home | Nederlands | English | Français
> actualités
> photos
> calendrier cycliste UCI
> à votre Tour !
> video's
> livre d'or
> moteur de recherche
> mon CV
> >> copyright <<



suivez velowire sur Instagram
   
  • Derniers ajouts en photos :
plus que 133 jours avant le départ du Tour de France 2018, en attendant venez découvrir le calendrier cycliste UCI 2018 !
RSS |

Le bilan de la première semaine du Tour d'Italie 2014

Ajouté: lundi 19 mai 2014 à 21:46:00
  • < Blog | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati | printer friendly version

    Le bilan de la première semaine du Tour d'Italie 2014Après le retour sur les 3 étapes irlandaises du Tour d'Italie 2014, velowire.com vous propose de faire le point après la première semaine du Giro d'Italia 2014 en ce deuxième jour de repos de la course italienne.

    Michael Matthews (Orica-GreenEDGE) arrivait en Italie avec le maillot rose sur les épaules et le coureur australien a réussi à garder cette précieuse tunique de leader du classement général jusqu'au départ de la première étape de montagne de samedi dernier. Depuis, c'est son compatriote Cadel Evans (BMC Racing Team) qui le porte et qui aura donc à le défendre pendant 12 étapes encore à partir de demain.

    4/ mardi 12 mai 2014 - Giovinazzo > Bari - 112 km

    Une fois arrivés dans le sud de l'Italie, c'était une étape extrêmement courte qui était au programme du Giro d'Italia 2014. Elle a néanmoins duré beaucoup plus longtemps que prévu ...

    Le lendemain de son anniversaire, Marcel Kittel (Team Giant-Shimano), à qui avaient sourié les deux étapes en ligne en Irlande, le coureur allemand a dû quitter les routes du Giro d'Italia 2014 à cause d'une maladie :

    Une chance énorme donc pour les autres sprinteurs présents dans ce Grand Tour italien, d'autant plus que plusieurs étapes de cette première semaine en Italie leur semblaient être promises.

    La pluie que les coureurs avaient connu en Irlande ne les avait pas suivi en Italie lors de la journée de repos/transfert. Néanmoins, mardi lors de la 4ème étape (la première en Italie) la pluie a fait son retour et elle a continué à suivre la course pendant plusieurs jours. Dans cette étape courte, plus que la moitié de la distance se déroulait sur un circuit de 8,3 kilomètres à effectuer 8 fois. A juste titre (comme on a pu voir plus tard avec les chutes), les coureurs pensaient que la pluie allait rendre les routes trop glissantes et donc trop dangereuses. En conséquence, le peloton entier a fait grève pour demander à l'organisateur et aux commissaires UCI que les temps pour le classement soient relevés lors de l'avant-dernier passage sur la ligne d'arrivée, pour que les leaders des équipes n'aient pas à suivre les sprinteurs lorsqu'ils se disputent la victoire.

    Quand ils obtiennent enfin ce qu'ils demandaient, les 5 derniers tours se déroulent alors normalement et c'est l'équipe Orica-GreenEDGE de Michael Matthews qui prend les commandes de la course. A part lors du sprint intermédiaire, remporté par Elia Viviani (Cannondale), c'est ce qui s'est passé jusqu'à la fin de la course.

    Nacer Bouhanni (FDJ.fr) qui espérait, comme Viviani et les autres sprinteurs, tirer profit de l'absence de Marcel Kittel, s'est retrouvé décroché à une dizaine de kilomètres de l'arrivée à cause d'un souci mécanique. Revenu à temps dans le peloton, le coureur français arrive néanmoins - malgré l'omniprésence des coureurs de l'équipe Giant-Shimano - quand même à remporter le sprint, une première car Bouhanni n'avait jamais auparavant remporté d'étape dans un Grand Tour !

    Le classement de la 4ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le top 10 de cette quatrième étape du Giro d'Italia 2014 :

    1/ Nacer Bouhanni (FDJ.fr) - 2h22'06"
    2/ Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing)
    3/ Tom Veelers (Team Giant-Shimano)
    4/ Roberto Ferrari (Lampre-Merida)
    5/ Elia Vivivani (Cannondale)
    6/ Matteo Montaguti (AG2R La Mondiale)
    7/ Kenny de Haes (Lotto-Belisol)
    8/ Luka Mezgec (Team Giant-Shimano)
    9/ Bert de Backer (Team Giant-Shimano)
    10/ Francesco Chicchi (Neri Sottoli)

    Le résumé vidéo de la 4ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le résumé de la quatrième étape du Giro d'Italia 2014 en vidéo :

