadi et Vacansoleil ont profité à l'équipe de Jean-René Berneaudeau. On verra enfin cette équipe sur les grandes épreuves internationales où elle n'est généralement pas invitée au profit d'équipes "du coin".

    Cela profiterait également à Bretagne-Séché Environnement qui pourrait participer à son premier Tour de France, suite à la disparition de l'équipe Sojasun. Elle serait logiquement invitée avec l'équipe Cofidis, IAM et peut-être Colombia.

    | Linkinito | vendredi 03 janvier 2014 à 22:56:34

  2. le choi d'Europcar est logique, mais vu leur effectif, j'ai bien peur qu'ils ne fassent que de la figuration sur 80% des courses a l'echelle du World Tour. Sur le Giro et la Vuelta, ils vont se faire massacrer par exemple. Et ils ont perdu gros pour les classiques avec les departs de Gaudin et Turgot.

    | Yoshi45 | jeudi 09 janvier 2014 à 21:08:59

  3. Il n'y a eu aucune surprise pour cette année (guère étonnant).

    Je ne suis pas sûr qu'Europcar puisse peser lourd toute l'année : 1 seul sprinteur (très jeune), 1 grimpeur et 1 puncheur de classe WT.
    Bernaudeau et son équipe a tout intérêt à aligner Rolland sur 2 grands tours (le problème est que la Vuelta s'annonce avec 3 chronos) et faire courir Voeckler sur toutes les épreuves vallonnées et de moyenne montagne du début de l'année (Down Under, Paris Nice, Catalogne, Pays Basques, classiques) et toutes les classiques après le Tour pour être sûr de ne pas finir en queue de peloton !
    Les départs de Gaudin et Turgot ne vont en effet pas soulager l'équipe.

    Linkinito : Bretagne sur le tour, c'est sûr, c'est leur chance (il faut en profiter puisqu'ils ne pourront plus avec la prochaine réforme), mais Colombia ? je verrais plutôt Net-App !

    | Aurélien M. | vendredi 10 janvier 2014 à 10:22:48