    5/ mercredi 13 mai 2014 - Taranto > Viggiano - 203 km

    La 5ème étape était alors la première avec une arrivée en côte. Rapidement après le départ un groupe de 11 coureurs se détache du peloton, composé d'Elia Viviani (Cannondale), Ben Swift (Team Sky), Tyler Farrar et Fabian Wegmann (Garmin-Sharp), Miguel Angel Rubiano (Colombia), Tony Hurel et Bjorn Thurau (Europcar), Marco Frapporti (Androni Giocattoli), Yonathan Monsalve (Neri Sottoli), Kenny Dehaes et Tosh van der Sande (Lotto-Belisol). Leur écart a longtemps oscillé autour des 4 minutes avant de descendre sous l'impulsion de l'équipe Orica-GreenEDGE puis BMC.

    Dans les 25 derniers kilomètres ce sont d'abord 7 coureurs qui sont repris, puis 3 autres environ 5 kilomètres plus loin, dans la première montée vers Viggiano, et seul Bjorn Thurau reste alors à l'avant. La pluie a alors fait son retour et la descente puis la deuxième montée sont devenues plus dangereuses et on a alors vu plusieurs chutes alors que Thurau est repris par le peloton.

    Dans la boucle autour de la ville d'arrivée, Gianluca Brambilla (Omega Pharma-QuickStep) tente alors encore l'aventure solitaire alors que Davide Malacarne (Team Europcar) tente desespéremment de le rattraper. A 3 kilomètres de l'arrivée, il reste 18 secondes d'écart pour Brambilla mais peu avant la flamme rouge le coureur italien a quand même été repris et alors que l'équipe Katusha répond à toutes les attaques dans la montée vers la ligne d'arrivée, celle de Diego Ulissi (Lampre-Merida) vient trop en surprise et le coureur italien prend ainsi sa deuxième victoire d'étape dans le Giro d'Italia, après celle de 2011 lors d'une étape de montagne avec arrivée sur le plat, qu'il avait remporté au sprint.

    Le classement de la 5ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le top 10 de cette cinquième étape du Giro d'Italia 2014 :

    1/ Diego Ulissi (Lampre-Merida) - 5h12'39"
    2/ Cadel Evans (BMC Racing Team) - +0'01"
    3/ Julian David Arredondo (Trek Factory Racing)
    4/ Rigoberto Uran (Omega Pharma-QuickStep)
    5/ Rafal Majka (Tinkoff-Saxo)
    6/ Michael Matthews (Orica-GreenEDGE)
    7/ Joaquim Rodriguez (Team Katusha)
    8/ Wilco Kelderman (Belkin Pro Cycling Team)
    9/ Domenico Pozzovivo (AG2R La Mondiale)
    10/ Nairo Quintana (Movistar Team)

    Le résumé vidéo de la 5ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le résumé de la cinquième étape du Giro d'Italia 2014 en vidéo :

    6/ jeudi 15 mai 2014 - Sassano > Montecassino - 247 257 km

    A cause d'un éboulement, le parcours de cette étape a été légèrement modifié, pour atteindre ainsi les 257 kilomètres et devenant donc l'étape la plus longue de ce Giro d'Italia 2014.

    A nouveau, cette longue journée a commencé sous le soleil, pour se terminer sous la pluie, qui décidemment continue à suivre le Giro cette année. L'échappée du jour était composée de Marco Bandiera (Androni Giocattoli), Edoardo Zardini (Bardiani-CSF), Andrea Fedi (Neri Sottoli) et Rodolfo Torres (Colombia) et ceux-ci ont creusé un écart allant jusqu'à 14 minutes !

    A 12 kilomètres de l'arrivée, leur aventure s'est alors terminée et de nouveau, la pluie a donné lieu à des chutes. Au pied de la montée finale, de nombreux coureurs se sont retrouvés à sol ou bloqués par les coureurs tombés. C'est Cadel Evans (BMC Racing Team) qui en profite puisque le coureur australien fait partie de ceux qui échappent à la chute et arrivent parmi les premiers au sommet, alors que la plupart des autres coureurs candidats au classement général se trouvent coincés derrière. Dans ce groupe, on trouvait également le maillot rose, Michael Matthews (Orica-GreenEDGE), qui arrive à suivre le tempo, ainsi que Tim Wellens (Lotto-Belisol), plus à l'aise sur terrain accidenté. Le sprint se joue entre ces deux coureurs et à sa grande surprise c'est Matthews qui arrive à traverser la ligne en tête !

    Le classement de la 6ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le top 10 de cette sixième étape du Giro d'Italia 2014 :

    1/ Michael Matthews (Orica-GreenEDGE) - 6h37'01"
    2/ Tim Wellens (Lotto-Belisol)
    3/ Cadel Evans (BMC Racing Team)
    4/ Matteo Rabottini (Neri Sottoli)
    5/ Ivan Santaromita (Orica-GreenEDGE) - +0'13"
    6/ Steve Morabito (BMC Racing Team) - +0'23"
    7/ Wilco Kelderman (Belkin Pro Cycling Team) - +0'49"
    8/ Mauro Finetto (Neri Sottoli)
    9/ Diego Ulissi (Lampre-Merida)
    10/ Fabio Duarte (Colombia)

    Le résumé vidéo de la 6ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le résumé de la sixième étape du Giro d'Italia 2014 en vidéo :

    7/ vendredi 16 mai 2014 - Frosino > Foligno - 211 km

    L'étape du vendredi a vu une échappée se former avec Robinson Chalapud (Colombia), Nathan Haas (Garmin-Sharp), Winner Anacona (Lampre-Merida), Nicola Boem (Bardiani-CSF) et encore une fois Bjorn Thurau (Europcar), aucun d'entre eux formant une menace pour le classement général. L'échappée a donc pu creuser son écart jusqu'à 9 minutes mais l'équipe Orica-GreenEDGE a continué à contrôler la course pour éviter que le maillot rose échappe à Matthews avant le week-end montagneux.

    Aidé par les autres équipes de sprinteurs, l'équipe Orica-GreenEDGE a vu sa stratégie marcher puisque l'échappée a été revue par le peloton et un sprint massif allait donc terminer cette 7ème étape du Giro d'Italia 2014. Dans ce sprint, Nacer Bouhanni n'était pas le mieux placé mais le sprinteur de l'équipe FDJ.fr a réussi à trouver un tout petit trou entre Luka Mezgec (Team Giant-Shimano) et les panneaux publicitaires sur la droite de la route pour filer vers la victoire, sa deuxième victoire d'étape dans un Grand Tour et dans ce Giro !

    Le classement de la 7ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le top 10 de cette septième étape du Giro d'Italia 2014 :

    1/ Nacer Bouhanni (FDJ.fr) - 5h16'05"
    2/ Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing)
    3/ Luka Mezgec (Team Giant-Shimano)
    4/ Michael Matthews (Orica-GreenEDGE)
    5/ Roberto Ferrari (Lampre-Merida)
    6/ Tyler Farrar (Garmin-Sharp)
    7/ Enrico Battaglin (Bardiani CSF)
    8/ Boy van Poppel (Trek Factory Racing)
    9/ Ivan Rovny (Tinkoff-Saxo)
    10/ Elia Viviani (Cannondale)

    Le résumé vidéo de la 7ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le résumé de la septième étape du Giro d'Italia 2014 en vidéo :

    8/ samedi 17 mai 2014 - Foligno > Montecopiolo - 179 km

    Après le doublé de Nacer Bouhanni la veille, cette première vraie étape de montagne allait donner l'opportunité à Diego Ulissi (Lampre-Merida) de réaliser également son doublé de victoires d'étape dans ce Giro d'Italia 2014.

    En effet, quand le dernier survivant de l'échappée du jour, Julian Arredondo (Trek Factory Racing), a été rejoint par Pierre Rolland (Europcar) dans la dernière montée de cette étape, le coureur de l'équipe Trek payait ses efforts depuis le début de l'étape et Rolland semblait tout droit filer vers la victoire. Seul dans les 2 derniers kilomètres Pierre Rolland ne pouvait néanmoins pas non plus résister au retour de quelques uns des favoris et à 350 mètres de l'arrivée il voyait donc ses chances à la victoire d'étape s'envoler puisqu'après une attaque initiale de Dani Moreno (Team Katusha), suivi par Robert Kiserlovski (Trek Factory racing) et Diego Ulissi, le coureur a été repris in extrémis et finalement c'est Ulissi qui "sprinte" vers la ligne d'arrivée pour prendre sa deuxième victoire d'étape de ce Giro d'Italia 2014.

    Le classement de la 8ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le top 10 de cette huitième étape du Giro d'Italia 2014 :

    1/ Diego Ulissi (Lampre-Merida) - 4h47'47"
    2/ Robert Kiserlovski (Trek Factory Racing)
    3/ Wilco Kelderman (Belkin Pro Cycling Team) - +0'06"
    4/ Nairo Quintana (Movistar Team)
    5/ Cadel Evans (BMC Racing Team) - +0'08"
    6/ Rigoberto Uran (Omega Pharma-QuickStep)
    7/ Domenico Pozzovivo (AG2R La Mondiale)
    8/ Rafal Majka (Tinkoff-Saxo) - +0'14"
    9/ Fabio Aru (Astana Pro Team) - +0'17"
    10/ Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp) - +0'20"

    Le résumé vidéo de la 8ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le résumé de la huitième étape du Giro d'Italia 2014 en vidéo :

    9/ dimanche 18 mai 2014 - Lugo > Sestola - 172 km

    Les deux premiers tiers de cette 9ème étape étaient plutôt plats et avaient donné l'opportunité à un groupe de 14 coureurs de se détacher du peloton après une cinquantaine de kilomètres, creusant un écart allant jusqu'à 8 minutes.

    Depuis ce groupe, c'est Pieter Weening (Orica-GreenEDGE) qui attaque à 19 kilomètres de l'arrivée, au pied de la montée finale. Il est alors rejoint par Davide Malacarne (Team Europcar) et les deux coureurs collaborent bien pour escalader vers Sestola. Dans les 500 derniers mètres commence alors le jeu de poker entre ces deux hommes et Davide Malacarne se trouve devant, en zigzaguant sur la route, en étant quasiment à l'arrêt. A 100 mètres de l'arrivée, Pieter Weening, lance alors enfin son attaque et Malacarne ne peut qu'observer comment le coureur néerlandais remporte cette deuxième étape de montagne !

    A son tour, Domenico Pozzovivo (AG2R La Mondiale) réalise une bonne opération pour le classement général. En effet, le coureur italien a attaqué dans le final de la pente et même s'il n'a pas réussi à revenir sur les deux coureurs échappés, il a grappillé 26 secondes sur les autres favoris, en plus des bonifications qu'il a pris en s'adjugeant de la 3ème place dans cette étape.

    Le classement de la 9ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le top 10 de cette neuvième étape du Giro d'Italia 2014 :

    1/ Pieter Weening (Orica-GreenEDGE) - 4h25'51"
    2/ Davide Malacarne (Team Europcar)
    3/ Domenico Pozzovivo (AG2R La Mondiale) - +0'42"
    4/ Diego Ulissi (Lampre-Merida) - +1'08"
    5/ Rigoberto Uran (Omega Pharma-QuickStep)
    6/ Wilco Kelderman (Belkin Pro Cycling Team)
    7/ Cadel Evans (BMC Racing Team)
    8/ Dario Cataldo (Team Sky)
    9/ Rafal Majka (Tinkoff-Saxo)
    10/ Fabio Duarte (Colombia)

    Le résumé vidéo de la 9ème étape du Tour d'Italie 2014

    Ci-dessous vous trouverez le résumé de la neuvième étape du Giro d'Italia 2014 en vidéo :

    Les classements du Tour d'Italie 2014 après 9 étapes

    Après ces 9 étapes, les classements du Giro d'Italia 2014 se présentent ainsi :

    Le classement général

    Après ces 9 étapes, le classement général commence à se dessiner, avec toujours Cadel Evans (BMC Racing Team) en tête et Domenico Pozzovivo (AG2R La Mondiale) qui remonte donc à la 4ème place à 1'20" du coureur australien.

    Voici le top 10 du classement général du Giro d'Italia 2014 après 9 étapes :

    1/ Cadel Evans (BMC Racing Team) - 38h49'34"
    2/ Rigoberto Uran (Omega Pharma-QuickStep) - +0'57"
    3/ Rafal Majka (Tinkoff-Saxo) - +1'10"
    4/ Domenico Pozzovivo (AG2R La Mondiale) - +1'20"
    5/ Steve Morabito (BMC Racing Team) - +1'31"
    6/ Fabio Aru (Astana Pro Team) - +1'39"
    7/ Diego Ulissi (Lampre-Merida) - +1'43"
    8/ Wilco Kelderman (Belkin Pro Cycling Team) - +1'44"
    9/ Nairo Quintana (Movistar Team) - +1'45"
    10/ Robert Kiserlovski (Trek Factory Racing) - +1'49"

    Classement par points

    Après le départ de Marcel Kittel (Team Giant-Shimano), Nacer Bouhanni (FDJ.fr) s'est imposé comme le vrai sprinteur de ce Giro d'Italia 2014 :

    1/ Nacer Bouhanni (FDJ.fr) - 166 points
    2/ Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing) - 150 points
    3/ Elia Viviani (Cannondale) - 139 points
    4/ Roberto Ferrari (Lampre-Merida) - 121 points
    5/ Ben Swift (Team Sky) - 92 points

    Classement de montagne

    Grâce notamment à sa présence dans l'échappée (en solitaire à la fin) lors de la 8ème étape samedi dernier, Julian Arredondo (Trek Factory Racing) a pu prendre le lead dans le classement des grimpeurs :

    1/ Julian Arredondo (Trek Factory Racing) - 47 points
    2/ Diego Ulissi (Lampre-Merida) - 39 points
    3/ Stefano Pirazzi (Bardiani CSF) - 26 points
    4/ Robert Kiserlovski (Trek Factory Racing) - 20 points
    5/ Cadel Evans (BMC Racing Team) - 15 points
    6/ Wilco Kelderman (Belkin Pro Cycling Team) - 15 points

    Classement des jeunes

    Voici le top 5 du classement des jeunes. Le 6ème, Georg Preidler (Team Giant-Shimano) se trouve déjà à 10'33" et il est donc bien possible que la victoire dans ce classement se joue entre ces 5 coureurs :

    1/ Rafal Majka (Tinkoff-Saxo) - 38h50'44"
    2/ Fabio Aru (Astana Pro Team) - +0'29"
    3/ Diego Ulissi (Lampre-Merida) - +0'33"
    4/ Wilco Kelderman (Belkin Pro Cycling Team) - +0'34"
    5/ Nairo Quintana (Movistar Team) - +0'35"

    La suite du Tour d'Italie 2014

    Pour connaître tous les détails du parcours des étapes suivantes du Giro d'Italia 2014, vous pouvez consulter l'article Le parcours du Tour d'Italie 2014 sur Google Maps/Google Earth et tous les détails.

    source photos illustration de l'article : RCS Sport - © Gian Mattia D'Alberto pour Michael Matthews / Fabio Ferrari pour Cadel Evans - LaPresse

    par Thomas Vergouwen
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Dites-le à vos amis sur Facebook ou Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous !


    > 1 commentaire | lu 1955x

    cet article apparaît dans les catégories suivantes : Giro d Italia| Giro d'Italia 2014 | partager sur Facebook | Wikio | delicious | twitter | Google | technorati

Commentaires

Actuellement il y a 1 commentaires!
  1. Bonjour.

    J'ai suivi les 16 premières étapes du Giro sur Rai3.

    Je ne suis pas favorable aux départs hors frontières, mais force est de reconnaitre le succès populaire en Irlande.

    Apparemment, le Tour d'Italie 2014 a été également très suivi sur le bord des routes pour son retour sur la Péninsule (si nous nous basons sur Rai3). J'attendrai confirmation de cette réjouissante tendance (déjà constatée en 2013) et qui pourrait etre liée à la crise.
    France Télévision (A2/FR3) a trop souvent montré le "mauvais" exemple en "gonflant" certains chiffres pour considérer comme "acquis" les affirmations de la Rai.

    J'ai été très critique envers le tracé montagneux de ce Giro.
    A une semaine du terme, ce Giro est très réussi : beaux sprints, animation sur les étapes accidentées, de moyenne montagne, et de montagne ce dernier week-end, révélation et/ou confirmations de jeunes talents, suspense, belles performances athlétiques.
    Je note que, excepté Dublin-Bari, les transferts sont peu nombreux.

    Espérons que la dernière semaine pourra se dérouler sur le parcours prévu.
    Il manque encore une étape de légende pour que ce Tour d'Italie s'inscrive dans les "(très) bons crus".

    J'ai trouvé la construction des étape du Montecopiolo, et d'Oropa suivie de la course de cote longue du Plan di Montecampione très bonnes et bien pensées.

    Ciao.

    | André | lundi 26 mai 2014 à 9:01:26

Envoyez votre commentaire

Votre nom
*
Votre adresse e-mail
*
[cette adresse ne sera jamais publiée mais est uniquement utilisée pour éventuellement me permettre de vous contacter si nécessaire et pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires]
Restez au courant de nouveaux commentaires
Cochez cette case si vous voulez être prévenu de nouveaux commentaires sur cet article (vérifiez alors bien votre adresse e-mail pour être sûr de bien recevoir les notifications)
L'adresse de votre site web

Votre commentaire


Attention !! Afin de lutter contre le spam vous devez donner la réponse à la question ci-dessous. La réponse doit être donnée en chiffres entre 2 et 100. Si la réponse à la question n'est pas donnée ou est incorrecte, les autres informations sur ce formulaire seront ignorées.

Combien font huit fois trois ?